Mobilisation en soutien à Al Fadjr    Une campagne dans l'indifférence    La facture des importations irréductible    LG s'installe à Alger    L'entreprise au cœur du développement    Carnegie: l'Algérie «modèle de référence»    Les déboires de Hariri en Arabie saoudite    Zetchi motive les troupes de Charef    Le faille juridique...    Le TNA piétine le code de l'information    Charef convoque 25 joueurs pour un second stage de prospection des U21    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce mardi    Real Madrid : l'inquiétante confidence glissée par CR7 à Griezmann    Le pétrole rebondit en Asie    Une attaque informatique "avancée" cible l'Arabie saoudite    Birmanie: 35 ONG interpellent l'ONU    Libye : Guterres horrifié par des images vidéo d'esclavage    La SDC terminera l'année avec un déficit de près de 49 milliards de dinars    Ligue des champions d'Europe: Choc à Séville, Naples en quête de rachat    Gouvernement, présidentielle et polémiques: La sortie de Ksentini brouille les cartes    Constantine - Démantèlement d'un réseau de trafic de drogue: 9 individus neutralisés, 1,5 kg de kif et 3 véhicules saisis    Immigration clandestine en Espagne: Madrid veut mettre la pression sur Alger    Béni-Saf, Mostaganem: 22 harraga interceptés    Selon un rapport de l'OCDE: Les étudiants algériens en France lésés    Sauter du coq à l'homme    Salon du logement et de la décoration à Oran    Contrôle des candidatures aux élections : Nous respectons la loi, dit Yacoub    Dans le grand sud : Les opérations de vote commencent    Appel à un vote massif    Championnat arabe jeunes en Natation : L'Algérien Ardjoun décroche sa 2ème médaille d'or    Le derby algérois reporté de nouveau    L'EN avec dix représentants en Egypte    "Les terroristes n'ont aucune autre issue"    «Aucun manquement professionnel»    De quelles "violences" parle-t-on?    Mugabe démis de son poste de président de son propre parti    Le Sete récidive    Des sangliers descendent en ville!    Une fille tue sa copine    Formation professionnelle : Le secteur adopte une stratégie basée sur la recherche permanente    La 3008 décroche son 35e titre    Choix des sites fin novembre ou début décembre    Le Cndpi immortalise l'évènement    Un pizza-show sera ouvert vendredi à Alger    "Carte postale" applaudie par un public nombreux    L'artiste-peintre Choukri Mesli inhumé dans sa ville natale, Tlemcen    Sénégal : Face au changement climatique, des territoires insulaires s'unissent    Ministère de la Communication-HCA : Veiller à ce que la langue arabe soit "indemne d'incorrections"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN
Les "dinosaures" soutiennent Bouhara
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 12 - 2007

Le «groupe de militants du FLN», qui ont lancé un appel pour le renouveau de leur formation, serait composé de plusieurs «dinosaures». Pour sa part, la cellule de suivi du FLN se dit prête à soutenir l'initiative de Bouhara.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Abderezak Bouhara a d'ores et déjà gagné un premier point face à Belkhadem. Ce dernier avait, en effet, qualifié de «non-événement» l'initiative lancée par Bouhara. Mais il s'avère que ce document a eu un retentissement sans précédent au sein du FLN. «L'appel a été distribué dans l'ensemble des mouhafadhate du parti. Il est aujourd'hui au niveau de la base. Les militants sont conscients de la situation catastrophique dans laquelle a été plongé le parti. Il suffit de reprendre les résultats des dernières élections pour le constater», a souligné hier le sénateur Abdallah Bousnane, en marge d'une séance plénière au Conseil de la nation. L'homme, qui ne cache pas son soutien à Abderezak Bouhara, a affirmé que plusieurs «dinosaures» du FLN ont participé à la rédaction du document en question. Bousnane s'est refusé à donner des noms. Il a toutefois évoqué Abdelkader Hadjar, qui pourrait soutenir l'idée de la tenue d'un congrès extraordinaire du FLN. La position de l'ambassadeur d'Algérie au Caire, un habitué des «grandes manœuvres», pèsera de tout son poids en cas de clash. «Hadjar a été destinataire de la lettre. Nous attendons sa réponse. Mais nous savons qu'il n'est pas satisfait du rendement de l'actuelle direction», notera Bousnane. Une déclaration que démentira formellement le sénateur Madani Houd. «C'est faux ! Abdelkader Hadjar ne soutient pas Abderezak Bouhara. Il n'a rien contre Belkhadem, bien au contraire», lancera Houd, qui se dit très proche de Hadjar. Cette polémique entre les partisans de Bouhara et ceux de Belkhadem ne fait que débuter. Elle devrait atteindre son paroxysme samedi prochain lors de la tenue de la réunion de l'instance exécutive du FLN. Abderezak Bouhara, qui est membre de cette instance, envisage d'imposer son projet de congrès extraordinaire à cette occasion. Et il pourrait bien avoir le soutien de cadres membres de la cellule de suivi du FLN, le mouvement de contestation qui a pris forme lors des élections législatives. «Nous sommes prêts, sous certaines conditions, à soutenir Abderezak Bouhara. C'est une personnalité respectable qui a une vision très objective de la situation actuelle du FLN. Lui, au moins, a eu le mérite d'entendre les appels des militants de base. Si son projet permet de remettre le parti sur les rails, alors oui il obtiendra notre aide», a affirmé hier Abbès Mékhalif, porte-parole de la cellule de suivi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.