Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Après l'accord entre l'Opep et ses alliés : Le pétrole achève la semaine en hausse    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    CAN 2019 : Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    Les autorités algériennes appelées à les respecter    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Leurs corps sans vie repêchées de oued Mendès    Les dispositions expliquées par l'ambassade de France    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    Les Français ont eu vraiment peur…    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Semences de pomme de terre: L'autosuffisance en 2021    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    «La France est «reconnaissante» à l'Algérie»    Soins en France, rien de nouveau    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Un concours de pièces de théâtre radiophoniques l'année prochaine    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    Un deal à consolider    Tailleur de pierres, un métier ancestral    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BARRAGE R�SERVOIR DE OUED EL-ATHMANIA
Une �plage� � Mila
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 08 - 2008

Les usagers de la RN5 ont d�sormais droit, � mi-chemin entre Sidi Khelifa et Oued El- Athmania (Mila), � un spectacle pour le moins surprenant pour un tel endroit : des estivants se pr�lassant sous des parasols devant une �tendue d�eau ressemblant � s�y m�prendre � une plage m�diterran�enne.
Il s�agit en fait du barrage r�servoir de Oued El-Athmania qui, rempli de quelque 30 millions de m�tres cubes d�eau destin�s � l�alimentation en eau potable de la ville de Constantine et du sud de la wilaya de Mila, s�est transform� en lieu de vill�giature qui attire aussi depuis quelques mois un nombre grandissant d�amateurs de p�che � la ligne. Le ph�nom�ne a commenc� depuis qu�une nouvelle faisant �tat de la pr�sence dans le barrage de gros poissons s�est r�pandue comme une tra�n�e de poudre, les op�rations d�aquaculture qui y ont �t� men�es les mois pass�s par l�antenne de la wilaya de la p�che commen�ant effectivement � porter leurs fruits. Les plaques d�immatriculation des voitures stationn�es pr�s du site indiquent que les p�cheurs ne sont pas que des riverains mais se d�placent �galement depuis des wilayas voisines comme Constantine et S�tif. Les p�cheurs approch�s expliquent la grande affluence que conna�t le barrage, surtout les week-ends, par la �profusion de poisson de bonne qualit�, comme en atteste Khaled, 30 ans, qui affirme avoir p�ch� ici des poissons de 15 kg. Si certains p�chent pour le plaisir et la d�tente que procure ce �hobby�, d�autres joignent l�utile � l�agr�able et tirent des revenus int�ressants du poisson p�ch� en le vendant lorsqu�il n�est pas destin� � l�autoconsommation. Abdellah, qui vient p�cher ici d�s qu�il a un moment de libre, d�ment la r�putation selon laquelle le poisson des barrages et des oueds n�a pas un bon go�t. Selon lui, il peut �tre plus succulent que le poisson marin s�il �tombe entre des mains qui savent l�assaisonner et le pr�parer�. La p�che dans les eaux douces commence � faire son chemin dans la wilaya de Mila comme une nouvelle donn�e �conomique pouvant s�adapter avec le caract�re agricole de la r�gion qui peut compter sur ses deux grands barrages que sont le B�ni Haroun et le barrage r�servoir de Oued El- Athmania pour d�velopper cette activit�. D�ailleurs, et selon des informations recueillies aupr�s de la direction de wilaya de la petite et moyenne entreprise, l�activit� de p�che dans les plans d�eau douce est sur le point de voir na�tre la premi�re micro-entreprise de p�che avec chalutier dont l�initiateur est un jeune universitaire du sud de la wilaya. Les riverains des barrages reconnaissent �galement que ces infrastructures commencent � avoir un impact favorable sur leur niveau de vie, notamment gr�ce � la nette am�lioration de la qualit� de la vie induite par une alimentation en eau potable de loin meilleure que par le pass�.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.