Juventus : Un international brésilien dans le viseur    Chelsea : Giroud a pris une décision pour son avenir    Real - Zidane : "Je n'ai jamais pensé que j'étais intouchable. Jamais"    Environnement : Benharrats prend part à la 8ème session extraordinaire de la CMAE    Assad prend part à une réunion pour le lancement de la plateforme numérique des langues africaines    AEROPORT AHMED BEN BELLA (ORAN) : Reprise des vols domestiques demain dimanche    SIDI BEL ABBES : 677 associations de wilaya et 430 communales en activité    Déblocage des sites internet : Réflexion exclu !?    Le mouvement palestinien BDS défend le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    L'ALGERIE REFUSE TOUTE INGERENCE DANS SES AFFAIRES INTERNES : Salah Goudjil fait passer le message    LUTTE ANTITERRORISTE : L'expérience algérienne "exhaustive et intégrée"    OPEP+ : L'augmentation de la production à partir janvier, une décision qui convient tous    Cherif Mellal ‘'menace'' pour Matoub Lounès    Coronavirus : 803 nouveaux cas, 541 guérisons et 12 décès    Développement : Réalisation de pistes cyclables et de parcours de VTT à Alger    Des chutes de neige prévues sur les reliefs dépassant 1.000 mètres d'altitude    ALGERIENS BLOQUES A L'ETRANGER : Air Algérie programme 24 vols de rapatriement    Démantèlement de plusieurs associations de malfaiteurs    TIARET : Le présumé auteur du vol de 10 millions de cts écroué    MASCARA : Le wali visite des projets dans les zones d'ombre    TIARET : La police enquête sur les livrets fonciers de Tahkout    Tahar Ouettar, l'écrivain athée qui défendait les islamistes.    Batna: découverte d'une inscription libyque au site Guergour à Seriana    Laghouat se remémore l'un des pires massacres perpétrés par la France coloniale contre le peuple algérien    6e session du Forum parlementaire euro-méditerranéen : le Parlement algérien réaffirme le rejet de la résolution du PE    Industrie : l'ENIEM a besoin d'un financement bancaire pour sa relance    Douanes : mise en échec d'une contrebande et tentative d'introduction stupéfiants    Jeux paralympiques: versement de subventions financières aux athlètes qualifiés et qualifiables    RND : examen du fonctionnement du parti et des derniers développements sur le plan international    L'APN participe samedi à une réunion sur "les processus de paix à l'échelle mondiale: rôle et participation des femmes"    Les unités de l'APLS continuent de viser des positions militaires de l'occupation marocaine    Une caravane sillonne les zones d'ombre    Plus de 12 200 infractions enregistrées en un mois    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    "Pour une conférence nationale inclusive"    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    Une vie de combat    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COMM�MORATION DE LA JOURN�E INTERNATIONALE DE LA PRESSE
Mihoubi rend hommage aux victimes de la profession
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 05 - 2009

Pour comm�morer la Journ�e internationale de la presse, le secr�taire d�Etat charg� de la Communication, Azzeddine Mihoubi, a d�pos� hier une gerbe de fleurs au niveau de la place de la Libert�-de-la-Presse, � Alger, � la m�moire des journalistes d�c�d�s.
Salima Akkouche (Alger) - A l�instar du reste du monde, l�Alg�rie a c�l�br� hier la Journ�e mondiale de la libert� de la presse. Cependant, cette journ�e de c�l�bration s�arr�te au d�p�t de gerbes de fleurs, aux comm�morations et aux discours de promesses de changement. Des changements qui n�arrivent toujours pas. Ainsi, le secr�taire d'Etat charg� aupr�s du Premier ministre de la Communication, M. Azzeddine Mihoubi, n�a pas �chapp� � la r�gle. Venu pour une c�r�monie en m�moire des journalistes victimes de la profession, avec une d�l�gation compos�e de journalistes, d��diteurs et de directeurs d�organes de presse, � la place de la Libert� de la presse, il a r�it�r� la volont� des pouvoirs publics d��uvrer pour l�am�lioration de la protection des journalistes dans l�exercice de leur m�tier. M. Mihoubi a rappel� les engagements du gouvernement pris dans ce sens, tout en soulignant, dans ce contexte, les avanc�es r�alis�es dans le domaine de la profession. Mihoubi, qui a promis d�organiser le m�tier, a �galement parl� de l�abrogation du d�lit de presse, de la r�vision du code de l�information et de l�am�lioration des conditions de vie des journalistes. N�anmoins, des questions restent en suspens du fait que Mihoubi ne s��tait pas exprim� autant qu�on aurait aim�. Il a parl� d�une carte nationale de journaliste pour �lib�rer la profession des parasites�. Mesure qui permettra, selon lui, �un assainissement dans les rangs des journalistes, et des dispositions juridiques r�gissant le secteur plus actualis�es, assouplies et harmonis�es pour �tre au diapason avec les mutations actuelles�. De son c�t�, le pr�sident de la R�publique, dans son message � la presse samedi dernier, a annonc� qu�il allait revoir la loi sur l�information qui devra assurer plus de libert� et un professionnalisme garanti pour les journalistes. �Un texte qui doit �tre adapt� aux nouvelles donnes, � la lumi�re des exp�riences v�cues par l'Alg�rie, de mani�re � conforter la libert� de la presse selon des crit�res professionnels et la logique du march�.� Mais que signifient ses propos ? Celui qui a promis plus de respect et de soutien � la corporation entend-il par l� la fin des harc�lements judiciaires � l�encontre des professionnels de la presse ? Les affirmations sur le renforcement de la libert� de la presse permettront- elles de �lib�rer� la parole ? Seul l�avenir pourra r�pondre � ces interrogations essentielles.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.