Procès en appel: L'affaire Ali Haddad reportée au 27 septembre    A quelles nouveautés s'attendre ?    Chlef: La nouvelle présidente du tribunal administratif installée    Conseil des ministres: Feu vert pour l'exploitation artisanale des gisements d'Or    Crise sanitaire: Les offres d'emploi en forte baisse    Pour le lancement des travaux du réservoir d'eau: Les habitants des cités AADL Ain El-Beida interpellent le wali    En moins d'un mois: Deuxième visite de Boukadoum au Mali    ASO Chlef: Un effectif à reconstruire    USM Bel-Abbès : De nombreux problèmes à résoudre    LRF Saïda: Adoption des bilans moral et financier    ECORCHURE    19 harraga interceptés au large d'Arzew    Les comportements-barrières d'antan    Les procès de 14 anciens ministres s'ouvrent prochainement    DEPECHE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    Vers la révision de la loi sur la Monnaie et le Crédit et la prise en charge des risques de change    PROTECTION CIVILE DE MOSTAGANEM : Plus de 265 interventions en une semaine    Président Tebboune: "Il n'existe aucune restriction à la liberté de la presse en Algérie"    Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Un élément abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    Début de la révision des listes électorales    203 nouveaux cas, près de 50.000 au total    Colère des transporteurs privés    Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Des opposants poursuivis pour terrorisme    La justice à la recherche des complices de Haddad    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Où est l'Algérie ?    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





VERNISSAGE DE L�EXPOSITION �JE TE PEINS, TU M��TREINS, JE T��TREINS, TU ME PEINS�
Union de deux pinceaux
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 06 - 2009

�Je te peins, tu m��treins, je t��treins, tu me peins�. Un th�me bien choisi qui ambitionne de t�moigner des �uvres des deux artistes peintres, Amor Idriss Lamine Dokmane et Djahida Houadef dont le vernissage de l�exposition aura lieu ce jeudi 11 juin � 15h � la grande salle du complexe culturel La�di-Flici, au Th��tre de verdure. Un rendez-vous haut en couleur! Les deux pinceaux r�unis offrent � l��il trente �uvres communes.
Des �uvres o� se cr�e la rencontre entre des histoires anecdotiques de Djahida et Amor Idriss Lamine, pour une fusion de formes et de couleurs. Des peintures d�un beau lyrisme, t�moins d�une grande fantaisie, que les deux artistes qualifieraient de jeu, de d�fi, auxquels les amoureux de cet art s�y pr�teront avec enchantement. Une sorte d�invitation dans un monde tout en profondeur, o�, syst�matiquement, l�un des deux artistes semble offrir des th�mes peints, et en confier l�encadrement � son second. Un mix de �je te donne la partie centrale, je te confie la bordure � et �je te donne la bordure, j�occupe l�espace central�. Les r�gles du jeu sont bien d�finies. La palette Houadef-Dokmane, ce sont des visages, des fleurs, des guirlandes, des femmes, des traits et des lignes sollicitant la figure et conduisant la ligne et la courbe � se former. En gros, c�est une peinture qui �treint une autre, dans la trentaine de toiles qui seront expos�es. A d�couvrir.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.