CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rencontre de concertation entre les partis FLN et TAJ
Politique
Publié dans Le Temps d'Algérie le 16 - 09 - 2013

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani, a rencontré lundi à Alger, le président du parti Tajamou Amal Jazair (TAJ), Amar Ghoul, a indiqué un communiqué commun des deux partis.
La rencontre s'inscrit dans le cadre de la coordination et de la concertation entre les partis politiques, précisé la même source avant de souligner que les partis FLN et TAJ ont salué les dernières mesures prises par le président de la République liées au remaniement ministériel.
Les deux parties ont souligné en outre, l'importance de la prise en charge des revendications sociales du citoyen "à travers un dialogue social constructif avec les différents partenaires sociaux notamment en cette conjoncture marquée par la rentrée sociale".
D'autre part, les deux formations politiques ont salué "le rôle important de l'armée nationale populaire (ANP) et des différents corps de sécurité dans la préservation de l'unité et de la souveraineté nationales ainsi que le maintien de la sécurité et la quiétude à l'intérieur du pays et sur les frontières de manière à renforcer la stabilité et la coopération sécuritaire avec les pays voisins", poursuit encore la même source.
Elles ont également appelé la classe politique à renforcer le dialogue et à impulser la cadence du développement, de la paix et de la réconciliation nationale, exprimant leur "satisfaction" à l'égard du rôle des partis pour gagner l'enjeu du développement national.
Selon le communiqué, les partis FLN et TAJ ont convenu de multiplier les rencontres et d'approfondir le débat outre la coordination des efforts et positions au niveau du parlement dans le but d'enrichir les textes au seul service du citoyen.
Les deux responsables ont insisté sur "l'attachement aux valeurs et constantes nationales ainsi qu'aux principes du 1er Novembre 1954 pour l'édification de l'Etat de droit et de justice".
La rencontre a permis d'évoquer la situation aux plans régional et international, condamnant toute tentative d'intervention militaire en Syrie.
Les deux partis ont réitéré à ce propos, la priorité d'une "solution politique globale entre toutes le parties au conflit", appelant par ailleurs la communauté internationale à relancer la cause sahraouie sur la base des décisions onusiennes, à savoir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, a ajouté le communiqué. Ils ont enfin, condamné les "pratiques iniques" de l'entité israélienne à l'encontre du peuple palestinien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.