Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Man United : Pour Mourinho, son limogeage était mérité    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Real - Zidane : "Satisfait pour Karim, mais..."    Les magistrats confirment et dénoncent    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Début de la révision des listes électorales    Une nouvelle marche populaire pour la libération des détenus à Chemini    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le niet de Benbitour    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Interception de 9 harragas    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Les syndicats chez le ministre    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Le procès renvoyé au 29 septembre    Tribunal militaire de Blida : Un procès sur fond d'interrogations    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    On adopte la règle du pollueur payeur    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    GALETTE ET PETIT-LAIT    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe industriel algéro-turc Tayal: 200 tonnes de fil de tissage exportées vers l'Europe
Publié dans Le Temps d'Algérie le 27 - 07 - 2018

C'est une première pour le Groupe Tayal, producteur de fil de tissage, qui vient d'effectuer sa première opération d'exportation vers quatre pays européens.
En effet, quatre pays européens ont été destinataires de la première cargaison de fil de tissage du groupe industriel algéro-turc Tayal jeudi dernier à partir de la zone industrielle de Sidi Khattab dans la wilaya de Relizane. Le groupe industriel algéro-turc Tayal a réalisé une opération d'exportation de 200 tonnes de fils de tissage représentant 11 containers, à destination de la Turquie, de la Belgique, du Portugal et de la Pologne. Présent à cette cérémonie, le ministre de l'industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a estimé que cette première opération est d'une «grande importance pour diversifier les exportations nationales et réduire progressivement la dépendance aux hydrocarbures». «Ce complexe industriel, pouvant employer 10.000 travailleurs en deux ou trois ans, voire 25.000 employés dans 5 ou 6 ans, contribuera à élargir la gamme des produits industriels exportés par l'Algérie qui compte aussi les matériaux de construction, des produits alimentaires et électroniques, du fer et de l'acier», a ajouté Youcef Yousfi. De son côté, le P-dg du groupe Tayal, Messut Toprak, a signalé que le groupe Tayal s'est lancé dans l'export qu'après avoir satisfait les besoins nationaux en fils de tissage, précisant que le groupe Tayal. Exportera bientôt des produits finis et de prêt-à-porter. Le groupe Tayal prévoit la production de vêtements et tissus fins puis à la fabrication du tissu de rideaux et des produits domestiques, après la réception, vers la fin 2018, d'unités industrielles de production. D'une capacité de production annuelle de 30 millions de mètres de fils de tissage, de 14 millions de mètres de tissage de filature et 3.200 tonnes de tissus et autres, ce complexe industriel, qui compte huit unités et une école de métiers de tissage, a pour objectif de produire annuellement «plus de 30 millions d'unités de prêt-à-porter dont les pantalons jeans, des chemises et du tissu dont 60 % seront orientés vers l'exportation surtout en direction du marché européen», selon l'APS. Enfin, ce groupe investit dans la formation de ses travailleurs à travers son école des métiers de textiles, qui a formé 600 jeunes en différents métiers durant les six mois derniers.
Yousfi : «L'Algérie doit atteindre la phase de l'industrie 4.0»
A l'occasion de sa visite du groupe industriel de textiles algéro-turc Tayal à Relizane, Youcef Yousfi, ministre de l'industrie et des mines, a estimé, jeudi dernier, que l'Algérie doit accéder à la phase de l'«industrie 4.0», dans les 10 ou 15 prochaines années, une industrie actuellement en cours d'implantation à travers le monde. Evoquant le groupe industriel de textiles algéro-turc Tayal de Sidi Khattab, à Relizane, le ministre a indiqué que «c'est le premier complexe de ce volume dans notre pays dont la production et la maintenance s'appuient sur la technologie automatique, soit ce qui est désigné par l'industrie de 3e génération ou la 3.0». Pour le ministre de l'industrie, le groupe industriel de textile Tayal «sera un modèle pour toutes les unités industrielles versées dans le domaine des textiles ou dans d'autres créneaux, pour faire parvenir notre industrie à ce stade et à cette génération». «Ce complexe, recourant aux dernières technologies sur les plans de la production et de la maintenance, est un grand acquis pour l'économie nationale», a souligné Youcef Yousfi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.