Révision de la taxe sur véhicules et maintient de l'augmentation du prix du carburant    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    DR ABDERRAHMANE MEBTOUL A RADIO FRANCE INTERNATIONALE-PARIS : Les conséquences sociales et économiques en Algérie de l'épidémie du coronavirus    COUR MILITAIRE DE BLIDA : Le président Tebboune nomme un nouveau procureur général    IMPACTEE PAR LA CRISE SANITAIRE : Les pertes d'Air Algérie estimées à 3500 milliards de centimes    PLAGE DE SIDI EL MEJDOUB : Deux personnes sauvées d'une noyade certaine    MOSTAGANEM : Le wali interdit les baignades et l'accès aux plages    Coronavirus: 127 nouveaux cas,199 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: lancement d'enquêtes épidémiologiques dans les wilayas aux taux élevés    Pétrole: deux réunions de l'OPEP en juin pour évaluer l'impact des baisses de production    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    On vous le dit    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    Maintien de la paix : Pékin promet une plus grande contribution    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Manifestation à Rome contre le gouvernement Conte    CAF : Ahmad Ahmad briguera un second mandat    FAF : Réunion du bureau fédéral aujourd'hui    Accusations de prévarication : La BAD temporise malgré l'appel    Impact de la Covid-19 : Quand l'industrie de l'aérien bat de l'aile    Un maghrébin au long cours    "Le Hirak raconte le rêve contrarié d'un peuple"    Washington signe la fin de sa relation avec l'OMS    Ghardaïa: arrestation de dix présumés "coupeurs de route" à Hassi-Lefhal    Epidémie du Covid-19 à Béjaïa : Le CHU gère son espace    Souk Ahras : La fourrière pour 454 véhicules    Le gouvernement prêt à négocier avec les talibans    Six ouvrages pour dire la tragédie nationale    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    Mercato en Europe Une nouvelle donne pour les clubs    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Géopolitique et champ d'action militaire    Hommage à Michel Seurat    MC Oran: Hyproc au secours du Mouloudia    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    Kamel Daoud : l'arbre aux fruits mûrs    L'infrangible lien…    Le Maroc rapatrie ses ressortissants bloqués en Algérie    La défense de Karim Tabbou refuse de plaider à distance    Des dérogations pour la diaspora algérienne ?    Les feuilles de l'automne    L'Algérie représentée au festival Docu-Med    Le théâtre, une thérapie libératrice de la peur et du stress    CC du FLN : le favori bloqué et accusé d'avoir le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le premier pas pour le renouveau du textile
LE MEGACOMPLEXE DE RELIZANE À PLEIN REGIME
Publié dans L'Expression le 28 - 07 - 2018


L'usine tourne à pleine régime
11 containers ont été envoyés à destination de la Turquie, de la Belgique, du Portugal et de la Pologne. La prochaine étape sera l'exportation des produits finis et de prêt-à-porter. Une très bonne nouvelle pour l'économie nationale.
C'est fait! L'Algérie se rappelle au bon souvenir des années fastes de son industrie textile. Le mégacomplexe textile de Sidi Khettab (wilaya de Relizane) vient de commencer, tenez-vous bien, les exportations! En effet, une première cargaison de fils de tissage du groupe industriel algéro-turc Tayal (propriétaire du complexe) a été exportée, jeudi dernier, à partir de la zone industrielle de Sidi Khattab (wilaya de Relizane) vers quatre pays européens, connus pour être des mastodontes du textile. Il s'agit d'une opération d'exportation de 200 tonnes de fils de tissage représentant 11 containers, à destination de la Turquie, de la Belgique, du Portugal et de la Pologne. C'est lors d'une cérémonie grandiose, qui s'est déroulée en présence du ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, que le coup de starter de cette opération a été donné. Et pour cause! À peine quelques mois après son inauguration, ce complexe tient déjà ses promesses en faisant dans l'exportation. Ce qui lui laisse entrevoir un avenir radieux, mais surtout ouvre de nouvelles perspectives pour l'industrie nationale du textile. C'est un premier pas vers le renouveau de cette industrie, qui rayonnait il n'y a pas si longtemps que cela! C'est aussi une bonne nouvelle pour l'économie nationale qui, doucement, mais sûrement, commence à se diversifier. «Cette première opération est d'une grande importance pour diversifier les exportations nationales et réduire progressivement la dépendance aux hydrocarbures», s'est, d'ailleurs, réjoui le ministre de l'Industrie. «Ce complexe industriel, pouvant employer 10.000 travailleurs en deux ou trois ans, voire 25.000 employés dans 5 ou 6 ans, contribuera à élargir la gamme des produits industriels exportés par l'Algérie qui compte aussi les matériaux de construction, des produits alimentaires et électroniques, du fer et de l'acier», a rappelé un Youcef Yousfi, visiblement heureux de voir enfin l'industrie «made in bladi» décollé. Le ministre a de quoi se réjouir puisque la prochaine étape sera l'exportation des produits finis et de prêt-à-porter. «Le groupe industriel de textiles a débuté par satisfaire les besoins nationaux pour s'attaquer à l'international en fils de tissage. On commencera bientôt à exporter des produits finis et de prêt-à-porter», a, pour sa part, indiqué le P-DG du groupe Tayal, Messut Toprak. «Après la réception, à la fin de l'année en cours, des unités industrielles de production de différents vêtements et tissus fins, le complexe passera à la deuxième étape de fabrication du tissu de rideaux et autres produits domestiques», a-t-il fièrement poursuivi. Il faut rappeler que ce complexe industriel comprend huit unités industrielles et une école de métiers de tissage. Il dispose d'une capacité de production annuelle de 30 millions de mètres de fils de tissage, de 14 millions de mètres de tissage de filature et 3.200 tonnes de tissus et autres. Il produira également chaque année plus de 30 millions d'unités de prêt-à-porter dont les pantalons «Jeans», des chemises et du tissu dont 60% seront orientés vers l'exportation surtout en direction du marché européen. Attention donc, le textile algérien s'apprête à revenir en force...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.