Révision de la taxe sur véhicules et maintient de l'augmentation du prix du carburant    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    DR ABDERRAHMANE MEBTOUL A RADIO FRANCE INTERNATIONALE-PARIS : Les conséquences sociales et économiques en Algérie de l'épidémie du coronavirus    COUR MILITAIRE DE BLIDA : Le président Tebboune nomme un nouveau procureur général    IMPACTEE PAR LA CRISE SANITAIRE : Les pertes d'Air Algérie estimées à 3500 milliards de centimes    PLAGE DE SIDI EL MEJDOUB : Deux personnes sauvées d'une noyade certaine    MOSTAGANEM : Le wali interdit les baignades et l'accès aux plages    Coronavirus: 127 nouveaux cas,199 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: lancement d'enquêtes épidémiologiques dans les wilayas aux taux élevés    Pétrole: deux réunions de l'OPEP en juin pour évaluer l'impact des baisses de production    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    On vous le dit    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    Maintien de la paix : Pékin promet une plus grande contribution    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Manifestation à Rome contre le gouvernement Conte    CAF : Ahmad Ahmad briguera un second mandat    FAF : Réunion du bureau fédéral aujourd'hui    Accusations de prévarication : La BAD temporise malgré l'appel    Impact de la Covid-19 : Quand l'industrie de l'aérien bat de l'aile    Un maghrébin au long cours    "Le Hirak raconte le rêve contrarié d'un peuple"    Washington signe la fin de sa relation avec l'OMS    Ghardaïa: arrestation de dix présumés "coupeurs de route" à Hassi-Lefhal    Epidémie du Covid-19 à Béjaïa : Le CHU gère son espace    Souk Ahras : La fourrière pour 454 véhicules    Le gouvernement prêt à négocier avec les talibans    Six ouvrages pour dire la tragédie nationale    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    Mercato en Europe Une nouvelle donne pour les clubs    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Géopolitique et champ d'action militaire    Hommage à Michel Seurat    MC Oran: Hyproc au secours du Mouloudia    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    Kamel Daoud : l'arbre aux fruits mûrs    L'infrangible lien…    Le Maroc rapatrie ses ressortissants bloqués en Algérie    La défense de Karim Tabbou refuse de plaider à distance    Des dérogations pour la diaspora algérienne ?    Les feuilles de l'automne    L'Algérie représentée au festival Docu-Med    Le théâtre, une thérapie libératrice de la peur et du stress    CC du FLN : le favori bloqué et accusé d'avoir le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enquête sur la hausse du prix de la pomme de terre: Le directeur du commerce d'Oran nie l'existence de «stocks spéculatifs»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 19 - 08 - 2018


Le directeur régional du commerce d'Oran a réfuté, après enquête menée par ses services, l'existence de «stocks spéculatifs» de pommes de terre, au niveau des chambres froides de la région d'Oran, justifiant l'augmentation du prix de ce féculent par la rareté du produit et sa forte consommation durant la période estivale. Dans une déclaration à l'APS, Fayçal Ettayeb, a indiqué que les chambres froides de la région d'Oran «sont actuellement presque vides» et ce, en dehors du SYRPALAC, un dispositif de régulation des produits agricoles de large consommation, mis en place pour, a-t-il dit, «faire face à la période de soudure», tout en rejetant l'existence de stocks spéculatifs de ce tubercule. «Le système SYRPALAC a été mis en place également pour éponger le surplus de production, protéger les revenus des producteurs de la pomme de terre et mettre des quantités stockées sur le marché, afin de préserver le pouvoir d'achat des citoyens contre la spéculation». La région du commerce d'Oran regroupe les wilayas d'Oran, de Tlemcen, de Sidi Bel-Abbès, d'Aïn Témouchent et de Mostaganem. «Il ne s'agit aucunement de rétention de stocks de pommes de terre, d'après les premières conclusions de l'enquête menée par nos services de commerce au niveau des wilayas d'Oran, de Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, Aïn Témouchent et Mostaganem», a expliqué le même responsable, faisant observer que les causes de l'augmentation du prix de cet aliment de base sur le marché, sont dues principalement à la rareté du produit, doublée d'une forte consommation durant la période estivale. Un produit qui a été caractérisé jusque-là sur le marché, par une abondance, avec un prix variant entre 50 et 55 DA, a-t-il rappelé, ajoutant que son prix se négocie actuellement entre 85 et 90 DA le kilogramme. Toutefois, les prix connaîtront une stabilité avec l'arrivée, au fur et à mesure, des récoltes de Mostaganem dans les prochains jours, a-t-il assuré. Selon la même source, au 14 août dernier, les chambres froides de pommes de terre de la wilaya d'Oran, au nombre de 10, «avaient connu un seuil critique en matière de stockage, presque vides». À Sidi Bel-Abbès, les chambres froides visitées par les services de la Direction régionale du commerce d'Oran, au nombre de 79 durant la même période, «étaient pratiquement vides, de même qu'a Tlemcen, qui a enregistré une même situation (sur 1.200 quintaux de pomme de terre stockée, il ne restait que 650 kg)», a-t-il ajouté. Toutes ces explications, n'empêchent toutefois pas de relever que si les chambres froides sont «vides», il y a forcément une sorte de «vente accélérée» qui aurait profité aux spéculateurs, qui la stockent à leur tour, pour la vendre comme ils veulent. Il y a donc une sorte d'anarchie, de rupture dans la «chaîne de distribution» de ce tubercule, qu'on retrouve sur toutes les tables, surtout en cette période estivale.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.