REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    REVISION CONSTITUTIONNELLE : Début du vote dans les bureaux itinérants à Nâama    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Real Madrid: Benzema et Vinicius ont eu une discussion    La pandémie a fait plus de 1.182.000 décès dans le monde    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Soumana prêté une saison au NC Magra    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le secrétariat général, le CC et le BP dissous FLN : Bouchareb aux commandes
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 11 - 2018

Installé il y a juste trois semaines à la tête de l'APN en remplacement de Saïd Bouhadja, Mouad Bouchareb a pris officiellement, hier, les commandes du FLN, en succession à Djamel Ould Abbès, écarté pour des raisons de santé.
Le nouveau président de l'Assemblée dirige une instance de six membres, trois hommes et trois femmes, avec comme principale mission l'organisation d'un congrès extraordinaire. Conséquences : toutes les instances du parti majoritaire, à savoir le secrétariat général, le Comité central (qui ne s'est jamais réuni depuis l'arrivée de Djamel Ould Abbès) et le Bureau politique sont dissous. «La préparation du congrès extraordinaire commence à partir d'aujourd'hui. Lorsque les préparatifs seront terminés, le congrès aura lieu, soit avant, soit après l'élection présidentielle», a déclaré, hier à Alger, le nouveau homme fort du vieux parti, à l'occasion de l'installation de l'instance dirigeante. Cette dernière est composée de Mustapha Karim Rahiel, Saïd Lakhdari, Mahmoud Kamama, Saïda Bounab, Samira Kerkouche et Leila Tayeb. Dans sa courte intervention, Mouad Bouchareb a affirmé que l'instance qu'il préside est mise en place sur instruction du président du parti, Abdelaziz Bouteflika. «L'instance œuvrera à remettre sur les rails le parti et réunifier ses rangs», a-t-il déclaré, annonçant la création, dans les prochains jours, d'une commission exécutive qui travaillera en coordination avec son instance, en vue de préparer et d'organiser le congrès. Avec l'installation de l'instance dirigeante du FLN, c'est la fin de l'ère de Djamel Ould Abbès qui est signée. La mission de réunifier les rangs est d'autant plus difficile que les tentatives d'Ould Abbès se sont soldées par un échec. Force aussi est de constater que Mouad Bouchareb part avec un handicap : il n'est ni membre du Comité central, ni membre du Bureau politique, alors que les textes du parti stipulent qu'en cas de vacance du poste de secrétaire général, c'est le membre du Bureau politique le plus âgé qui assure l'intérim. Mais cela ne dérange pas outre mesure le président de l'APN. «Lorsqu'il y a une instance dirigeante et une commission exécutive, cela veut dire que les autres instances n'ont plus aucun rôle. Tous les militants respecteront les décisions du Président», a souligné M. Bouchareb. Sa désignation a été contestée par certains membres du Bureau politique, dont Ahmed Boumehdi. Ce dernier étant le membre le plus âgé du BP, avait appelé au respect des textes. «Boumehdi semble avoir oublié que le BP dont il fait partie est illégitime, car il n'a jamais été avalisé par le comité central qui ne s'est pas réuni depuis plus de deux ans, alors que les textes du parti exigent sa réunion obligatoire au moins une fois par an», nous explique un député membre du CC. Hier, lors de son installation, Mouad Bouchareb a montré une assurance et une sérénité à toute épreuve. Il a affirmé qu'avec ce changement, le FLN opérera un nouveau départ. Le parti majoritaire maintiendra-t-il les positions prises en son nom par son ancien secrétaire général, Djamel Ould Abbès, qui avait annoncé que le candidat du parti à l'élection présidentielle de 2019 est Abdelaziz Bouteflika ? Mouad Bouchareb a marqué un petit recul, en faisant savoir que la question n'est pas encore tranchée, et que le FLN n'avait pas encore pris de décision par rapport à la présidentielle. «Nous avons tout le temps pour le faire. On prendra la décision qu'il faut au moment qu'il faut», a-t-il dit. Cela étant dit, l'orateur a réitéré le soutien de sa formation au programme du chef de l'Etat qui s'étale, a-t-il précisé, jusqu'à 2030.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.