1541 magistrats chargés de présider les commissions électorales    Le MCO et la JSS se neutralisent    Le CHT Oran, un modèle de réussite du sport scolaire    Installation du groupe parlementaire d'amitié «Algérie-Cuba»    «La politique de réconciliation nationale est exposée»    Une réunion pour renforcer davantage les relations    Chine La croissance du PIB au 4e trimestre au plus bas depuis 2009    Aviation : La production d'Airbus sur les terres de Boeing va monter en flèche    Quatorze propositions aux futurs candidats à l'élection présidentielles du 18 avril 2019    L'Autorité palestinienne va refuser toute aide américaine    La force et la volonté du peuple sahraoui briseront les projets de l'occupant marocain    Flambée de violence dans le Nord-Est, des milliers de déplacés    Face aux "menaces" : Macron et Merkel signent un traité de convergence    Sahel: Le changement climatique exacerbe les conflits intercommunautaires (CICR)    Forum économique de Davos : Messahel met en exergue les efforts de l'Algérie pour la stabilité régionale    Gaïd Salah : "L'ANP réunira tous les facteurs de la stabilité et de la sécurité en vue de l'élection présidentielle"    L'expert Ait Chérif plaide pour une transition énergétique urgente    Mehdi Abid Charef bientôt sur les terrains de football ?    Sit-in devant les directions de l'éducation    Par manque de professionnels, le poisson devient rare sur le marché    La criminalité générale en baisse    Les femmes encore reléguées au second plan    La confluence des poètes accroît le niveau de leur créativité    Une possible œuvre de Banksy émeut les Japonais    Le trafic aérien continue de baisser    Chutes de neige au centre et à l'est du pays    Ça se bouscule au portillon    Gaïd Salah revient sur l'attaque terroriste de Tiguentourine    Le DG annonce un retour à la stabilisation du déficit    Ce rivage, où on avance sur le silence* : Abdallah Benanteur    Gaïd Salah: la vigilance constitue “l'un des piliers intrinsèques de réussite”    BECHAR : Plus de 2,5 tonnes de kif saisies au sud-ouest    Plusieurs infractions enregistrées en 2018 à Relizane    Dame Coupe n'abandonne pas ses caprices    Le DEN/FAN explique sa démission    Le huis clos pour la JS Kabylie et l'ASMO    «Les élections en Algérie ne donnent ni légitimité, ni pouvoir»    Jusqu'à la fin des temps, de Yasmine Chouikh, en compétition au 26e Fespaco    Le mythe démonté    ELECTIONS, HARGA ET LE RESTE    Davos: Messahel s'entretient avec le chef du Gouvernement tunisien Youssef Chahed    Organisée par la SDA de Belouizdad : Une campagne de sensibilisation sur le monoxyde de carbone    Protestation au Soudan : Pourquoi Omar El Béchir n'est pas inquiété    L'autre inflation    Aïn Assel: Un ouvrier écrasé par un compacteur    En perspective des JM 2021: Vaste opération de réhabilitation du CREPS d'Aïn El Turck    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Elections sénatoriales: Huit candidatures validées à Boumerdès
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 12 - 2018

Les candidats de la wilaya de Boumerdès aux prochaines élections sénatoriales sont désormais connus. Les candidatures ont été validées, jeudi dernier, par la Drag. Les candidats auront moins de quinze jours avant le 29 décembre prochain, date des élections, pour séduire les 583 élus disséminés à travers les 32 communes de la wilaya ainsi que ceux de l'APW. Ils tenteront d'attirer le plus de voix pour briguer un mandat de six ans au Sénat. En effet, huit candidatures en lice ont été validées. La surprise a été créée par le parti de Mohcen Belabbas, qui, depuis des années n'a pas pu présenter une candidature dans cette région. C'est l'élu de l'APC de Boumerdès, Redouane Akkouche, choisi par les 21 élus du parti, qui part en quête de voix supplémentaires pour briguer la mandature au Sénat. Une chose est sûre, le combat est difficile, d'autant plus que le tapis rouge est déployé d'ores et déjà pour l'argent sale. La vente des voix est légion en de telles échéances.
D'importants moyens financiers ont été déjà utilisés lors des primaires FLN et RND où des candidats à la candidature ont usé de tous leur poids financier. Au FLN, on parle des milliards qui ont été débloqués pour soutenir la candidature de Sadek Sabaoui, élu à l'APC de Boudouaou, contre son rival du même parti, Aissa Gherbi, un entrepreneur connu. L'argent alors l'emporte sur le militantisme. L'ex-responsable de la chambre agricole, Sabaoui, représentera l'ex-parti unique à ces joutes de renouvellement partiel des sièges du Sénat. Selon des sources bien informées, le candidat en question est traîné dans les couloirs des tribunaux pour diverses affaires. Le FLN est la première force politique locale avec ses 141 élus APC et APW. Au RND, deuxième force politique avec 121 élus, la candidature de Farid Gherbi a été validée après avoir été refusée la semaine écoulée en raison d'une poursuite judiciaire qui le suit depuis plusieurs années. La division semble gagner le premier parti de l'opposition, le FFS, qui vit ces derniers temps une perturbation et des luttes entre élus après l'émergence de l'aile Laskri et de l'aile Belkacem Benameur, le candidat choisi pour les sénatoriales. Le MPA participera à ces joutes avec l'élu APW Moussaoui Hakim et les autres candidats sont Lakhdar Djenati d'El Moustakbel, Bekka Djamila, élue PLJ à Corso et Boubker Bouzad, P/APC de Si Mustapha représentera TAJ.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.