Réunion de concertation.. Ghouini et Larbi Ould Khelifa chez Bensalah    Le prochain congrès se tiendra les 21 et 22 juin.. Sidi Saïd quittera l'UGTA plus tôt que prévu    Barrage «El Hamiz».. Un million de m3 mobilisés pour l'irrigation    Conséquence du mouvement populaire.. Des institutions financières changent de main    Tizi Ouzou.. Les routes de tous les dangers    Il s'est mal comporté avec Bahloul à l'AG de l'UAFA.. Raouraoua déclare la guerre à la FAF    Championnat de Ligue 2.. Mobilis Le WAT et l'ASO à 3 points de l'élite    AG des fédérations sportives.. Les défis de l'heure    Cité 50 logements à Bouaïche (Sidi Bel Abbès).. Les habitants réclament les commodités    207 morts dans les attaques terroristes.. Massacre au Sri Lanka    Cour d'appel militaire de Blida : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Baromètre.. En Baisse : Seddik Chihab    Grippe saisonnière.. Net recul cette année    Mois du patrimoine.. Un riche programme    C'était une spécialiste de l'Algérie.. L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer est morte    AEROPORT D'ALGER : Le nouveau terminal mis en service lundi prochain    DOUANES ET BANQUE D'ALGERIE : Le Chef de l'Etat nomme de nouveaux responsables    Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    Saisie de 44 kilos de kif traité dans différentes wilayas du pays    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    Bekkouche forfait pour la finale du 400 m/haies    Prochainement sur Google traduction    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    Début du référendum constitutionnel en Egypte    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Ronaldo, la mise au point d'Allegri    Un sit-in de commémoration a été tenu    "Trop tard, M.Bensalah..."    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    Un jeu international qui disqualifie l'ONU    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    Football - Ligue 1: Des enjeux énormes pour tout le monde    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Le quart de rôle de Bensalah    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lavrov aujourd'hui à Alger
Publié dans Le Temps d'Algérie le 23 - 01 - 2019

Cette entente et échange permanent entre Alger et Moscou remontent «à la signature de la Déclaration commune sur le Partenariat stratégique entre l'Algérie et la Fédération de Russie, le 2 avril 2001, à l'issue de la visite d'Etat, du Président Abdelaziz Bouteflika en Russie»
Le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, arrivera aujourd'hui en Algérie pour une visite de deux jours, à l'invitation de son homologue, Abdelkader Messahel. Ce déplacement, qui intervient à la veille de la tenue de la 9e session de la Commission mixte économique algéro-russe, prévue à Moscou du 28 au 30 janvier 2019 s'inscrit, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, «dans le cadre du dialogue politique régulier, et de la concertation permanente entre les deux pays». Cette entente et échange permanent entre Alger et Moscou remontent «à la signature de la Déclaration commune sur le Partenariat stratégique entre l'Algérie et la Fédération de Russie, le 2 avril 2001, à l'issue de la visite d'Etat, du Président Abdelaziz Bouteflika en Russie»
Le département des AE précise, par ailleurs, que le déplacement de Lavrov en Algérie «donnera lieu à un examen d'ensemble de l'état et des perspectives des relations bilatérales, et permettra un large échange de vues sur les grandes questions régionales et internationales». Et sans conteste, il est clair que la situation en Libye passe en priorité, ce que confirme le ministère des Affaires étrangères, qui indique que «dans ce contexte, la situation en Libye et les développements récents auxquels ce dossier a donné lieu seront au centre des entretiens, tout comme la situation au Sahel, au Mali, en Syrie et l'évolution du dossier du Sahara Occidental».
Ce sera l'occasion au chef de la diplomatie algérienne, de réitérer l'attachement de l'Algérie au soutien des efforts et des voies de règlement politique des crises, et au droit des peuples à l'autodétermination, notamment pour la Libye. Messahel avait déjà, au cours d'un entretien accordé à un média russe, insisté sur «l'importance de la stabilité de ce pays avec lequel nous partageons quelque 1000 km de frontières». «Nos sécurité et stabilité sont indissociables de la sécurité et de la stabilité de la Libye», avait soutenu le ministre des AE, mettant en garde contre «l'anarchie et l'instabilité et l'affaiblissement des institutions de l'Etat qui, conjugués à l'absence de l'armée et des moyens de sécurité, ouvrent le champ à la prolifération du terrorisme, en Libye et dans la région du Sahel».
Pour la fédération de Russie, l'Algérie reste l'un des partenaires clés dans la région. La Russie et l'Algérie partagent beaucoup de choses en commun en politique étrangère, puisque «les deux pays prônent la garantie de la stabilité et de l'équilibre des intérêts dans les relations internationales, le renforcement du rôle central de l'Onu, et le respect des normes et des principes fondamentaux du droit international, notamment le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes sans ingérence extérieure». «Nos approches se rejoignent, par exemple sur la Syrie et la Libye», assurait le ministère des EA russe en 2018.
Cependant, la coopération ne se limite pas au domaine sécuritaire, s'étendant aux domaines militaro-technique, énergétique, voire même des échanges socioculturels. Depuis plusieurs années, les échanges entre les deux pays dépassent les 3 milliards de dollars. Il s'agit donc de sortir de cette fixation sur le domaine militaire. Ce qu'a laissé entendre, d'ailleurs, l'ambassadeur de la Fédération de Russie à Alger, Igor Beliaev, en décembre dernier. «Les relations algéro-russes se consolident davantage. Nous sommes très satisfaits de la coopération avec l'Algérie dans tous les domaines. Dans cette dynamique, nous projetons de renforcer la coopération dans les domaines les plus prioritaires, à savoir l'économie et le commerce», avait-il indiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.