Questions sans réponses    Facebook s'invite à la présidentielle    Makri sensible à l'option    50 millions de dollars de services numériques exportés    L'Algérie manque de cadres dans le commerce international !    Création d'une agence de régulation    Le maréchal dira-t-il me voilà ?    «Le plan de partition de la Syrie n'est pas nouveau»    Mohammed Bensalmane en quête d'alliés et de contrats en Asie    Le temps des regrets    Rien ne résiste au NC Magra    «La nature de la demande syndicale a changé»    Deux amateurs de parapente meurent accidentellement au cours d'exercices    Un assassin sous les verrous    Création de l'orchestre symphonique de la ville d'Oran    Les Constantinois renouent avec le cinéma    Tikoubaouine à la conquête de la capitale du chaâbi    Chlef : L'annexe d'athlétisme fermée devant les participants aux championnats de wilaya    Division nationale amateur - Ouest: La JSMT maintient la pression sur l'OMA    Conférence internationale sur la sécurité: La fracture de l'Occident    Allez-y tout doucement Messieurs !    Le ras-le-bol    Prescription des traitements d'oncologie innovants: Le ministère de la Santé revoit sa copie    Anem: Près de 400 cadres demandeurs d'emploi placés en 2018    Le Complexe olympique de Belgaïd aborde sa dernière ligne droite: Le poids des «aberrations» du passé et des «fausses» réserves    RC Relizane: Latrèche démissionne, Beldjilali limogé    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Les droits de l'Homme infiltrent nos prisons    La France domine la compétition, l'Algérie au tableau des 32    La double confrontation CRB - NAHD au stade du 5-Juillet    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Le système actif à Oran, Alger et Annaba    Les candidatures sont ouvertes jusqu'au jeudi 4 avril 2019    «Si on venait à mourir, défendez nos mémoires» (Didouche Mourad)    Un terroriste arrêté à Alger    L'or perd-t-il de son éclat ?    L'opposition cherche toujours un candidat    Chine : Les prix ralentissent, la crainte d'une déflation monte    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    Selon Moscou : Un coup d'Etat militaire au Venezuela devient une priorité des USA    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    17 millions de dinars dérobés !    Horreur à Haouch El Makhfi    14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaïd Salah: la vigilance constitue “l'un des piliers intrinsèques de réussite”
Publié dans Le Temps d'Algérie le 23 - 01 - 2019

ALGER – Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a souligné l'importance de la “vigilance” dont fait preuve l'armée algérienne, soutenant que celle-ci constitue “l'un des piliers intrinsèques de réussite”, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) publié mercredi.
“Je voudrai en cette occasion, aborder avec vous une question d'une extrême importance puisqu'elle constitue l'un des piliers intrinsèques de réussite, en l'occurrence la vigilance, qui est dans son sens général, d'être conscient de toutes les mutations et de pouvoir en faire une lecture juste et correcte, ainsi que de connaitre la portée de leur influence sur le cours des évènements et leur évolution”, a-t-il déclaré, cité dans le communiqué, lors de sa visite de travail et d'inspection, mardi, en 1ère Région militaire à Blida.
Le chef d'état-major de l'ANP qui a supervisé, en compagnie du Général-Major Ali Sidane, Commandant de la région, une réunion avec le commandement et l'Etat-Major de la Région, les Com mandants des secteurs opérationnels et leurs Etats-Majors, ainsi que les Commandants d'unités, a souligné également “l'importance du travail avant-gardiste et l'impératif de son adoption en permanence”.
“Ceci constitue une conduite à laquelle nous accordons, au sein de l'Armée nationale populaire, conformément aux orientations de son excellence Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, l'importance qui lui revient, et que nous considérons comme étant la mesure à travers laquelle nous évaluons les éléments de la disponibilité et du haut état-prêt opérationnel et au combat”, a-t-il expliqué.
Le vice-ministre de la Défense a rappelé, à l'occasion, la tentative terroriste “avortée” qui a ciblé, il y a six ans, le complexe gazier de Tiguentourine, affirmant que celle-ci est “le meilleur exemple” de la grande vigilance qui caractérise l'ensemble des efforts des personnels de l'ANP.
Il a fait remarqué, à ce titre, que cette opération est “voulue, par diverses parties, comme un test des capacités de l'Armée nationale populaire et de sa vigilance”, et qu'elle a également été “espérée, essentiellement par certaines parties malveillantes, pour diminuer des potentiels de l'Armée nationale populaire en termes de planification et d'exécution réussie d'une opération militaire d'une telle sensibilité, d'une telle envergure, et dans de telles conditions”.
L'objectif, a-t-il poursuivi, “était donc l'emploi par un acte terroriste de pratiques abjectes, visant l'image de l'Algérie entre les Nations. Un plan qui a essuyé un échec total, et je dis bien, un échec total, tant de l'intérieur que de l'extérieur”.
Gaïd Salah a affirmé, dans ce contexte, qu'après cette opération militaire, “il s'est avéré, à tous, de près comme de loin, à travers les actions héroïques de l'Armée nationale populaire, que l'Algérie détient une Armée qui, avec la protection d'Allah Le Tout-Puissant, saura la défendre”.

La vigilance populaire servira à bâtir une vigilance stratégique

Il a rappelé, à l'occasion, que “cette opération qualitative et cette bravoure prouvées à Tiguentourine ont eu des échos très positifs sur le plan national, faisant l'actualité parmi toutes les franges du peuple algérien, qui a manifesté plus de fierté et d'admiration envers son Armée nationale populaire, dont le lien les unissant s'est d'autant plus renforcé, car il a été serein, plus que jamais, pour le présent de son pays et pour son avenir”.
Selon le chef d'état-major de l'ANP, le statut de “digne héritière de l'Armée de libération nationale” dont jouit aujourd'hui l'Armée algérienne “a motivé et continue d'impulser encore les volontés et les esprits de ses éléments pour persévérer à conjuguer les objectifs relatifs à l'accomplissement de leurs missions constitutionnelles, notamment la poursuite, sans relâche, des efforts consentis dans l'extermination des restes du terrorisme, aux objectifs liés à la continuité, voire l'intensification de la cadence de développement des aptitudes de leur corps de bataille, au service de l'Algérie, et pour la défense de sa sécurité”.
“Telle est la vigilance populaire, ou autrement dit la vigilance sociale qui servira à bâtir une vigilance stratégique qui se veut une vigilance du peuple et de sa conscience de ce qui entoure son pays”, a-t-il plaidé, estimant que “la véritable vigilance requiert le soutien et la mobilisation de tous les fils fidèles de l'Algérie, avec le sentiment d'être impliqué collectivement et profondément dans la contribution, chacun selon ses capacités, à la préservation de leur pays de tout danger”.
Il a expliqué, à ce propos, que pour lui, le véritable sens de vigilance signifie que “l'ensemble soit conscient de la bénédiction de la sécurité qui règne sur les quatre coins du pays, et qu'il sache également que la grande Algérie, terre des millions de chouhada, avec sa glorieuse histoire nationale, mérite de ses fils davantage de conscience, une compréhension parfaite et un discernement intégral et complet des dessous et des dimensions de ce qui entoure notre pays et notre région, en termes d'événements et de mutations accélérées, ainsi que de ce que cela peut engendrer comme défis que nous devons relever, et comme enjeux que nous devons remporter”.
Gaïd Salah a soutenu, par ailleurs, que l”‘un des plus importants défis étant, certainement, le défi sécuritaire que peut représenter le terrorisme sur notre sécurité et notre stabilité, voire sur la stabilité de toute la région, ce qui engage l'Armée nationale populaire, digne héritière de l'Armée de libération nationale, de part son nationalisme et sa jalousie pour cette patrie de martyrs, et de part l'attachement à la réussite dans le devoir, voire la responsabilité d'accomplir la mission de sa protection, une protection totale, en toute condition et circonstance”.
Le Général de Corps d'Armée a suivi lors de sa visite en 1ère Région militaire, un exposé présenté par le Commandant de la Région sur les différents volets ayant trait à la situation sécuritaire prévalant dans le secteur de compétence, comme il a suivi des présentations des commandants de Secteurs et des responsables des différents services de sécurité, a ajouté le communiqué.
A l'issue de la visite, il a également donné un nombre d'orientations et de directives visant dans leur ensemble “l'impératif de rester déterminé et d'être persévérant pour s'acquitter des missions assignées avec l'efficacité voulue et escomptée”, a encore souligné la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.