Le dossier du journaliste Saïd Boudour renvoyé    La copie prête dans quinze jours    "Sonatrach est une équipe et changer de P-dg n'a pas d'impact"    Entente totale entre l'Algérie et le Qatar    Rezig pointe du doigt les accords commerciaux    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    Le Doyen met la pression sur le Chabab    L'épidémie continue de s'étendre    Liverpool : Alexander-Arnold bat son propre record    Le Président Tebboune et l'Emir du Qatar se félicitent de l'évolution des relations bilatérales    Manchester City vise un latéral argentin    Logement: Nasri ordonne l'accélération de la cadence de réalisation des projets en cours    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    Attention, le Mouloudia arrive !    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'armée du Venezuela refuse le coup d'Etat «Nous soutenons le président élu Maduro»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 26 - 01 - 2019

Le président élu du Venezuela qui n'est pas pro américain est appelé par Washington à quitter le pouvoir.
Une tentative de coup d'Etat a lieu au Venezuela, soutenue par certains dirigeants occidentaux se prétendant démocratiques.
L'élection du président Maduro n'est pas appréciée par Washington. Le président américain consacre une longue politique d'ingérence dans ce pays. Le président élu du Venezuela qui n'est pas pro américain est appelé par Washington à quitter le pouvoir. Celui-ci refuse et c'est une tentative de coup d'Etat qui est lancée. L'armée de ce pays refuse le coup d'Etat et exprime son soutien au président élu. Dénonçant un «coup d'Etat» contre le «président légitime», l'armée a assuré Nicolas Maduro de son soutien. «Les forces armées bolivariennes n'accepteront jamais un président imposé par des intérêts obscurs», a lancé le ministre de la Défense. Dans la crise que traverse le Venezuela, où l'opposant pro-américain Juan Guaido s'est autoproclamé «président par intérim» et a été immédiatement reconnu par Washington, l'armée a apporté son soutien de façon appuyée au président Nicolas Maduro le 24 janvier. «J'alerte le peuple du Venezuela qu'un coup d'Etat est perpétré contre les institutions, contre la démocratie, contre notre Constitution, contre le président Nicolas Maduro, notre président légitime», a déclaré le ministre de la Défense Vladimir Padrino Lopez lors d'une conférence de presse très offensive, entouré de tout le haut commandement militaire du pays. «Nous avons vu hier un événement répréhensible. Un homme qui levait la main et qui s'autoproclamait président de la République bolivarienne du Venezuela. C'est une affaire très grave qui porte atteinte à l'Etat de droit et à la paix de tous les Vénézuéliens. Ce que nous avons vu hier est aberrant», a poursuivi Vladimir Padrino Lopez. «Les forces armées bolivariennes du Venezuela, fidèles aux traditions héritées du Libérateur Simon Bolivar, n'accepteront jamais un président imposé par des intérêts obscurs, ni auto-proclamé, hors-la-loi. Elles ne se subordonneront jamais non plus à une puissance étrangère ou à un gouvernement qui ne serait pas élu de façon démocratique par le peuple du Venezuela», a-t-il conclu. Nombre de pays, dont la Russie, la Turquie, l'Iran, la Syrie, Cuba et la Chine, et des pays de l'Amérique latine, ont refusé l'ingérence et exprimé leur soutien au président élu Maduro. Le président de l'Assemblée nationale autoproclamé président, au mépris de l'opinion du peuple, est soutenu par Washington. Dès le 8 janvier, deux jours avant la prestation de serment de Nicolas Maduro, l'Assemblée nationale du Venezuela avait voté illégalement une Loi sur la transition dans le but de s'emparer du pouvoir exécutif. Les américains s'étaient alors empressés de soutenir cette initiative putschiste. Le 21 janvier, une brève tentative de coup d'Etat d'un groupe de militaires avait été rapidement réprimée. Washington entretient des relations très tendues avec Caracas depuis l'arrivée au pouvoir en 1999 d'Hugo Chavez, prédécesseur de Nicolas Maduro. Elles se sont encore dégradées récemment, Donald Trump refusant de reconnaître la légitimité de ce dernier. Washington entretient des relations très tendues avec Caracas depuis l'arrivée au pouvoir en 1999 de Hugo Chavez, prédécesseur de Nicolas Maduro. Elles se sont encore dégradées récemment, Donald Trump refusant de reconnaître la légitimité de ce dernier. Le gouvernement du Nicaragua a tweeté : L'Amérique latine caribéenne, ce berceau de grandes et brillantes personnalités, fait montre de dignité et de grandeur face à l'empire… Ici, personne ne se rend. Vive Nicolas maduro : Vive le Venezuela! Vive Chavez!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.