Comment faire du Bouteflika sans Bouteflika    Référendum sur la constitution en Egypte : Un plébiscite pour renforcer le pouvoir d'Al Sissi    Foyers de rougeole à Jijel : Rush sur les centres de vaccination    On vous le dit    Jijel : Des aigles retrouvés morts dans la nature    Décès de l'historienne Annie-Rey Goldzeiguer    Réconciliation historique    Musique : Amgud ula ahriq nouvel album d'Idir Akfadou    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Football - Ligue 1: Des enjeux énormes pour tout le monde    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    UAFA - Incident entre Raouraoua et Bahloul: La FAF réagit et exige des excuses    Tizi Ouzou, Bouira: Imposantes marches pour le printemps berbère    Une mascarade de plus au détriment de l'intérêt national    Le choix des armes    51 morts sur les routes en une semaine    Pour réclamer leur dû auprès de l'APC d'Oran: Des entreprises privées, chargées des démolitions des habitations protestent    Plusieurs quartiers et cités ciblés par l'opération: Vers la réhabilitation des façades de 433 immeubles    Rencontre des Fédérations de wilaya, aujourd'hui, à Alger: L'UGTA à l'heure du changement    128 millions de mètres cubes: Situation rassurante des réserves en eau    RND: Des dizaines de militants demandent le départ de Ouyahia    Le quart de rôle de Bensalah    Grande-Bretagne : L'hypothèse du "no Brexit" plus probable que celle du Brexit dur    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    En soutien aux revendications du Hirak populaire : Les avocats poursuivent le boycott des audiences    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    Transition politique : Me Brahimi plaide pour la mise en place d'une commission souveraine    Création de zones de pêche réglementées : Pour une exploitation durable de la ressource halieutique    Bourses : L'Europe finit en légère hausse avant le week-end de Pâques    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    CAN-2019 (préparation): Algérie - Mali le 16 juin à Abu Dhabi    FAC : L'AG élective fixée pour le 27 avril    13 présumés auteurs de crimes et délits interpellés    Légère baisse des importations    Sharp, un prototype d'un mobile pliable présenté au Japon    Ould Abbès obtient l'autorisation    Forte explosion et tirs dans le centre de Kaboul    Un 39e anniversaire particulier    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    La semaine du titre pour le Barça ?    Papicha sur la croisette    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée internationale des forêts.. Près d'un million d'arbres ont été plantés en Algérie
Publié dans Le Temps d'Algérie le 23 - 03 - 2019

Pour cette Journée internationale des forêts, la Radio algérienne avec l'ensemble de son réseau de radios locales et en partenariat avec la Direction générale des forêts, des organismes et institutions partenaires, ont réussi le pari fou de planter près d'un million d'arbres sur l'échelle nationale.
L'opération intitulée «Jardin des anges» a été initiée en 2008 par la Radio algérienne. Pour cette édition, elle a pris l'allure d'une grande fête dont le but est la valorisation de l'arbre et de l'espace forestier à l'occasion du 21 mars, Journée mondiale de la forêt intitulée autrefois Journée national de l'arbre. Cette dernière coïncidait avec la journée de clôture de la campagne de plantation (reboisement) qui durait du 25 octobre au 21 mars. Depuis 2012, et en vue de la dégradation et de l'agression que subissaient les forêts dans le monde, les Nations unies ont proclamé le 21 mars Journée internationale des forêts pour inciter la population mondiale à préserver le peu de forêt qui reste.
Préalablement préparée par une forte action de sensibilisation, cette journée a connu une forte participation des citoyens sur plusieurs sites retenus par la Radio nationale à travers les 48 wilayas du pays. Le coup d'envoi officiel de cette grande mobilisation écologique citoyenne a été donnée hier à 9h00 à partir de Bentalha à Alger, par le délégué du wali d'Alger, le maire de Baraki et le chargé de la zone à planter. Le choix de cette commune de Bentalha est symbolique. La plantation d'arbre s'est étalée sur l'ensemble des berges d'Oued El Harrach. Dans une bonne ambiance, les citoyens, grands et petits, arrivent sur place bien avant l'heure et plantent principalement des oliviers et des cyprès, deux espèces de plante rustique choisies en fonction de leur grande disponibilité dans les pépinières.
«Dans ce genre d'endroit, en l'occurrence les bordures des oueds, ont pouvait aussi planter des épicéas, des eucalyptus ou des peupliers, des arbres recommandés pour leur croissance rapide et leur capacité à pomper l'eau et donc fixer et stabiliser les perches pour éviter un éventuelle débordement des oueds», a indiqué Sabrina Rachedi, de la sous-direction du Reboisement au niveau de la Direction générale des forêts sur les ondes de la Chaîne III.
Planter et préserver
Planter des arbres c'est bien mais les préserver l'est encore plus. En effet, cette opération de reboisement qui touche toutes les wilayas du pays, intervient auprès des institutions concernées pour préserver par la suite ces plantations en question. «En 2016, on avait planté des arbres au niveau de la Nouvelle-Ville de Zeralda. Deux ans après, une grande majorité de ces arbres avaient disparues. On a sensibilisé les citoyens de ces cités afin d'entretenir les arbres restants pour en faire un joli coin de bois», explique Sabrina Rachedi avant de poursuivre : « C'est dans ce sens qu'on essaye de choisir les bons endroits où planter des arbres, en l'occurrence au niveau des barrages pour que la Direction nationale des barrages puisse assurer leur entretien. Ceci se fait aussi au niveau des écoles où l'entretien d'arbres est confié aux élèves, comme cela se fait dans des établissements de Staoueli.
Il faut savoir aussi qu'un arbre doit être entretenu les cinq premiers mois de sa vie. Le maintien en état des espaces verts est primordial sinon, c'est la dégradation et la désertification des terres. Car lorsqu'on entretien des arbres, c'est tout un micro climat qu'on entretien avec une autre végétation des sous-bois où tout un cortège forestier l'accompagne (la faune, les oiseaux et insectes… en somme, la vie). Il faut savoir que la norme des espaces verts est de 10 m² par habitant. En Algérie on est à 2 ou 5 m² par personne même avec les 63 forêts urbaines (Baïnem, Bouchaoui).
En outre, la plantation d'arbre dans les bordures d'Oued El Harrach et de Mountazah Bentalha est protégée par un plan d'aménagement établi avec le soutien d'un bureau d'étude et la direction des services hydrauliques. Le but étant de protéger ces arbres de la destruction au détriment d'un autre projet. L'aménagement d'Oued El Harrach prévoit en outre, la mise en place d'un bateau-mouche ainsi que de nombreuses attractions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.