Tottenham : Un international portugais pour remplacer Eriksen ?    Brésil : Tite se défend au sujet de Neymar    Manchester United: Mandzukic en approche    Education: Belabed pour une politique prospective pour renforcer les compétences du secteur    Bensalah: l'Etat soucieux de rationaliser l'exploitation des ressources et richesses souterraines nationales    HABITAT : Le gouvernement Bedoui rassure les demandeurs de logements    Gaïd Salah présente un exposé sur le projet de loi relatif au statut général des personnels militaires    Les Tunisiens commencent à voter pour le second tour de la présidentielle    Mise en garde russe contre l'aggravation de la situation humanitaire dans le Nord-Est    Le WAT reste leader malgré la défaite, l'ASK sur le podium    Khirreddine Madoui démissionne de son poste d'entraîneur    Ouargla: lancement de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Alger    Le gouvernement consacre 17 milliards de DA pour le dégel de plusieurs projets    Vers l'augmentation de la taxe de pollution    Neuf morts et 9 blessés au cours des dernières 48 heures    Sahara occidental/Manifestation à Paris: la France dénoncée, une date pour le référendum d'autodétermination revendiquée    Rassemblement en solidarité avec les détenus d'opinion à Sidi Bel Abbès    Foot/ Algérie - Colombie : Abeid réintègre le groupe, Tahrat ménagé    Qui sera le partenaire de Suzuki en Algérie ?    Ce que prévoit la loi de finances pour les start-up    Les joueurs sénégalais refusent la prime de la Fédération    Début de stage demain    Retour à la case départ    1er Salon international des technologies et équipements dentaires    L'Anie face à la dure réalité du terrain    Des détenus d'opinion en grève de la faim à partir du 23 octobre    22 cas de méningite enregistrés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les films algériens Abou Leila et 143, rue du désert en compétition    Hans Hartung en réouverture du Musée d'art moderne de Paris    Micheline la Française, la tante Zalamite et les autres    Ouverture des journées de lecture publique à Tamanrasset    Bir Ghbalou : Entre le portrait de BenSalah et les promesses du Hirak    Face aux difficultés rencontrées par la CNR et la CNAS : Les solutions des experts    «Le pouvoir rame à contre-courant d'un mouvement historique de libération d'un peuple»    Investissement : le FCE soutient fortement la révision de la règle 49/51    En bref…    Soudan : Une femme nommée à la tête de la Cour suprême    En bref…    Journée mondiale de la santé mentale : Un suicide toutes les 40 secondes, selon l'OMS    Première thèse algérienne identifiant les facteurs prédictibles    «J'intégrerai des personnages algériens dans ma prochaine histoire»    Ghardaïa : Appel à la préservation du patrimoine architectural et culturel    «Le plasticien doit être responsable»    Centre-ville: Deux dealers sous les verrous    Mostaganem: Des arrestations en marge de la visite du ministre de la Jeunesse et des Sports    Pour réclamer «la libération de tous les détenus d'opinion»: Marche nationale des avocats le 24 octobre    Le Pentagone déploie 3.000 soldats supplémentaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée internationale des forêts.. Près d'un million d'arbres ont été plantés en Algérie
Publié dans Le Temps d'Algérie le 23 - 03 - 2019

Pour cette Journée internationale des forêts, la Radio algérienne avec l'ensemble de son réseau de radios locales et en partenariat avec la Direction générale des forêts, des organismes et institutions partenaires, ont réussi le pari fou de planter près d'un million d'arbres sur l'échelle nationale.
L'opération intitulée «Jardin des anges» a été initiée en 2008 par la Radio algérienne. Pour cette édition, elle a pris l'allure d'une grande fête dont le but est la valorisation de l'arbre et de l'espace forestier à l'occasion du 21 mars, Journée mondiale de la forêt intitulée autrefois Journée national de l'arbre. Cette dernière coïncidait avec la journée de clôture de la campagne de plantation (reboisement) qui durait du 25 octobre au 21 mars. Depuis 2012, et en vue de la dégradation et de l'agression que subissaient les forêts dans le monde, les Nations unies ont proclamé le 21 mars Journée internationale des forêts pour inciter la population mondiale à préserver le peu de forêt qui reste.
Préalablement préparée par une forte action de sensibilisation, cette journée a connu une forte participation des citoyens sur plusieurs sites retenus par la Radio nationale à travers les 48 wilayas du pays. Le coup d'envoi officiel de cette grande mobilisation écologique citoyenne a été donnée hier à 9h00 à partir de Bentalha à Alger, par le délégué du wali d'Alger, le maire de Baraki et le chargé de la zone à planter. Le choix de cette commune de Bentalha est symbolique. La plantation d'arbre s'est étalée sur l'ensemble des berges d'Oued El Harrach. Dans une bonne ambiance, les citoyens, grands et petits, arrivent sur place bien avant l'heure et plantent principalement des oliviers et des cyprès, deux espèces de plante rustique choisies en fonction de leur grande disponibilité dans les pépinières.
«Dans ce genre d'endroit, en l'occurrence les bordures des oueds, ont pouvait aussi planter des épicéas, des eucalyptus ou des peupliers, des arbres recommandés pour leur croissance rapide et leur capacité à pomper l'eau et donc fixer et stabiliser les perches pour éviter un éventuelle débordement des oueds», a indiqué Sabrina Rachedi, de la sous-direction du Reboisement au niveau de la Direction générale des forêts sur les ondes de la Chaîne III.
Planter et préserver
Planter des arbres c'est bien mais les préserver l'est encore plus. En effet, cette opération de reboisement qui touche toutes les wilayas du pays, intervient auprès des institutions concernées pour préserver par la suite ces plantations en question. «En 2016, on avait planté des arbres au niveau de la Nouvelle-Ville de Zeralda. Deux ans après, une grande majorité de ces arbres avaient disparues. On a sensibilisé les citoyens de ces cités afin d'entretenir les arbres restants pour en faire un joli coin de bois», explique Sabrina Rachedi avant de poursuivre : « C'est dans ce sens qu'on essaye de choisir les bons endroits où planter des arbres, en l'occurrence au niveau des barrages pour que la Direction nationale des barrages puisse assurer leur entretien. Ceci se fait aussi au niveau des écoles où l'entretien d'arbres est confié aux élèves, comme cela se fait dans des établissements de Staoueli.
Il faut savoir aussi qu'un arbre doit être entretenu les cinq premiers mois de sa vie. Le maintien en état des espaces verts est primordial sinon, c'est la dégradation et la désertification des terres. Car lorsqu'on entretien des arbres, c'est tout un micro climat qu'on entretien avec une autre végétation des sous-bois où tout un cortège forestier l'accompagne (la faune, les oiseaux et insectes… en somme, la vie). Il faut savoir que la norme des espaces verts est de 10 m² par habitant. En Algérie on est à 2 ou 5 m² par personne même avec les 63 forêts urbaines (Baïnem, Bouchaoui).
En outre, la plantation d'arbre dans les bordures d'Oued El Harrach et de Mountazah Bentalha est protégée par un plan d'aménagement établi avec le soutien d'un bureau d'étude et la direction des services hydrauliques. Le but étant de protéger ces arbres de la destruction au détriment d'un autre projet. L'aménagement d'Oued El Harrach prévoit en outre, la mise en place d'un bateau-mouche ainsi que de nombreuses attractions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.