Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Ould Abbès fait-il de la résistance ?    Des changements en vue    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    La production du fer et de l'acier relancée    Angola : Au large, un espoir pétrolier nommé Kaombo    Bouygues : Les résultats confirment leur dépendance aux télécoms    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Pourquoi les Algériens sont les derniers de la classe?    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    La pelouse du stade de Lomé, une arme à double tranchant pour les Verts    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    «Gagner, pour éviter les calculs»    Slimani nouvel entraîneur    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Un million de palmiers-dattiers pour produire plus de 100.000 tonnes/an    Quelque 500 éléments de la Protection civile mobilisés à Alger    Eviter l'usage des feux d'artifice à l'intérieur des immeubles ou devant les stations de service    Hausse des prix de la volaille, fruits et légumes à la veille du Mawlid : On annonce une baisse des prix incessamment    19 morts et 31 blessés    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    CAN 2018 - Dames: Les Algériennes à l'épreuve du pays hôte    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    Enigme et interrogations    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    L'Onu lève ses sanctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Campagne de reboisement dans différents sites de l'Algérois
Journée internationale de l'arbre et des forêts
Publié dans El Watan le 22 - 03 - 2015

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l'arbre et des forêts, la Conservation des forêts de la wilaya d'Alger a organisé, hier, une opération de reboisement dans plusieurs sites forestiers et espaces verts de la capitale.
En effet, cette vaste campagne effectuée dans la majorité des espaces verts et les sites forestiers qu'abrite Alger consiste à entreprendre un reboisement et une plantation de 5000 arbustes, entre pins d'Alep, cèdres et cyprès.
Une cérémonie officielle a été organisée au niveau du site forestier du barrage de Douéra. Cet endroit n'est pas fortuitement choisi, puisque l'espace est d'une dimension environnementale importante, il s'agit de l'épissure idéale entre l'espace vert dont dispose cette localité et le barrage d'eau avoisinant.
Par ailleurs, cette journée qui coïncide avec le premier jour de la saison du printemps et les vacances scolaires a permis essentiellement de drainer des écoliers à travers de nombreux espaces et des sites forestiers ainsi que des scouts et des associations bénévoles, telles que Ness El Khir et El Wafa, qui sont engagées depuis le 14 février dernier dans de louables opérations de plantation à travers différents sites à proximité de la capitale. S'agissant des poumons principaux de la capitale, la campagne de reboisement a été, par ailleurs, menée dans les sites forestiers les plus fréquentés par la population, tels que la forêt de Baïnem, la forêt de Bouchaoui, ainsi que le Parc zoologique de Ben Aknoun.
Outre le reboisement dans ces sites, les nombreux espaces de proximité que compte la capitale ne sont pas en reste, à l'instar de la petite forêt de Beaulieu dans la commune d'El Harrach, ou celle de Kouba.
Selon M. Bouaziz, conservateur des forêts d'Alger, «cette initiative ne se limite pas à planter des arbustes, l'entretien aussi est de rigueur et il est de la responsabilité de tous, et ce, afin de garder une constante préservation de nos espaces, qui sont l'objet de menaces en tous genres. Dans ce sens, il faut fédérer inévitablement tous les secteurs».
Et d'enchaîner : «L'initiative entamée par nos soins est, entre autres, une manière pour essayer de tester l'engouement qui se manifeste sur le terrain, et ce, par une très forte présence des citoyens bien structurés dans des associations ainsi qu'une population bénévole.»
Néanmoins, en dépit des actions visant la mise en valeur des bois de la capitale durant cette journée de célébration, cette action s'avère sans effet pour la préservation de la flore algéroise, puisque le tissu vert que compte la capitale subit fâcheusement et durant tout le long de l'année une grave régression due aux feux de forêt, la pollution dans l'intra-muros, engendrée par les usines et les voitures, ainsi que le squat des forêts de proximité par les bidonvilles.
Pour ce dernier point, la situation est des plus atterrantes. L'installation de bidonvilles érigés dans les milieux forestiers prend des proportions tentaculaires. Les cas importants sont les forêts de Beni Mered 1 et 2 à Bordj El Kiffan, la forêt de Boussekloul à Aïn Taya, les confins du site de Baïnem ou sur la côte ouest, à colonel Abbes, qui sont devenus l'apanage des mal logés.
Cette situation ne peut se traduire que par le désengagement avéré de l'Etat à vouloir endiguer le problème. D'ailleurs, même le rôle important que menait la police forestière a été déchu aux Conservations des Forêts pour des raisons sécuritaires et cela n'a fait qu'accentuer le problème. En somme, il est impératif que les bois et les forêts de l'Algérois soient vigoureusement protégés.
Dans ce sens, les instances concernées doivent faire de ces espaces une grande priorité parmi leurs préoccupations, car il s'agit du poumon de la capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.