Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    Dossier clos    Silence radio à la Sonatrach    Une convention pour booster le commerce électronique en Algérie    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    L'illicite défigure le site Aadl à Tamanrasset    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    "Atal ne partira pas l'été prochain"    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les «Verts» face à leur destin    Medaouar répond aux Usmistes et à Messaoudène    Les fans boudent, Laoufi s'interroge    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    3 exos pour se lever du bon pied    Le lait est-il un aliment gras ?    Merguez aux haricots blancs    65 millions d'analphabètes recensés par le gouvernement    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain: Oran rend hommage aux réfugiés espagnols    145 postulants retirent les formulaires de souscription    L'Algérie domine l'Irlande 4-0    Un déficit de 4,68 mds dollars    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    29.000 cibles terroristes detruites par l'aviation russe dans 9.500 sorties    Grève générale le 29 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mobilisés pour le 8e mardi consécutif.. Les étudiants plus que jamais déterminés
Publié dans Le Temps d'Algérie le 16 - 04 - 2019

«Système dégage !» «Libérez l'Algérie !», «Yetnahaw ga3 (ils partiront tous) !», «Dégage, dégage ! Le peuple a le courage !», répliquaient des milliers d'étudiants…
La détermination des étudiants pour faire déloger le système politique actuel ainsi que toutes ses figures, est plus forte que jamais. A travers tout le territoire national, les étudiants ont marché pour le 8e mardi consécutif contre le pouvoir.
Depuis les premières heures de la journée d'hier, les étudiants de plusieurs universités de la capitale se sont rassemblés à la place Maurice Audin, avant de marcher jusqu'aux portes de la Grande-Poste, place principale du déploiement du «Hirak». Ils étaient des milliers à manifester pacifiquement pour la concrétisation des revendications de tout le peuple algérien, exigeant le départ des «3B», (Bensalah, Belaïz et Bedoui). Face la détermination inébranlable de milliers d'étudiants, s'étaient dressés plusieurs centaines policiers déployés à travers les principales rues d'Alger-Centre, pour un seul et même but : «retenir cette foule.»
Cependant, rien à faire, le mur de policiers antiémeutes n'a pas tenu longtemps face a l'organisation de ces étudiants. Munis de leurs affiches, pancartes et banderoles, préparées la veille, et drapés de l'emblème national, ils ont forcé le cordon formé par les policiers au tour de la place de la Grande Poste. Une fois sur place, une foule déterminée à ne pas renoncer à son droit de manifester scandait des slogans hostiles contre Bensalah et le nouveau Gouvernement de Noureddine Bedoui : «Système dégage !» «Libérez l'Algérie !», «Yetnahaw ga3 (ils partiront tous) !», «Dégage, dégage ! Le peuple a le courage !», répliquaient des milliers d'étudiants très en colère contre la réprime des policiers que subit les protestataires depuis mardi dernier. Face à la forte mobilisation, les policiers ont fini par quitter les lieux et à leur céder le passage. En milieu de journée, ces étudiants installés sur les marches de la Grande-Poste ont célébré avec de forts slogans la démission du président du conseil constitutionnel, Tayeb Belaïz.
A cet effet, ils avaient assuré qu'il s'agit d'une autre victoire pour le peuple. «Bensalah dégage !», répliquaient-ils après la confirmation de la démission de Belaïz. La mobilisation des universitaires ne faiblit pas. De jour en jour, la volonté de ces étudiants pour voir une Algérie grandir de façon meilleure. A Constantine, Tizi Ouzou, Mostaganem, Béjaïa, Oran, Bouira et Boumerdès, les étudiants ont apporté leur soutien à leurs camardes algérois qui ont été victimes de réprime des police, mais aussi ils ont scandé le départ des figures du pouvoir. Par milliers, ils réclamaient le départ des 3B et le changement radical du système. Coïncidant avec la journée du savoir, la marche des étudiants fait partie des plus imposantes mobilisations, qui marquent le pays depuis le 22 février dernier, début du mouvement populaire. Les étudiants ont un rôle structurant du mouvement populaire contre le pouvoir. Leurs marches organisées chaque mardi, sont comme le prolongement des marches du vendredi qui s'apprêtent à «fêter» leur neuvième édition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.