Mission difficile pour les Verts    Marche grandiose à Alger    RETRAIT DE TEBBOUNE DE LA COURSE ELECTORALE : Mohamed Lagab dément    AUDITIONNE AU TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Baha Eddine Tliba placé en détention provisoire    Tipasa : « libérez nos enfants détenus »,    Biskra : « Non à la zizanie, les Kabyles sont nos frères »    Jijel : » Il n'y aura pas de vote ! «    ECOLE SUPERIEURE DES DOUANES D'ORAN : Sortie de 81 officiers de brigade dont neufs femmes    MOSTAGANEM : 1000 tonnes de pomme de terre bientôt déstockées    Chakib Khelil sera sur le devant de la scène    ELECTION PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Mihoubi déposera son dossier la semaine prochaine    MAHDIA (TIARET): Une présumée liste des bénéficiaires de logements provoque la colère    SIDI BEL ABBES : Le 58ème anniversaire du 17 octobre 61 commémoré à Dhaya    ADRAR : Saisie de yaourt et de fromage avariés    Liverpool: Van Dijk n'est pas obnubilé par le titre    Real Madrid: Zidane réagit au report du Clasico    Officiel: le Clasico reporté    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Le véritable maître de DAESH    «On peut faire encore plus mal»    "L'EN peut encore progresser"    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Bedoui en Russie    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AG des fédérations sportives.. Les défis de l'heure
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 04 - 2019

La petite reine continue son bonhomme de chemin, tout en évoluant sans président.
La troisième saison du mandat en cours vient d'être entamée par des activités sur le terrain, également sur le plan administratif. Celle-ci devra, en ces temps difficiles pour le sport algérien, se décider sur l'élaboration de calendriers, de programmes ainsi que sur le restant du plan de charge de l'année en cours, mais c'est malheureusement loin d'être le cas… Les fédérations, ligues ainsi que la plupart des clubs, ont débuté leurs travaux par les dépôts de bilans (moral et financier) de l'année écoulée. Si les structures fédérales avaient entamé la dernière ligne droite de leur mission avec comme objectif les Jeux Olympiques de Tokyo, les ligues et les clubs n'ont fait que suivre l'évolution. De nombreux défis se présentent et ils sont apparemment parfois insurmontables. Il faut dire que la réflexion fait plusieurs observations sur le sport et ses structures. Il ne manque pas, alors, de faire des propositions idoines pour une redynamisation des clubs, des ligues et des fédérations.
La petite reine continue son bonhomme de chemin, celui d'évoluer sans président. Sept mois se sont écoulés, et elle n'arrive toujours pas à élire un nouveau président après la démission de son ex-premier responsable, Messaoud Kerboua, pour raison de santé. Depuis, beaucoup de choses ont changé puisqu'une assemblée extraordinaire qui devait se tenir jeudi à la demande des deux tiers de ses membres a été reportée en raison de quorum non atteint. Elle s'est en revanche tenue le lendemain vendredi au Complexe sportif de Ghermoul, une manière d'apporter des amendements aux statuts de la fédération concernant notamment l'élection du président.
A l'ordre du jour, la désignation des membres de la commission de candidatures présidée par Aissaoui Toufik pour l'élection d'un nouveau président de la FAC et de la commission des recours. Une feuille de route a été tracée avec l'ouverture des candidatures du samedi 20 au lundi 22 avril à 15h avant que la commission ne délibère sur les candidats validés mardi. On apprend d'ores et déjà que Kheireddine Barbari est candidat à la présidence de la FAC et qu'Ismail Douzi, l'autre candidat vient d'être empêché de se présenter. La date de l'assemblée générale élective (AGE) est par ailleurs arrêtée pour le samedi 27 avril dans un endroit qui sera annoncé incessamment. Il faut dire que parallèlement à l'AGex, s'est tenue une conférence de presse mercredi, par une douzaine de ligues, une manière de barrer la route, selon elles, à ce qui se trame en ce moment.
Les conséquences du dernier processus électoral du mandat précédent ont apporté leur lot de réactions puisqu'une autre fédération s'est ajoutée à cette longue liste d'instance évoluant sans président. Elles étaient cinq, le karaté, les boules, qui ont réussi à élire leurs présidents ; resteront la boxe et le basket-ball, mais aussi le tir sportif, qui fonctionnent sans chef de file, qui devront en faire autant. Certains acteurs du sport diront : «Cela ne va pas se terminer puisque le tir emboîte le pas et voit ses bilans rejetés, alors que le risque d'en voir d'autres suivre ce rythme n'est pas à écarter». Les bilans (moral et financier) du président Ali Hamlat n'ont guère été approuvés ; une assemblée extraordinaire a été fixée pour la journée du 6 avril 2019 et l'élective plus tard. Le basketball organisera incessamment son assemblée générale élective avec une insistance sur l'ancien président de la FABB Rabah Bouarifi qui semble sur le point de reprendre son fauteuil de premier responsable. La boxe, pour sa part, demeure dans l'attente de ses deux assemblées générales extraordinaire et élective.
Sur les prochaines élections de la structure en question, et sur une probable sanction, Abdessalem Draa dira que la FAB suit attentivement les décisions de la FIBA : «Nous sommes contraints de suivre attentivement les décisions de la FIBA, même si celle-ci traverse des moments forts de son histoire en termes de règlements techniques notamment. Aujourd'hui, l'on s'achemine droit vers une assemblée générale élective ; nous sommes quatre pour l'instant qui avons reçu la déclaration d'éligibilité de la tutelle. Il sera donc question de Nacer Erouane, Athmane Lazizi, le retour d'un certain Abdellah Bessalem et moi- même». S'agissant de la date des élections, elles étaient prévues une première fois pour la fin décembre 2018, puis pour janvier 2019, mais depuis, rien ne filtre sur la tenue de ces deux séances au moment où les athlètes et leurs coachs ne savent plus où donner de la tête.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.