PSG : Di Maria écope d'une lourde sanction pour son crachat    Le Président Tebboune met en avant l'impératif de "faire avancer" le dossier de la réforme globale de l'ONU    Oran: démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de psychotropes    Covid-19 : Nécessite d'adopter de "nouveaux modes d'enseignement" dans le Monde arabe    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Algérie/Italie: le comité technique chargé de la délimitation des frontières maritimes installé    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    Un terroriste abattu, 4 éléments de soutien et 11 narcotrafiquants arrêtés en une semaine    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Neghiz face à la presse    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    Condoléances    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    La fille des Aurès    Prorogation des promotions au 30 septembre    Les souscripteurs AADL protestent    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Enfin l'électricité et le gaz    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des manifestants brutalisés à l'intérieur des commissariats.. Le RCD dénonce
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 05 - 2019

Le député du RCD, Athmane Mazouz, dénonce le comportement «indigne» des policiers envers les personnes interpellées à l'intérieur des commissariats de la capitale, et assure que plusieurs manifestants ont été victimes de brutalités. Contrairement aux précédentes manifestations, les agents de police ont interpellé plusieurs personnes, dont des citoyens, maires et militants. Les manifestants retenus dans plusieurs commissariats de police de la capitale ont été relâchés tard dans la nuit, après toute une longue journée d'interpellation. Cependant, nombre d'entre eux ont été victimes de «brutalités». Dénoncés par le député RCD, Athmane Mazouz, sur sa page Facebook, ce comportement est jugé indigne de la part des forces de l'ordre. «En faisant la tournée des commissariats d'Alger, nous avons été stupéfaits de constater certaines brutalités, commises sur des personnes interpellées», a-t-il signalé, avant d'ajouter : «Des atteintes qui n'honorent guère certains de ceux qui sont chargés de la sécurité des personnes».
Dans ce sillage, il a assuré que toutes les personnes interpellées, dont le maire, Madjid Ouddak, celui d'Ait-Aissi et quatre autres militants, dont notre militant d'Alger, Abdelghani Ouali, ont été relâchés tard dans la nuit. Lors de la marche, les policiers n'ont pas lésiné sur les moyens pour réprimer les manifestants sortis dans la rue, afin de scander leur refus de l'organisation d'une élection présidentielle par la bande. En effet, les agents en civil et en tenue ont multiplié les actes de provocations à l'égard des manifestants : blocage de l'accès aux escaliers de la Grande Poste, usage de gaz lacrymogène malgré le Ramadhan, interpellations de maires venus manifester, accrochages. Des semaines avant, de petits accrochages ont été signalés, lors desquels les forces de police usaient du canon à eau puis de gaz lacrymogène, pour disperser les manifestants qui lançaient des pierres.
Depuis les premières heures de la journée de vendredi, un dispositif sécuritaire extraordinaire a été déployé aux alentours de la capitale. Les policiers ont entrepris des provocations en chassant les protestataires, qui s'étaient regroupés sur le parvis de la Grande Poste. En effet, alors que des centaines de manifestants s'étaient regroupés dans le calme, sur les marches de la Grande Poste, un cordon de policiers a fait reculer les protestataires sans ménagements. Malheureusement, dans les heurts qui ont suivi, plusieurs manifestants ont été blessés. De son côté, la Gendarmerie nationale avait tenté, mais sans grand succès, de bloquer les axes d'accès à la capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.