LDC : Partage de points entre l'Inter et le Shakhtar    Arkab: le projet d'amendement de la Constitution "jette les fondements d'une économie productive diversifiée"    Sahara occidental/Minurso: réunion mercredi du Conseil de sécurité    Sahara occidental : l'ONU doit obliger le Maroc à fermer la brèche illégale à El-Guerguerat    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 21ème jour de la campagne référendaire (VERBATIM)    FAF: Zetchi évasif sur la question du deuxième mandat    L'amendement de la Constitution, un moyen de réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Campagne: appel à voter pour le changement et l'édification de l'Algérie nouvelle    Sélection algérienne: "Le contrat de Belmadi a déjà été prolongé"    Qualifications CAN-2021 (4e j.): des arbitres soudanais pour Zimbabwe - Algérie    Projet d'amendement de la Constitution : le référendum, une opportunité pour tracer les contours de l'Algérie nouvelle    Le projet de l'amendement constitutionnel "début de reforme et de changement dans la nouvelle Algérie"    Covid-19: 287 nouveaux cas, 171 guérisons et 9 décès    Abdelmadjid Tebboune admis dans une unité de soins spécialisés à l'hôpital militaire    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    LES ELEVEURS SONT EXCEDES : Hausse des prix de l'aliment de bétail à Mostaganem    LE GENERAL CHANEGRIHA AFFIRME : ‘'L'Algérie sortira gagnante''    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès de l'ex-wali Zoukh au 17 novembre    CELEBRATION DU MAWLID ENNABAWI : Appel au strict respect des mesures préventives    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    Nouveau rassemblement de soutien à Khaled Drareni    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    Le 10 novembre, dernier délai pour le dépôt des demandes de licences    Le procès de Karim Tabbou reporté au 16 novembre    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Juventus : Ronaldo toujours incertain pour le match face au Barça    Une caravane médicale au profit des populations nomades    Rahmoun Yazid en renfort    Actucult    Risque de covid-19 : Regroupements dangereux des parents devant les écoles    Ghazaouet : Sensibilisation sur le cancer du sein    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le système politique algérien, formation et évolution (1954-2020) : Bonnes feuilles    Festival du film franco-arabe de Noisy-Le-Sec : Une dizaine de films algériens en compétition    L'hôpital Nedjma d'Oran équipé de 14 lits de réanimation    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    Les agglomérations africaines brillent par leur absence    BMS Corona    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    ES Sétif: La stabilité enfin payante ?    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    Mascara: Des terres agricoles non exploitées seront récupérées    Bouira: Apprendre à reconnaître les «fake news»    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Premier adversaire de l'Algérie 15 ans après, le Kenya est de retour !
Publié dans Le Temps d'Algérie le 02 - 06 - 2019

De retour sur la scène africaine quinze ans après sa dernière participation, le Kenya rêve d'exploit. Une mission presque impossible avec comme futurs adversaires le Sénégal et l'Algérie. Le dernier match en Coupe d'Afrique des Nations du Kenya date du 2 février 2004. Une victoire face au Burkina Faso (3-0) en guise de long au revoir. C'est d'ailleurs la seule victoire des Harambee Stars dans la compétition à ce jour.
Quinze ans plus tard, revoilà donc le Kenya avec à sa tête un coach français : Sébastien Migné. Passé par le Congo, ce jeune entraîneur (46 ans), nommé à la tête des Harambee Stars début 2018, a permis aux siens de retrouver la CAN quelques mois après sa prise de fonction. Un véritable exploit symbolisé par une victoire contre le Ghana (1-0) en éliminatoires début septembre. En Egypte, la tâche s'annonce ardue pour le Kenya qui devra affronter l'Algérie et le Sénégal, deux nations régulièrement annoncées parmi les favoris…
La défense, point fort
Pour tenter de les embêter, Migné va très certainement mettre l'accent sur le point fort des Kenyans : leur défense. En quatre matchs de qualification (la Sierra Leone ayant été disqualifiée), le Kenya n'a encaissé qu'un seul but face au Ghana. L'arrière-garde des Harambee Stars se repose sur des joueurs complémentaires et très athlétiques. De l'engagement et une solidarité à toute épreuve, voilà ce qu'il faudra au Kenya pour rêver d'un exploit. Migné l'a bien compris et n'a d'ailleurs pas hésité à réserver un stage commando de trois semaines en France pour resserrer les liens. Les Harambee Stars joueront sur leurs qualités et il faudra très certainement s'en méfier… «Nous n'allons pas aller en Egypte en touristes», lance Sébastien Migné.
Combien de pays en Afrique peuvent se targuer d'avoir un joueur en finale de Ligue des Champions cette saison ? Le Sénégal (Sadio Mané), l'Egypte (Mohamed Salah), la Côte d'Ivoire (Serge Aurier), le Cameroun (Joël Matip), la Guinée (Naby Keïta) et… le Kenya !
Le peuple kenyan n'a eu d'yeux que pour Victor Wanyama lors de la finale Liverpool-Tottenham remportée par les Reds. Passé par Southampton, le frère de McDonald Mariga (ex-Inter Milan) est l'élément majeur du groupe kényan. Son expérience du très haut niveau et en sélection (50 sélections) seront des atouts majeurs afin de permettre au Kenya de réaliser l'exploit dans une poule compliquée en compagnie notamment de l'Algérie et du Sénégal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.