Ouverture à la circulation automobile du tronçon routier El-Hamdania-Médéa    Benzema : «Et pendant ce temps-là, les chiens aboient»    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales    Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Foot/ Qualifications CAN-2021: programme des 3e et 4e journées    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    ZLECAf : Rezig prend part à la réunion préparatoire    Conférence nationale sur l'œuvre de Malek Bennabi: les participants appellent à réhabiliter sa pensée    Affaire Rooney : Un nouveau document qui enfonce le Camerounais    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    Trois ans de prison ferme requis contre l'activiste Yanis Adjlia    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    Sofiane Kherraz, Saied Abderraouf et Saïdoune Mohamed Anis, les dernières recrues    Changement dans la continuité    Toyota en leader dans l'automobile    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    2 décès et 287 nouveaux cas    La mercuriale en roue libre à Sétif    Succès annoncé pour le colosse électrique    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    La clôture de la campagne référendaire mise en exergue par ses animateurs    Santé du président Tebboune : «Aucune inquiétude», selon la présidence    L'amendement de la Constitution: réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Le Vote Des Expatriés En Question    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Préparatifs de la Conférence nationale prévue fin juin.. L'opposition veut ratisser large
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 06 - 2019

C'est une véritable course contre la montre que mène l'opposition réunie autour de ce qui est appelé «Forces du changement pour le triomphe du choix du peuple», en prévision de la tenue de sa conférence nationale, fixée provisoirement pour le 29 juin prochain. Les préparatifs à ce rendez-vous à travers lequel les partis, personnalités et acteurs de la société civile regroupés dans cette alliance, entendent adopter une feuille de route consensuelle de sortie de crise, s'accélèrent. Les trois commissions en charge de différentes tâches, à peine installées, ont commencé leur travail, chacune dans la limite des tâches qui lui ont été attribuées. Outre la commission d'organisation qui s'emploi à arrêter la date exacte et le lieu de la tenue de la conférence, une autre chargée des visions politiques s'est mise à étudier les initiatives de sortie de crise proposées sur la scène politique. L'objectif étant d'élaborer un document qui rapproche les visions, et pouvant donc servir de plate-forme de débat lors de la conférence. L'autre commission est celle en charge de la communication technique. Laquelle dispose d'un grand rôle dans les préparatifs, puisque c'est à elle qu'incombe la responsabilité de prendre attache avec les autres formations politiques, acteurs de la société civile ou personnalités, afin de les convaincre de rejoindre cette démarche de l'opposition.
Pour cette mission, l'Alliance «les Forces du changement» mise sur l'expérience de l'ancien diplomate Abdelaziz Rahabi qui préside la commission en question. D'ores et déjà, Rahabi a tracé ses priorités. Il s'agit, selon des sources proches de cette Alliance, des deux partis de l'opposition, le FFS et le RCD. Ces derniers n'ont pas participé aux réunions des «Forces du changements», à l'exception d'une seule pour le parti de Mohcine Belabbas. L'ancien diplomate se rendra demain, aux sièges des deux partis pour rencontrer leurs responsables et tenter de les convaincre à s'associer à l'opposition réunie. Cette priorité est surement dictée par le poids dont disposent ces deux partis traditionnels, ayant été dirigés dans le passé par des monuments de la politique, feu Hocine Aït Ahmed et Saïd Sadi. Car, on ne peut imaginer un congrès national de l'opposition, en l'absence de ces deux partis.
Rahabi pour convaincre le FFS et le RCD
Outre le FFS et le RCD, la conférence de l'opposition compte s'assurer de la présence de personnalités politiques de poids. On annonce ainsi la participation de l'ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed Taleb Ibrahimi et de la moudjahida, Djamila Bouhired. En misant sur un rassemblement des plus larges, l'opposition semble se diriger droit vers un Mazafran III, pour adopter une plate-forme de sortie de crise. En attendant que les détails du rendez-vous de la fin du mois en cours, soient réglés, il reste que les visions soient rapprochées, notamment avec les autres initiatives posées sur la scène politique. Une réunion est prévue aujourd'hui, au siège du parti d'Ali Benflis, Talaie El Hourriyet, afin de faire le point sur l'avancement du travail de préparation. L'opposition réunie au sein des «Forces du changement» ont, pour rappel, déjà proposé une feuille de route. Mais, la tenue de cette conférence vise, selon Lakhdar Benkhellaf, cadre du parti FJD de Djaballah, «à enrichir le plan proposé il y a plus d'un mois et joindre les visions avec les autres initiatives qui se préparent sur la scène politique». De plus, ce grand regroupement de l'opposition, aura à «définir les modalités pratiques de la proposition de sortie de crise», surtout en ce qui concerne la commission de gestion des élections, ses membres et ses prérogatives et les révisions à apporter à la loi électorale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.