Le cas Benzema divise les Français    Un terroriste capturé à Ouargla (MDN)    Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Intempéries à Tizi-Ouzou: fermeture de la RN 25 pour cause d'éboulement    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Dans une ambiance tendue    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Le billet retour de la dignité    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    Bilan des incendies survenus cet été : Signe alarmant du recul du niveau de conscience citoyenne    Aïn El-Turck: Les averses mettent à nu les défauts d'entretien des routes    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    Tiaret: Trois morts dans un carambolage    Une activité de proximité à Alger    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Promouvoir le devoir citoyen    élection présidentielle du 12 décembre Marches de soutien dans plusieurs wilayas de l'Est    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Tizi-Ouzou: la commission pour la prise en charge des personnes sans abris installée    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Para-athlétisme / Mondiaux-2019 : La sélection algérienne de retour au pays, auréolée de 16 médailles, dont deux or    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Préparatifs de la Conférence nationale prévue fin juin.. L'opposition veut ratisser large
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

C'est une véritable course contre la montre que mène l'opposition réunie autour de ce qui est appelé «Forces du changement pour le triomphe du choix du peuple», en prévision de la tenue de sa conférence nationale, fixée provisoirement pour le 29 juin prochain. Les préparatifs à ce rendez-vous à travers lequel les partis, personnalités et acteurs de la société civile regroupés dans cette alliance, entendent adopter une feuille de route consensuelle de sortie de crise, s'accélèrent. Les trois commissions en charge de différentes tâches, à peine installées, ont commencé leur travail, chacune dans la limite des tâches qui lui ont été attribuées. Outre la commission d'organisation qui s'emploi à arrêter la date exacte et le lieu de la tenue de la conférence, une autre chargée des visions politiques s'est mise à étudier les initiatives de sortie de crise proposées sur la scène politique. L'objectif étant d'élaborer un document qui rapproche les visions, et pouvant donc servir de plate-forme de débat lors de la conférence. L'autre commission est celle en charge de la communication technique. Laquelle dispose d'un grand rôle dans les préparatifs, puisque c'est à elle qu'incombe la responsabilité de prendre attache avec les autres formations politiques, acteurs de la société civile ou personnalités, afin de les convaincre de rejoindre cette démarche de l'opposition.
Pour cette mission, l'Alliance «les Forces du changement» mise sur l'expérience de l'ancien diplomate Abdelaziz Rahabi qui préside la commission en question. D'ores et déjà, Rahabi a tracé ses priorités. Il s'agit, selon des sources proches de cette Alliance, des deux partis de l'opposition, le FFS et le RCD. Ces derniers n'ont pas participé aux réunions des «Forces du changements», à l'exception d'une seule pour le parti de Mohcine Belabbas. L'ancien diplomate se rendra demain, aux sièges des deux partis pour rencontrer leurs responsables et tenter de les convaincre à s'associer à l'opposition réunie. Cette priorité est surement dictée par le poids dont disposent ces deux partis traditionnels, ayant été dirigés dans le passé par des monuments de la politique, feu Hocine Aït Ahmed et Saïd Sadi. Car, on ne peut imaginer un congrès national de l'opposition, en l'absence de ces deux partis.
Rahabi pour convaincre le FFS et le RCD
Outre le FFS et le RCD, la conférence de l'opposition compte s'assurer de la présence de personnalités politiques de poids. On annonce ainsi la participation de l'ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed Taleb Ibrahimi et de la moudjahida, Djamila Bouhired. En misant sur un rassemblement des plus larges, l'opposition semble se diriger droit vers un Mazafran III, pour adopter une plate-forme de sortie de crise. En attendant que les détails du rendez-vous de la fin du mois en cours, soient réglés, il reste que les visions soient rapprochées, notamment avec les autres initiatives posées sur la scène politique. Une réunion est prévue aujourd'hui, au siège du parti d'Ali Benflis, Talaie El Hourriyet, afin de faire le point sur l'avancement du travail de préparation. L'opposition réunie au sein des «Forces du changement» ont, pour rappel, déjà proposé une feuille de route. Mais, la tenue de cette conférence vise, selon Lakhdar Benkhellaf, cadre du parti FJD de Djaballah, «à enrichir le plan proposé il y a plus d'un mois et joindre les visions avec les autres initiatives qui se préparent sur la scène politique». De plus, ce grand regroupement de l'opposition, aura à «définir les modalités pratiques de la proposition de sortie de crise», surtout en ce qui concerne la commission de gestion des élections, ses membres et ses prérogatives et les révisions à apporter à la loi électorale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.