Arsenal - Özil : "c'est toujours de ma faute"    JSK: Les nouvelles recrues seront qualifiées face au Raja    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Courbis : «L'Algérie a fait honneur à son statut face à la Colombie, c'était presque un match abouti»    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Quel sort pour le projet ?    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    «On peut faire encore plus mal»    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    En réaction à l'appel du report des élections    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il a concédé une seule défaite en 10 matches avec l'EN.. Belmadi, le messie tant attendu
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

Après avoir tout gagné avec Al-Duhail et remporté la Coupe du Golfe avec la sélection du Qatar, Belmadi espère offrir à l'Algérie une seconde étoile africaine.
«Ce n'est pas une CAN de transition pour moi. Je travaille à 100%, tous les jours, pour pouvoir la gagner, il n'y a pas à attendre», disait le sélectionneur national, Djamel Belmadi, en mai dernier, avant l'entame de la préparation pour la CAN 2019. Beaucoup riaient sous cape, le prenaient pour un fou et lui reprochait d'avoir une ambition démesurée. Certains lui ont également reproché d'avoir choisi le chaudron de Doha pour préparer ses troupes à cette CAN 2019, la première de sa carrière d'entraîneur. Avançant doucement, mais surement, et nullement contrarié par les vicissitudes rencontrées depuis l'entame de la préparation pour ce grand rendez-vous continental (affaire Atal, scandale de Belkebla, départ du préparateur physique Alexandre Dellal, rumeurs sur un conflit avec Hakim Medane, Belmadi a fait dos rond et réservé une réponse à ses détracteurs sur le terrain.
Après un baptême du feu réussi à la CAN, avec la victoire sans peine et sans forcer (2-0) devant le Kenya, il a mis tout le monde d'accord et gagné définitivement l'estime des amoureux d'El-Khedra avec l'exploit réussi face à la meilleure sélection africaine du moment, celle du Sénégal, leader de l'Afrique au classement FIFA. Il a damé, jeudi, le pion sur le plan tactique à son ami et homologue sénégalais, Aliou Cissé, mondialiste et quart de finaliste à la CAN 2017 au Gabon. Le onze algérien a régalé et séduit tout le monde, jeudi soir. D'aucuns estiment qu'il faudra compter avec lui dans cette première CAN estivale et à 24 équipes.
Belmadi a redonné une âme à la moribonde sélection algérienne, en chute libre depuis le départ de Christian Gourcuff en 2016. En moins d'une année, il a réussi à relancer la machine. Les Verts ont retrouvé enfin leur grinta et surtout la joie de jouer qu'ils avaient perdue depuis le départ de Gourcuff. En dix matches à la barre technique de l'EN (officiels et amicaux), Belmadi a concédé une seule défaite contre le Bénin (1-0), à Cotonou, contre six victoires et trois nuls. Les Algériens le considèrent comme le messie tant attendu. Après avoir tout gagné avec Al-Duhail et remporté la Coupe du Golfe avec la sélection du Qatar, Belmadi espère offrir à l'Algérie une seconde étoile africaine. Un défi difficile, mais pas impossible.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.