Tottenham: le PSG confiant pour Alli    "Coalition Internationale", une autre voie pour exiger un référendum au Sahara Occidental    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 127 guérisons et 10 décès    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Enseignement supérieur: les conditions de reprise des activités pédagogiques acceptables    Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Les articles de la discorde    Naceri à la Cour constitutionnelle    Rassemblement et marche de soutien aux travailleurs de Numilog    Danger du futur tramway pour les habitants de la cité Chara    L'espoir renaît chez les agriculteurs suite aux dernières averses    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Un autre décès par strangulation    Lutte contre les gangs de rues à Blida: arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    Un pari difficile    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    3 morts dans un accident de la route    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Distribution de plus de 4000 unités avant la fin de l'année    Enfin un gouverneur !    Alger tente de reprendre la main au Sahel    Benkhelifa signe pour trois ans    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Flagrant délit !    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Retrouver la grandeur américaine    COLERES ET ENTORSES    Les importateurs face à leur destin    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    «Khayrek sbaq»    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il a concédé une seule défaite en 10 matches avec l'EN.. Belmadi, le messie tant attendu
Publié dans Le Temps d'Algérie le 29 - 06 - 2019

Après avoir tout gagné avec Al-Duhail et remporté la Coupe du Golfe avec la sélection du Qatar, Belmadi espère offrir à l'Algérie une seconde étoile africaine.
«Ce n'est pas une CAN de transition pour moi. Je travaille à 100%, tous les jours, pour pouvoir la gagner, il n'y a pas à attendre», disait le sélectionneur national, Djamel Belmadi, en mai dernier, avant l'entame de la préparation pour la CAN 2019. Beaucoup riaient sous cape, le prenaient pour un fou et lui reprochait d'avoir une ambition démesurée. Certains lui ont également reproché d'avoir choisi le chaudron de Doha pour préparer ses troupes à cette CAN 2019, la première de sa carrière d'entraîneur. Avançant doucement, mais surement, et nullement contrarié par les vicissitudes rencontrées depuis l'entame de la préparation pour ce grand rendez-vous continental (affaire Atal, scandale de Belkebla, départ du préparateur physique Alexandre Dellal, rumeurs sur un conflit avec Hakim Medane, Belmadi a fait dos rond et réservé une réponse à ses détracteurs sur le terrain.
Après un baptême du feu réussi à la CAN, avec la victoire sans peine et sans forcer (2-0) devant le Kenya, il a mis tout le monde d'accord et gagné définitivement l'estime des amoureux d'El-Khedra avec l'exploit réussi face à la meilleure sélection africaine du moment, celle du Sénégal, leader de l'Afrique au classement FIFA. Il a damé, jeudi, le pion sur le plan tactique à son ami et homologue sénégalais, Aliou Cissé, mondialiste et quart de finaliste à la CAN 2017 au Gabon. Le onze algérien a régalé et séduit tout le monde, jeudi soir. D'aucuns estiment qu'il faudra compter avec lui dans cette première CAN estivale et à 24 équipes.
Belmadi a redonné une âme à la moribonde sélection algérienne, en chute libre depuis le départ de Christian Gourcuff en 2016. En moins d'une année, il a réussi à relancer la machine. Les Verts ont retrouvé enfin leur grinta et surtout la joie de jouer qu'ils avaient perdue depuis le départ de Gourcuff. En dix matches à la barre technique de l'EN (officiels et amicaux), Belmadi a concédé une seule défaite contre le Bénin (1-0), à Cotonou, contre six victoires et trois nuls. Les Algériens le considèrent comme le messie tant attendu. Après avoir tout gagné avec Al-Duhail et remporté la Coupe du Golfe avec la sélection du Qatar, Belmadi espère offrir à l'Algérie une seconde étoile africaine. Un défi difficile, mais pas impossible.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.