Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le ministre de la santé répond personnellement à des appels sur le numéro vert 3030    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Coronavirus: Aucune personne ayant approché le ressortissant italien ne présenterait des signes inquiétants    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    10 ans de prison requis contre Kamel Chikhi    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les explications du ministère de la Santé: Le coronavirus arrive en Algérie    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Haftar cherche à attaquer la Turquie.. Guerre mondiale en Libye
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

La guerre en Libye prend une tournure internationale. Le maréchal Khalifa Haftar a ordonné à ses forces de prendre pour cibles les navires et intérêts turcs ainsi que d'interdire les vols depuis et vers la Turquie.
Des «ordres ont été donnés aux forces aériennes pour prendre pour cible les navires et embarcations turcs dans les eaux territoriales libyennes», a déclaré un général. «Les sites stratégiques turcs, les compagnies et les projets appartenant à l'Etat turc en Libye sont considérés comme des cibles légitimes par les forces armées. Tout ressortissant turc sur les territoires libyens sera arrêté et tous les vols depuis et vers la Turquie seront interdits», a-t-il ajouté. Haftar s'est lancé depuis près de trois mois à la conquête de Tripoli. Il accuse la Turquie de soutenir ses rivaux, loyaux au Gouvernement d'union nationale GNA, qui est reconnu par la communauté internationale et basé dans la capitale. Ses troupes accusent la Turquie d'intervenir «dans la bataille de façon directe : avec ses soldats, ses avions et ses navires par la mer».
Des approvisionnements en armes et munitions arriveraient directement depuis la Méditerranée. Haftar bénéficie notamment de l'appui des Emirats et de l'Egypte, et accuse la Turquie et le Qatar de soutenir ses rivaux. Le maréchal Haftar a lancé une attaque contre le gouvernement. Il est soutenu par le président américain d'après lequel le maréchal Haftar lutte contre le terrorisme. Le premier ministre de la Libye a précisé que «le gouvernement d'union nationale n'est pas terroriste et que le maréchal Haftar est occupant». Le maréchal Haftar et le premier ministre de la Libye étaient d'accord pour les élections en 2019. L'attaque lancée contre le gouvernement a mis en cause la perspective. L'Algérie, l'Egypte et la Tunisie ont appelé au dialogue, mais certains pays continuent à armer les protagonistes.
Les forces loyales au Gouvernement d'union nationale (GNA) libyen ont porté un coup dur aux troupes du maréchal Khalifa Haftar en s'emparant de leur principale base arrière, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Tripoli, après une attaque surprise. Le maréchal Haftar, a perdu mercredi la ville de Gharyan dont il avait fait son centre d'opérations et d'où il était parti le 4 avril à la conquête de la capitale libyenne, à plus de 1.000 km de son bastion de Benghazi. Le GNA, reconnu par la communauté internationale, s'est félicité aussitôt de la libération de Gharyan des agresseurs, vue comme un «début de bonne augure pour faire échouer la tentative de coup d'Etat» de Haftar. Nous avons mis en œuvre, avec détermination et volonté, la transition de nos forces de la phase de défense à celle de l'attaque pour repousser l'agresseur, a précisé le gouvernement. Le gouvernement reconnu par la communauté mondiale est soutenu par la Turquie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.