Révision du code de l'information, Chaîne TV, publicité...: Les chantiers de Belhimer    Tlemcen: L'APW au cœur d'une polémique    L'INFORMEL    Cession des biens immobiliers de l'Etat: Plus de 747.000 dossiers régularisés    Lettres anonymes: Tebboune instruit les membres du gouvernement et responsables des corps de sécurité    Libye, la rue imposera-t-elle sa solution?    NA Husseïn Dey : Chaâbane Merzkane, le «messie» du Nasria    USM Bel-Abbès: Le wali à l'écoute des supporters    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Bouira: Examens de rattrapage: plus de 600 étudiants concernés    Six corps repêchés et des dizaines de personnes secourues: Drame près des côtes algériennes    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DIPLOMATIQUE : Le président Tebboune opère un changement    REVISION EXCEPTIONNELLE DES LISTES ELECTORALES : Début de l'opération dimanche    Le général Medjahed quitte la Présidence de la République    REDJEM DEMOUCHE (SIDI BEL ABBES) : Des bénéficiaires de lots à bâtir réclament les travaux de viabilisation    FORMATION PROFESSIONNELLE A MOSTAGANEM : Cap sur le secteur agricole    Le juge chargé du dossier ‘'Kamel El Bouchi'' inculpé    BENBOUZID AFFIRME : ‘'La situation sanitaire en Algérie est stable''    SAF SAF (MOSTAGANEM) : Les habitants du douar ‘'El Mgarnia'' demandent le revêtement de la route    Mali: appel à un retour rapide à l'ordre constitutionnel et une transition civile    Affaire Prince Ibara: l'interdiction de recrutement infligée à l'USMA levée    Décès de l'historien Abdelmadjid Merdaci: Goudjil présente ses condoléances    Libye: levée "sous conditions" du blocus sur les champs et ports pétroliers    Parution du livre "Béjaïa, terre des lumières" de Rachik Bouanani    Quelque 3300 habitations palestiniennes démolies les six dernières années    Ligue 1-USMA: l'entraîneur Ciccolini attendu dimanche à bord d'un vol spécial    CAN U17 et U20 (Qualifications): les sélections nationales en stage en septembre    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    Les 4 samedis    L'alopécie    Fraude au Bac: des peines de prison à l'encontre de plusieurs individus    La Facebook-Solidarité !    Projet de musée dédié au costume traditionnel    ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Le comité de village de Tighilt-Mahmoud perpétue les valeurs de "Tajmaat"    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    13,4 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et de protection, selon l'ONU    Le dernier délai fixé au 5 octobre    Neghiz plaide la cause de Mebarakou    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    Le 11 septembre oublié ?    Des critères de diversité pour la catégorie «meilleur film» aux Oscars    CORONA, l'ennemi sans nom    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    Paix et subterfuges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AKBOU (BEJAIA).. Mobilisation pour la libération des détenus
Publié dans Le Temps d'Algérie le 30 - 06 - 2019


A l'appel de la coordination des maires de Béjaïa ainsi que de nombreux acteurs de la société civile et de militants politiques, des centaines de citoyens ont organisé dimanche un grandiose rassemblement devant le tribunal de la ville d'Akbou afin d'exiger la libération des détenus arrêtés à Alger dans le sillage de la manifestation du 18e vendredi. Arborant des drapeaux berbère et national, les manifestants, en majorité des jeunes issus de toute la région d'Akbou, ont scandé des mots d'ordre en faveur de la libération des détenus. «Libérez les détenus !» n'ont cessé d'appeler les protestataires, vraisemblablement déterminés à faire pression sur la justice pour mettre en liberté les manifestants arrêtés dans la capitale le 21 juin passé. «Libérez la justice, libérez les détenus», pouvait-on lire sur une banderole accrochée sur le portail du tribunal. Tenu pour responsable de toutes les décisions de justice, le vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaid Salah a été sévèrement interpellé par les manifestants. Ils ont même laissé suggérer que ce dernier, en véritable chef de la bande au pouvoir, devrait se retrouver avec ses semblables en prison. «Gaid Salah à El Harrach !», hurlaient les citoyens en colère. «Imazighen imazighen !», le slogan phare des militants berbéristes des années 1970 et 1980, a été repris en masse par la foule qui a déployé pour la circonstance un drapeau aux couleurs amazighes, le même qui a valu à des manifestants d'être poursuivis pour atteinte à l'unité nationale par le tribunal de Sidi-M'hamed. Nous avons noté la présence des familles des détenus parmi les manifestants. Deux parmi la vingtaine de détenus du 21 juin sont en effet originaires de la wilaya de Béjaïa. L'un est de Tazmalt et l'autre d'Ighzer Amokrane, deux villes limitrophes situées à quelques encablures d'Akbou. Rappelons enfin que deux actions de rue ont été organisées dans ces deux villes au lendemain de l'arrestation de ces manifestants, tandis que le soir même du vendredi 21 juin, un rassemblement a été organisé à Béjaïa à l'initiative du collectif des étudiants de l'université Abderrahmane Mira.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.