Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    Le Président Tebboune visite le siège du MDN    Entre indifférence et inconscience    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    Un webinaire interactif pour la région Mena    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre des Ressources en eau promet des solutions
Il a été interpellé par des exploitants agricoles de Saïda
Publié dans Le Temps d'Algérie le 20 - 06 - 2014

En visite d'inspection des projets de son secteur, dans la wilaya de Saïda, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a été interpellé par des agriculteurs afin de les autoriser à réaliser des forages pour irriguer leurs exploitations confrontées au manque d'eau. L'appel de ces exploitants a été transmis au ministre par des membres de l'Assemblée populaire de wilaya, qu'il a rencontrés à l'effet de leur annoncer que des mesures seront prises pour régler ce problème. Il a annoncé, à cet effet, que son département dépêchera des spécialistes pour évaluer le niveau de la nappe aquifère avant d'attribuer de nouvelles autorisations de forage.
Six nouvelles stations d'épuration sont également en cours de réalisation en plus de trois autres à l'étude, pour porter le niveau d'eau traitée à plus de cinq millions de m3, en 2015, dans l'objectif de réutiliser une partie dans l'irrigation agricole. Le directeur des services agricoles, Mohamed Hanafi, a proposé de réserver les eaux du chott Chergui à l'irrigation agricole et d'alimenter la population à partir des forages. Mais une telle décision ne peut être prise qu'à l'issue de la réalisation d'une étude hydrogéologique, a répondu le ministre, annonçant l'engagement de cette étude dans les meilleurs délais.
Il a relevé, dans ce sens, que cette wilaya agro-pastorale est concernée par le programme du gouvernement 2015-2019 qui vise, au niveau national, d'étendre d'un million d'hectares de terres agricoles irriguées. Des projets de mobilisation de l'eau sont programmés dans cette wilaya pour contribuer à la réalisation de cet objectif.
Entre autres projets lancés figure la réhabilitation du périmètre d'irrigation de Daiet Zraguet à Ain Skhouna, destiné à approvisionner une superficie de 1500 hectares à partir de la nappe de chott Chergui qui compte des réserves d'eau de 50 millions de m3. M. Necib a annoncé, à l'occasion, l'extension à 2300 hectares de cette zone agricole appelée à favoriser le goutte à goutte pour rationaliser l'utilisation de la ressource.
75% d'eaux usées ne sont pas traitées
Des périmètres agricoles abandonnés seront également réhabilités, a-t-il promis, exhortant les cadres de son secteur et les services agricoles de wilaya d'encourager les cultures locales et les élevages ovin et bovin.
Lors de la visite des projets, il a insisté sur le respect des délais de réalisation, surtout pour les projets qui accusent des retards comme la station d'épuration de Hassasna, lancée en 2011 pour un délai de 36 mois.
Cette station doit être réceptionnée fin 2014, a ordonné le ministre. Le taux de traitement des eaux usées ne dépasse pas actuellement 25%, soit 4,4 millions de m3/an pour des rejets de 17,6 millions de m3/an en raison du manque de stations d'épuration et des nombreux déversements anarchiques dans l'oued, dans la daïra de Sidi Boubkeur.
Pour remédier à cette situation, deux nouveaux collecteurs sont en cours de réalisation, a indiqué Mohamed Kermouzi, directeur des ressources en eau de Saïda. Pour améliorer l'alimentation de la population en eau potable de la wilaya qui accuse un déficit de plus de 12 000 m3/jour, il a parlé du projet de brassage des eaux des forages avec celle provenant de Aïn Skhouna.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.