Jamal Khashoggi : son dernier article au Washington post avant d'être décapitée par les saoudiens    Hakim Saheb. Avocat et enseignant à la faculté de droit à Tizi Ouzou : C'est une situation alégale et un coup de force prolongé !    Afripol – AN 1 Quelques accomplis et beaucoup de résolutions    Installation de la Commission nationale chargée de l'organisation des manifestations économiques à l'étranger    Tipasa : Une opacité qui produit de l'anarchie    L'amélioration du processus électoral en Algérie est une mission nationale    Le Canada légalise le cannabis    Pour ou contre : Le niqab interdit dans les lieux de travail    El Tarf : Saisie de psychotropes au poste frontalier d'Oum Tboul    En bref…    Visite guidée à Azemour Oumeriem… élu pour sa propreté    Youcef Aouchiche. Président de l'APW : Nos efforts se poursuivront pour élargir davantage la participation    Nadir Dendoune : Un journaliste pas comme les autres    Amina Kara Mecheti. Directrice associée de International Talents Network et présidente du club DiasporAfrica : La diaspora algérienne joue un rôle fondamental, je dirai même vital dans le développement de l'Afrique    L'Agex de la Fédération algérienne de boxe contestée    J'estime faire simplement mon devoir de citoyen en relatant mon vécu    La Mostra de Valencia… El gran retorno    14 promoteurs immobiliers défaillants sur liste noire    Des proches du prince héritier Mohamed Ben Salmane parmi les suspects    Les carences logistiques à l'origine du gaspillage alimentaire    Une enveloppe supplémentaire de 300 milliards de centimes pour l'aménagement extérieur    Le feuilleton Badou Zaki connaît son épilogue    Enième report du coup d'envoi du championnat    Le GS Pétroliers à la reconquête de l'Afrique    L'après-Bouhadja à l'APN: Le compte à rebours a commencé    Macron en toute petite forme    Aéroport international d'Alger: Saisie de plus de 250.000 euros    Handball - Division Excellence: En l'absence des trois leaders    APN : ils ont touché le fond et ils continuent de creuser!    Lettre ouverte à ceux qui détiennent le pouvoir    El-Bayadh: Une série d'infrastructures inaugurées    Chlef: 260 logements attribués le 1er novembre    L'incivisme politique    Saisie de 18 kg de Kif traité    Arrestation d'un élément de soutien aux groupes terroristes à Batna    Un statut d'observateur au sein du Groupe des 77    «L'utilisation du GPL devra atteindre 500 000 véhicules d'ici 2020»    Appel à mettre fin aux situations coloniales subsistantes    Eviter le doute, après la victoire de Blida    Qualifications CAN-2019 (4e J - Gr. D)    Le fichier national du logement écarte 5.712 candidats des listes    Commémoration du 17 octobre 1961 à Paris    Non à la culture de l'oubli    Mise à niveau des activités économiques    La promesse du nouveau consul général à Oran    Coup de force contre Bouhadja    Ali Haddad en route pour un deuxième mandat    Les co-leaders en déplacement périlleux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bâtiment: la SGP Indjab sera restructurée à partir de septembre prochain (directeur)
Bâtiment
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 08 - 2014

Le plan de restructuration de la société de gestion des participations de l'Etat (SGP) Indjab et qui prévoit sa scission en cinq grandes entreprises spécialisées dans le bâtiment, sera mis en œuvre à partir de septembre prochain, a annoncé le président du directoire de cette SGP, Mohamed Yassine Hafiane.
La SGP Indjab sera restructurée à partir de septembre prochain, après avoir obtenu le 24 juillet dernier l'approbation du Conseil des participations de l'Etat (CPE)", a précisé à l'APS M. Hafiane.
Ainsi, les filiales d'Indjab qui représentent la capacité publique de réalisation seront reconverties en cinq grandes entreprises publiques économiques EPE sous forme de SPA (société par actions) avec un objectif global de réaliser 80.000 logements annuellement.
Ces nouvelles entreprises qui seront basées à Annaba, Alger, Oran, Ouargla et à Béchar, seront opérationnelles début 2015, après avoir réuni toutes les conditions organisationnelles, administratives et juridiques nécessaires.
La restructuration d'Indjab permettra de "débureaucratiser l'acte de gestion, renforcer les moyens et rationaliser leur utilisation et d'instaurer un management moderne d'entreprise", a expliqué M. Hafiane.
Le nouveau système managérial, a-t-il poursuivi, sera "focalisé sur le projet qui aura une place primordiale dans la gestion de l'entreprise". Pour lui, toute action de modernisation doit passer par la révision de la gestion des chantiers ajoutant que la fonction du chef de projet sera "revalorisée".
"La nouvelle organisation s'appuiera sur des hommes compétents avec le rajeunissement de l'administration", a-t-il insisté.
Après la mise en œuvre de ce plan, on aura tous les moyens nécessaires pour améliorer notre production", dira encore M. Hafiane qui souligne que le nombre de logements réalisé par les filiales de cette SGP va croître chaque année de 10.000 à 20.000 unités.
Cette objectif sera atteint grâce notamment à la modernisation des moyens de réalisation qui a été entamée depuis quelques années, et à l'industrialisation du bâtiment.
Indjab veut se doter de 5 usines de préfabrication
A cet égard, le plan de restructuration prévoit la création de cinq usines de préfabrication de logements à l'Est, à l'Ouest, au Centre, au Sud-est et au Sud-ouest du pays, pour couvrir les besoins sur tout le territoire national.
Le CPE a donné, ainsi, son accord pour l'octroi à la SGP Indjab d'un crédit d'Etat pour acheter ces usines qui devront participer à l'amélioration de la qualité du logement, à la réduction des délais de sa réalisation et à la réduction des charges de projets de près de 15%.
A part ces projets, "tout partenariat avec des entreprises étrangères pour la réalisation d'usine de préfabrication est le bienvenu", affirme M. Hafiane.
Trois sociétés mixtes activent déjà sur le marché. Il s'agit de deux joint-ventures créées en partenariats avec des Italiens en Oranie avec un plan de charge de 900 logements et auxquelles s'ajoute une nouvelle société en cours d'installation à Rouïba (Alger) en partenariat avec une entreprise espagnole.
Toutefois, ce bilan est jugé "décevant" par rapport au nombre important d'accords signés avec notamment les portugais, les espagnols et les italiens.
"Le processus de partenariat avec les étrangers n'a pas porté ses fruits attendus. Certaines sociétés mixtes sont toujours en cours de lancement, d'autres ont déjà échoué", a indiqué le directeur.
Partant de ce constat, la SGP Indjab privilégiera désormais la création de groupements au lieu de sociétés mixtes.
Répondant à une question sur les structures hiérarchiques après la restructuration, M. Hafiane a affirmé que le directoire de la SGP Indjab va continuer encore à exister jusqu'à la mise en place d'un nouveau mécanisme efficace pour gérer la relation directement entre ces entreprises et l'administration centrale (ministère).
Le directoire est ainsi "appelé à disparaître tôt ou tard, mais cette question n'est pas à l'ordre de jours", a-t-il dit. La SGP Indjab qui comprend 56 entreprises dont 12 bureaux d'études, s'apprête à livrer entre 15.000 et 16.000 logements en 2014, contre 4.600 en 2013 et prévoit de livrer 24.000 unités en 2015, d'après les chiffres avancés par M. Hafiane.
Avec un effectif de plus de 23.000 employés, les entreprises de la SGP Indjab opèrent dans les domaines liés aux travaux de bâtiment, logements et équipements publics, travaux de voiries et réseaux divers (VRD) et d'aménagement extérieurs, réhabilitation de vieux bâti, fabrication de menuiserie aluminium, charpente métallique, production de béton et d'éléments préfabriqués.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.