Présidentielle du 12 décembre: Taux de participation global de 39,93%    Présidentielle: l'annonce des résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre    OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    Brèves    Les citoyens hostiles au vote de plus en plus nombreux dans les rues d'Alger    Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Un boycott inédit en perspective    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Révolution : Zitouni insiste, à Sétif, sur le recueil "sans tarder" de témoignages auprès des Moudjahidine
Histoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 01 - 2015

Les témoignages sur la Révolution doivent être recueillis et enregistrés "sans tarder" auprès des Moudjahidine et de tous ceux qui l'ont vécue, a insisté, dimanche à Sétif, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.
Il s'agit aujourd'hui d'une "urgence" au regard de l'âge avancé des acteurs de la guerre de libération nationale, d'autant que l'enjeu est d'écrire l'histoire et de donner des repères aux générations montantes, a souligné en substance le ministre au second jour de sa visite, lors d'une rencontre, au siège de la wilaya, avec des moudjahidine, des ayant droits et des cadres de son département
L'opération de recueil de témoignages à laquelle a appelé le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, doit permettre une écriture "honnête" de l'histoire de l'Algérie, fondée sur des témoignages recueillis de la bouche même de celles et de ceux qui ont participé à la glorieuse Révolution de Novembre, a indiqué M. Zitouni, rappelant que son département n'a pas lésiné sur les moyens pour mener cette opération de façon efficiente.
Selon le ministre, tout ce qui a pu être recueilli jusqu'à aujourd'hui comme témoignages vivants sur la Révolution et tout ce qui a pu être récupéré comme documents et preuves matérielles ornant à l'heure actuelle les musées du pays, "encourage à écrire aisément l'histoire nationale et celle de la Révolution".
La question de l'écriture de l'histoire et de la préservation de la mémoire collective "relève de la responsabilité de tous", a estimé le ministre, insistant à ce propos sur l'association de l'université algérienne, en premier lieu, et de tous les autres secteurs comme l'Education nationale, la Culture, les Affaires religieuses, la Jeunesse, la Formation professionnelle et l'Emploi.
Pour M. Zitouni, l'Algérie, qui se trouve aujourd'hui dans une "situation sensible" née des "velléités de ternir l'image de la Révolution et d'y porter atteinte", a plus que jamais besoin de son peuple et de ses Moudjahidine pour combattre ceux qui sèment le doute quant à la loyauté et aux sacrifices des Chouhada.
Le ministre était auparavant l'invité d'une émission interactive de la radio nationale de Sétif qui lui a notamment permis de dresser un bilan de sa visite d'inspection dans la wilaya des Hauts plateaux. M. Zitouni a souligné sur les ondes de ce média que la responsabilité incombant aujourd'hui à son département, aux autorités locales et à la presse consiste à donner sa "réelle dimension à la Révolution".
Une œuvre qui requiert, a souligné le ministre, le recueil de témoignages, le recensement complet des camps de concentration et autres centres de tortures qui fleurissaient en Algérie durant la période coloniale, la réédition des œuvres consacrées à la lutte armée, ainsi que la réalisation de films voués aux grandes figures révolutionnaires et aux grands faits d'armes".
Le ministre avait entamé la seconde journée de sa visite dans la wilaya de Sétif en se recueillant devant la stèle érigée au centre du chef-lieu de wilaya, à Saâl Bouzid, premier martyr des massacres du 8-Mai 1945, avant de rendre visite, en son domicile, au moudjahid Brahim Belarbi.
M. Zitouni a également présidé, aux côtés des autorités locales, une cérémonie de baptisation d'un lycée de la cité Chouf Lekdad (nord de Sétif), du nom du chahid Amar Bouima, tombé au champ d'honneur en 1959.
La veille (samedi), le ministre avait notamment annoncé que tous les centres de repos des Moudjahidine allaient être dotés de moyens audiovisuels modernes et performants destinés à recueillir les témoignages sur la Révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.