Un panel qui n'aura pas de sens si le mouvement populaire n'obtient pas satisfaction sur ses préalables    Pouvoir-opposition: Dialogue de sourds, divergences et risque de statuquo    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Un bien détestable président    LE JUSTE MILIEU    Finale de la CAN 2019: Algérie-Sénégal, vendredi à 20h00: Rendez-vous avec l'histoire    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Neuf individus arrêtés: Un trafic de véhicules et de faux et usage de faux démantelé    Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP    Le Hirak : ne pas brouiller son message nationaliste !    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    M. Chahar Boulakhras, P-DG de la Sonelgaz, à la Radio : "Nous avons connu un pic historique de 15 133 mégawatts"    CAN-2021: Tirage au sort ce jeudi au Caire    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Utilisation en ligne des techniques de sensibilisation à la protection de l'environnement: 30 étudiants de l'Est du pays en formation à El-Tarf    Alors que les citoyens dénoncent la suspension de l'AEP durant cette période caniculaire : Les responsables concernés restent imperturbables !    Sahel : Bamako salue le rôle «éminent» de l'Algérie    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Le calvaire des usagers    Les Verts en quête d'une 2e étoile    Les résultats connus aujourd'hui    Création d'un comité de suivi    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    Real : Zidane sur le point de perdre 3 de ses joueurs favoris ?    MAHIEDDINE TAHKOUT : Zoukh de nouveau devant la Cour Suprême    Les C400X et C400GT arrivent    Ils seront plus de onze millions à la rentrée prochaine    Les étudiants résistent    Du 28 au 30 septembre à Tébessa    ACTUCULT    Une nouvelle initiative de dialogue lancée    Une statistique qui profite à l'Algérie avant la finale    Une médiation morte avant de commencer    Baisse drastique des réserves de change    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Révolution : Zitouni insiste, à Sétif, sur le recueil "sans tarder" de témoignages auprès des Moudjahidine
Histoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 01 - 2015

Les témoignages sur la Révolution doivent être recueillis et enregistrés "sans tarder" auprès des Moudjahidine et de tous ceux qui l'ont vécue, a insisté, dimanche à Sétif, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.
Il s'agit aujourd'hui d'une "urgence" au regard de l'âge avancé des acteurs de la guerre de libération nationale, d'autant que l'enjeu est d'écrire l'histoire et de donner des repères aux générations montantes, a souligné en substance le ministre au second jour de sa visite, lors d'une rencontre, au siège de la wilaya, avec des moudjahidine, des ayant droits et des cadres de son département
L'opération de recueil de témoignages à laquelle a appelé le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, doit permettre une écriture "honnête" de l'histoire de l'Algérie, fondée sur des témoignages recueillis de la bouche même de celles et de ceux qui ont participé à la glorieuse Révolution de Novembre, a indiqué M. Zitouni, rappelant que son département n'a pas lésiné sur les moyens pour mener cette opération de façon efficiente.
Selon le ministre, tout ce qui a pu être recueilli jusqu'à aujourd'hui comme témoignages vivants sur la Révolution et tout ce qui a pu être récupéré comme documents et preuves matérielles ornant à l'heure actuelle les musées du pays, "encourage à écrire aisément l'histoire nationale et celle de la Révolution".
La question de l'écriture de l'histoire et de la préservation de la mémoire collective "relève de la responsabilité de tous", a estimé le ministre, insistant à ce propos sur l'association de l'université algérienne, en premier lieu, et de tous les autres secteurs comme l'Education nationale, la Culture, les Affaires religieuses, la Jeunesse, la Formation professionnelle et l'Emploi.
Pour M. Zitouni, l'Algérie, qui se trouve aujourd'hui dans une "situation sensible" née des "velléités de ternir l'image de la Révolution et d'y porter atteinte", a plus que jamais besoin de son peuple et de ses Moudjahidine pour combattre ceux qui sèment le doute quant à la loyauté et aux sacrifices des Chouhada.
Le ministre était auparavant l'invité d'une émission interactive de la radio nationale de Sétif qui lui a notamment permis de dresser un bilan de sa visite d'inspection dans la wilaya des Hauts plateaux. M. Zitouni a souligné sur les ondes de ce média que la responsabilité incombant aujourd'hui à son département, aux autorités locales et à la presse consiste à donner sa "réelle dimension à la Révolution".
Une œuvre qui requiert, a souligné le ministre, le recueil de témoignages, le recensement complet des camps de concentration et autres centres de tortures qui fleurissaient en Algérie durant la période coloniale, la réédition des œuvres consacrées à la lutte armée, ainsi que la réalisation de films voués aux grandes figures révolutionnaires et aux grands faits d'armes".
Le ministre avait entamé la seconde journée de sa visite dans la wilaya de Sétif en se recueillant devant la stèle érigée au centre du chef-lieu de wilaya, à Saâl Bouzid, premier martyr des massacres du 8-Mai 1945, avant de rendre visite, en son domicile, au moudjahid Brahim Belarbi.
M. Zitouni a également présidé, aux côtés des autorités locales, une cérémonie de baptisation d'un lycée de la cité Chouf Lekdad (nord de Sétif), du nom du chahid Amar Bouima, tombé au champ d'honneur en 1959.
La veille (samedi), le ministre avait notamment annoncé que tous les centres de repos des Moudjahidine allaient être dotés de moyens audiovisuels modernes et performants destinés à recueillir les témoignages sur la Révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.