Hôpital mère-enfant de Sétif : ablation d'une tumeur de 20 kg de l'utérus d'une quinquagénaire    Le Premier ministre ordonne de changer le visage des zones d'ombre avant la fin de l'année en cours    Zones d'ombre : près de 12.000 projets de développement enregistrés avec une enveloppe de plus de 200 milliards DA    Un protocole sanitaire préventif dans les établissements scolaires, universitaires et de formation    Covid-19: 488 nouveaux cas, 377 guérisons et 8 décès    Khaled Drareni n'a jamais été détenteur de la carte de presse professionnelle    Des bureaucrates entravent la mise en œuvre du programme du président Tebboune    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    Réunion FIFA-CAF consacrée à la préparation du retour des activités footballistiques    El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Tebboune accuse !    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Nivellement par le bas, suite et pas fin !    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    La traque d'un "sulfureux" général    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    La drôle de démarche d'un syndicat    La direction de l'éducation rassure    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    Quand la sardine prend des ailes    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'écriture de l'histoire de la Révolution, une mission sacrée pour le ministère des Moudjahidine (Zitouni)
Histoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 28 - 12 - 2014

Le ministre des Moudjahidine, M. Tayeb Zitouni, a indiqué, dimanche à Blida, que l'écriture de l'histoire de la lutte de libération nationale est une mission sacrée dévolue à son département afin de la transmettre, au peuple algérien, et au monde entier, la vérité et la grandeur de cette Révolution.
M. Zitouni, qui effectuait une visite d'inspection et de travail dans la wilaya, a ajouté que la lutte de libération nationale était "grandiose, à la hauteur de ses hommes, et nous devons la transmettre aux jeunes pour qu'ils puissent connaître les sacrifices immenses consentis par leurs aînés pour arracher la liberté et l'indépendance, pour en être fiers et défendre leur pays à leur tour".
"Nous devons être la hauteur de ces sacrifices. Aujourd'hui, notre devoir est de poursuivre l'œuvre des martyrs, qui ont consenti le sacrifice suprême par amour à leur patrie, en œuvrant pour la construction d'un Etat fort par le savoir, la science et le respect de la voie qu'ils ont tracée avec leur sang", a-t-il relevé.
M. Zitouni a souligné que le ministère des Moudjahidine est un "département stratégique" qui s'intéresse à l'Histoire, la culture, le patrimoine et l'économie, entre autres, et qu'il serait faux de penser qu'il ne s'occupe que du volet social et des affaires des moudjahidine et des ayants-droit des chouhada.
"Le ministère des moudjahidine fournit des efforts afin de recueillir fidèlement de la bouche des moudjahidine, des témoignages vivants sur la lutte de libération nationale (opérations effectuées par les moudjahidine, récits sur la torture dans les centres de détention de l'armée coloniale, les batailles…), a-t-il observé.
Il a souligné que ces témoignages seront remis à des professeurs et spécialistes en Histoire, pour leur transcription et leur préservation sur des supports imprimés et numériques pour constituer une mémoire qui reflètera la vérité sur une période importante de l'histoire du pays.
Lors de la visite qu'il a effectuée dans la wilaya, le ministre a inspecté un chantier de réalisation d'un musée du Moudjahid à Ouled Yaïch, dont la réception est prévue pour mai 2015. Il a insisté sur la nécessité de faire de cet espace, un lieu de rayonnement culturel et scientifique, doté d'équipements audiovisuels et de documents historiques qui seront mis à la disposition des citoyens, notamment des jeunes, afin qu'ils puissent connaître la vraie histoire de leur pays.
M. Zitouni a procédé également, lors de cette visite, à la baptisation de cités d'habitation et des établissements de l'éducation nationale au nom de martyrs de la région.
Il a, par ailleurs, visité deux anciens centres de torture de l'armée coloniale, l'un situé à Ksar Bouguendoura, dans la commune de Larbaa, et l'autre au Bordj de l'Emir Abdelkader, dans la commune de Ain Romana.
Ces deux sites ont bénéficié d'opérations de restauration pour en faire des sites historiques qui témoigneront des atrocités commises par l'armée coloniale contre le peuple algérien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.