L'adoption de la nouvelle Constitution "contribuera à l'édification de la nouvelle Algérie"    APN: levée de l'immunité parlementaire des députés Abdelkader Ouali et Mohcine Bellabas    Opep+ : priorité à la conformité totale de tous les pays membres    Le projet d'amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles    Rentrée sociale: Rezig met en garde contre toute augmentation des prix des articles scolaires    Real Madrid: Ramos forfait contre le Shakhtar    Report du procès de l'ex-wali d'Alger, Zoukh, au 3 novembre prochain    Plus de 5 millions d'élèves rejoindront mercredi l'école dans des conditions sanitaires exceptionnelles    JEUNES ET PECHEURS BENEVOLES PARTICIPENT AUX RECHERCHES : Disparition de 12 harraga sur les côtes de Chlef    BECHAR : Le wali visite les ksour du Nord    REFERENDUM CONSTITUTIONNEL : Talaie El Hourriyet décide de participer    Le procès de l'affaire El Watan et les fils de Gaïd Salah reporté    Tayeb Louh inculpé dans l'affaire des bracelets électroniques    JM Oran-2022 : les aspects organisationnels abordés avec une délégation française    UNIVERSITE ‘'IBN BADIS'' MOSTAGANEM : Journées portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers    LDC : Le programme de ce mardi    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Réserves de change, la dégringolade    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Des opérations en faveur des populations des zones d'ombre    Plusieurs quartiers ciblés par une opération de nettoiement: Plus de 4 tonnes de déchets transférées au CET de Hassi Bounif    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le retour de Winnie Mandela
Élections générales, aujourd'hui, en Afrique du Sud
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 04 - 2009

Petit-fils de Nelson Mandela, leader de l'opposition ou chouchou des marchés, plusieurs personnalités marquantes se présentent aujourd'hui aux élections générales en Afrique du Sud. Mandla Mandela, petit-fils du premier président noir Nelson Mandela et candidat provincial du Congrès national africain (ANC) dans l'Eastern Cape (sud-est).
A 33 ans, il suit les pas de son grand-père, en se présentant comme candidat de l'ANC dans sa province natale, où il a été intronisé chef traditionnel en 2007. Héritier d'une lignée de vingt générations de leaders xhosas, il est apparu à deux reprises aux côtés du prix Nobel de la paix lors de la campagne électorale.
Winnie Madikizela-Mandela, ex-épouse de Nelson Mandela est cinquième candidate sur la liste nationale de l'ANC. A 72 ans, elle signe son retour en politique après avoir été marginalisée depuis 2003 à la suite d'une condamnation pour fraude. Elle avait déjà été condamnée en 1991 pour l'enlèvement d'un adolescent de 14 ans. Le garçon, soupçonné de collaborer avec le régime d'apartheid, avait été tué par ses gardes du corps. Héroïne de la lutte contre le régime raciste, «la Mère de la Nation», mariée pendant trois décennies à Nelson Mandela, garde une grande aura auprès de la majorité noire et pauvre du pays.
Helen Zille, chef du principal parti d'opposition l'Alliance démocratique (DA) est candidate provinciale dans le Western Cape (sud-ouest). Reconnue pour ses qualités d'administratrice, la maire du Cap est depuis 2007 à la tête de la DA, dont elle veut changer l'image de parti blanc afin de séduire davantage d'électeurs noirs. Ancienne journaliste de 58 ans, cette femme blanche s'est fait connaître en relatant les événements ayant abouti à l'assassinat du militant noir anti-apartheid, Steve Biko en 1977.
Révérend Mvume Dandala, tête de liste du Congrès du peuple (Cope). Cet ancien évêque de l'Eglise méthodiste d'Afrique du Sud est un inconnu en politique et n'avait avant cette nomination aucune position officielle dans le nouveau parti, formé en décembre par des dissidents de l'ANC. A 57 ans, le religieux incarne une figure respectable et intègre, loin des scandales de corruption qui ont secoué la vie politique ces dernières années.
Trevor Manuel, ministre des Finances est quatrième candidat sur la liste de l'ANC. Artisan du redressement économique post-apartheid, il a su pendant ses 13 années à la tête des Finances séduire les marchés internationaux et maintenir la croissance. A 53 ans, Trevor Manuel a conquis le cœur des Sud-Africains et de certains opposants politiques pour son intelligence mâtinée d'humour. Manto Tshabalala-Msimang, ancienne ministre de la Santé est 24e candidate sur la liste de l'ANC. Ses propos sur les vertus des légumes pour freiner la progression du sida lui avaient valu le sobriquet de «Dr Betterave» et les premiers appels à sa démission. A 58 ans, elle a quitté le ministère de la Santé en septembre dans le sillage du président Thabo Mbeki, qui avait lui-même suscité un tollé en niant tout lien entre VIH et sida.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.