OPEP : l'Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole    LUTTE CONTRE L'INFORMEL ET LA SPECULATION : Les commerçants sommés de déclarer leurs entrepôts    POUR LES ABONNES DE BLIDA : Aucune coupure d'internet jusqu'au 19 avril    Pas de date butoir pour la LDC selon le démenti de l'UEFA    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE : Ouadjaout annonce une mouture de plan de contingence    PREMIER MINISTERE : Reprise de certaines activités commerciales    Covid-19 : Nouveau bilan à Sétif    MOYENS DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS : Arrivage à Alger de la première commande de 8,5 millions de masques    HRW : Algérie : La peine d'un leader d'opposition doublée la veille de sa libération.    Alger: les Autorisations exceptionnelles prorogées suite au rallongement des horaires de confinement    Oran : concours du meilleur conte pour enfants sur Internet    Angleterre : Southgate donne l'exemple aux joueurs de Premier League    Football : vers un retour de Slimani à Lisbonne    LES 100 JOURS DE MALHEUR DE ABDELMADJID TEBBOUNE (OPINION)    Les journées internationales reportées à fin mai    Ronaldinho emprisonné depuis un mois    Les DAB ne fonctionnent pas tous à Alger    4 hirakistes relaxés    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    Plus d'une semaine après son enlèvement : Négociations pour la libération du chef de l'opposition malienne    Approvisionnement en sucre et huile à Constantine : Des rumeurs de pénurie provoquent la panique    Trois banques publiques fin prêtes    "La vie du président déchu est un roman à rebondissements"    Lancement du premier salon virtuel de la photographie    Des avocats africains déposent une plainte contre Jean-Paul Mira    Décès du chanteur américain Bill Withers : L'une des plus voix de la soul    Lettre ouverte de l'UNESCO en réponse à l'annonce d'un projet de construction sur le site archéologique de Nahr el Kalb au Liban    Le coronavirus peut-il affecter les hommes plus que les femmes ?    IS Tighennif - Ismaïl Abdelhamid (Président) : «Notre objectif est atteint»    Producteurs de boissons: Appel à des mesures urgentes pour éviter des pénuries    Opérations coup de poing, une cinquantaine d'arrestations    RENAISSANCE HUMAINE    Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement    Les feuilles de l'automne    Plusieurs saisies effectuées à Tizi Ouzou    L'infrangible lien…    Karim Tabbou pas concerné par la grâce présidentielle    Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad    SIDI BEL ABBES : 2 bureaux de Poste mobiles pour le versement des salaires de la police    La chute de la maison Bouteflika    Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche    Un million de signatures pour un cessez-le-feu mondial    Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Le chef de file de l'opposition malienne toujours introuvable    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 50% des Ukrainiens en ont marre des politiques du pays
Ukraine
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 03 - 2015

Un sondage mené par un groupe de recherche ukrainien montre le mécontentement du pays à l'égard de ses politiciens. Seulement 8% déclarent que le pays va dans la bonne direction alors que presque deux tiers n'approuvent pas les actions du président.
Les chiffres doivent constituer un signal d'alarme pour le président Petro Porochenko et son gouvernement alors que récession économique et instabilité politique submergent l'Ukraine.
Un sondage mené du 6 mars au 16 mars par the Research & Branding Group, organisation basée à Kiev, montre comment les Ukrainiens en ont marre des politiques de leur pays.
Le président est au pouvoir depuis plus de neuf mois, mais il semble que sa «lune de miel» est terminée. Seulement un tiers des personnes interrogées estiment qu'il fait du bon travail, alors que presque 60% déclarent qu'ils ne sont pas satisfaits de la manière dont le milliardaire dirige le pays.
Si les élections se tenaient aujourd'hui, seulement moins de 20% soutiendraient Porochenko, alors que 30% voteraient contre chacun des candidats en lice ou ne prendraient même pas la peine d'aller voter.
Les médias ukrainiens ont plusieurs fois rapporté que des milliers de troupes russes supportaient les milices antigouvernementales dans l'est du pays dans leur lutte contre les forces du gouvernement ukrainien.
Mais la grande majorité des personnes interrogées pensent que leurs médias et les informations qu'ils diffusent ne sont pas fiables lorsque presque 60% ne croient pas aux histoires publiées par la presse ukrainienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.