Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le ministre de la santé répond personnellement à des appels sur le numéro vert 3030    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Coronavirus: Aucune personne ayant approché le ressortissant italien ne présenterait des signes inquiétants    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    10 ans de prison requis contre Kamel Chikhi    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les explications du ministère de la Santé: Le coronavirus arrive en Algérie    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La tragédie des peuples de Syrie, du Yémen et d'Afrique continue : 10 000 enfants migrants disparus en Europe
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Les conflits armés en Syrie, en Afrique et dans d'autres pays ont créé une situation tragique dont les enfants sont les principales victimes.
Plus de 10 000 enfants réfugiés et migrants non accompagnés auraient disparu en Europe, et toute trace de ces mineurs a été perdue après leur enregistrement auprès des autorités européennes qui craignent qu'ils ne soient exploités par des criminels, écrit la presse internationale. Plus de 10 000 enfants réfugiés et migrants non accompagnés, originaires d'Afrique et du Proche-Orient, auraient disparu sans laisser de traces en Europe. Les autorités craignent qu'ils ne soient exploités par le crime organisé.
D'après un responsable de l'agence de coordination policière Europol, Brian Donald, environ 5000 d'entre eux ont disparu en Italie, un des accès vers l'Europe pour les migrants venus par la Méditerranée. Un millier d'autres «a manqué à l'appel» au Danemark, alors qu'en Angleterre, le nombre d'enfants réfugiés et migrants a doublé en l'espace d'une seule année.
«Mais tous ne seront pas exploités à des fins criminelles, il y en a qui auront rejoint leurs familles. C'est juste que nous ne savons pas où ils sont, ce qu'ils font et avec qui», a indiqué Donald devant les journalistes. D'après l'agence de l'ONU pour les réfugiés, citée par l'agence de presse russe Sputnik, 35% des migrants entrés en Europe depuis le 1er janvier 2016 sont des enfants.
Un certain nombre d'entre eux voyagent sans un adulte à leurs côtés et sont donc considérés comme des mineurs non accompagnés. On craint qu'une partie d'entre eux soient exploités par le crime organisé.
Environ un million de migrants, principalement Syriens, Irakiens et Erythréens fuyant leurs pays sont arrivés en Europe en 2015, rappelle Europol. 27% d'entre eux sont des mineurs qui ne sont pas tous accompagnés, écrit cette agence de presse russe.
«Les mineurs voyageant sans adultes sont le groupe le plus vulnérable du flux de migrants (…) Beaucoup d'entre eux se cachent volontairement des autorités de peur d'être renvoyés», a indiqué le représentant d'Europol, regrettant le développement d'une «infrastructure criminelle» paneuropéenne visant à tirer profit de la crise migratoire en Europe. Des activités criminelles, dont l'esclavage, ne sont pas rares dans ce milieu, d'après cette agence de presse.
Les enfants des pays en conflit armé, dont la Syrie et le Yémen, sont tués dans des bombardements de Daech et d'Al Qaïda.
L'Arabie saoudite est accusée par des Organisations non gouvernementales (ONG), dont Amnesty International et Human Rights Watch, d'avoir perpétré des «crimes de guerre» au Yémen, tuant de nombreux enfants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.