Ouverture à la circulation automobile du tronçon routier El-Hamdania-Médéa    Benzema : «Et pendant ce temps-là, les chiens aboient»    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales    Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Foot/ Qualifications CAN-2021: programme des 3e et 4e journées    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    ZLECAf : Rezig prend part à la réunion préparatoire    Conférence nationale sur l'œuvre de Malek Bennabi: les participants appellent à réhabiliter sa pensée    Affaire Rooney : Un nouveau document qui enfonce le Camerounais    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    Trois ans de prison ferme requis contre l'activiste Yanis Adjlia    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    Sofiane Kherraz, Saied Abderraouf et Saïdoune Mohamed Anis, les dernières recrues    Changement dans la continuité    Toyota en leader dans l'automobile    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    2 décès et 287 nouveaux cas    La mercuriale en roue libre à Sétif    Succès annoncé pour le colosse électrique    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    La clôture de la campagne référendaire mise en exergue par ses animateurs    Santé du président Tebboune : «Aucune inquiétude», selon la présidence    L'amendement de la Constitution: réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Le Vote Des Expatriés En Question    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Environnement à Sidi Bel Abbès : Le tri sélectif adopté
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

L'Epic Nadhifcom mise en service depuis un an pour gérer les déchets ménagers de la wilaya a fêté sa première année jeudi.
Le projet du tri sélectif va toucher trois quartiers de la ville. C'est lors de la célébration de la première année de mise en service de cette entreprise créée par décret ministériel en 2015 que le projet a été lancé à partir de la cité 50-logements, située au quartier Labrémaire, où l'entreprise a mis en place des bacs pour le carton, le verre, le plastique et un autre pour les autres déchets ménagers. Ces déchets traités, qui deviennent par la suite des produits à revendre après leur recyclage, peuvent, selon le wali, devenir une ressource financière pour cette entreprise.
Elle aura à travers ces opérations de vente un gain important qui permettra une évolution certaine de ses services, de son effectif et de ses moyens de travail. Le directeur de l'Epic a souligné que depuis le mois de janvier écoulé et jusqu'à avril, ses services ont récolté un total de 17 000 tonnes de déchets, soit 53% des déchets ménagers du Centre d'enfouissement technique (CET), une quantité importante par rapport à celle collectée de juin à décembre dernier. Le total des déchets a été évalué à 29 056,82 tonnes, soit un taux de 69,3% des déchets du CET. Après une année de service, ladite entreprise a opté pour l'extension de ses activités. Elle a dépassé le seuil des 27 quartiers qu'elle prend en charge actuellement.
à partir du mois de septembre, elle s'étendra sur les 34 secteurs existants pour arriver à mieux gérer la collecte des déchets ménagers durant les heures de ramassage que le citoyen devrait respecter. En effectifs, Nadhif-com compte actuellement 430 travailleurs, dont 410 agents éboueurs, agents de nettoiement, chauffeurs et autres recrutés pour couvrir les besoins des secteurs à nettoyer, outre des cadres dirigeants, des cadres supérieurs et de maîtrise.
Un nouveau matériel de ramassage, des bacs à ordures, des balayeuses mécaniques, des chariots de nettoyage ainsi que des camions bennes-tasseuses a été acquis récemment pour renforcer le travail des équipes de ramassage à travers le tissu urbain de la ville et assurer un travail de qualité sur le terrain. Dans le but d'améliorer ses services, l'Epic Nadhif-com compte élargir sa gamme d'activités vers d'autres agglomérations, avec l'aide des autorités locales.
Une aubaine qui lui a parmi de signer 6 conventions de prestation de services, d'un montant de 244 000 DA et trois autres contrats en cours de négociation. Le volet portant formation du personnel va se concrétiser selon le premier responsable de l'Epic, Ben Azza Mohamed, par un diagnostic qui est en train de se faire pour assurer des formations spécialisées à chaque travailleur, selon son poste et son niveau intellectuel, en attendant la réponse favorable d'ici la fin du mois de juin d'experts belges, dans le cadre de la convention signée entre l'Algérie et l'agence Agid (Appui à la gestion intégrée des déchets) de Belgique, sur la gestion intégrée des déchets et la formation des cadres pour une meilleure protection de l'environnement. La convention entre les deux pays prévoit un appui en matière de gestion intégrée des déchets dans la wilaya, dans celles de Mascara et Mostaganem par la création d'une filière complète de gestion des déchets ménagers et spéciaux en termes de ramassage, tri, enfouissement et valorisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.