Le cas Benzema divise les Français    Un terroriste capturé à Ouargla (MDN)    Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Intempéries à Tizi-Ouzou: fermeture de la RN 25 pour cause d'éboulement    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Dans une ambiance tendue    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Le billet retour de la dignité    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    Bilan des incendies survenus cet été : Signe alarmant du recul du niveau de conscience citoyenne    Aïn El-Turck: Les averses mettent à nu les défauts d'entretien des routes    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    Tiaret: Trois morts dans un carambolage    Une activité de proximité à Alger    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Promouvoir le devoir citoyen    élection présidentielle du 12 décembre Marches de soutien dans plusieurs wilayas de l'Est    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Tizi-Ouzou: la commission pour la prise en charge des personnes sans abris installée    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Para-athlétisme / Mondiaux-2019 : La sélection algérienne de retour au pays, auréolée de 16 médailles, dont deux or    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Environnement à Sidi Bel Abbès : Le tri sélectif adopté
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

L'Epic Nadhifcom mise en service depuis un an pour gérer les déchets ménagers de la wilaya a fêté sa première année jeudi.
Le projet du tri sélectif va toucher trois quartiers de la ville. C'est lors de la célébration de la première année de mise en service de cette entreprise créée par décret ministériel en 2015 que le projet a été lancé à partir de la cité 50-logements, située au quartier Labrémaire, où l'entreprise a mis en place des bacs pour le carton, le verre, le plastique et un autre pour les autres déchets ménagers. Ces déchets traités, qui deviennent par la suite des produits à revendre après leur recyclage, peuvent, selon le wali, devenir une ressource financière pour cette entreprise.
Elle aura à travers ces opérations de vente un gain important qui permettra une évolution certaine de ses services, de son effectif et de ses moyens de travail. Le directeur de l'Epic a souligné que depuis le mois de janvier écoulé et jusqu'à avril, ses services ont récolté un total de 17 000 tonnes de déchets, soit 53% des déchets ménagers du Centre d'enfouissement technique (CET), une quantité importante par rapport à celle collectée de juin à décembre dernier. Le total des déchets a été évalué à 29 056,82 tonnes, soit un taux de 69,3% des déchets du CET. Après une année de service, ladite entreprise a opté pour l'extension de ses activités. Elle a dépassé le seuil des 27 quartiers qu'elle prend en charge actuellement.
à partir du mois de septembre, elle s'étendra sur les 34 secteurs existants pour arriver à mieux gérer la collecte des déchets ménagers durant les heures de ramassage que le citoyen devrait respecter. En effectifs, Nadhif-com compte actuellement 430 travailleurs, dont 410 agents éboueurs, agents de nettoiement, chauffeurs et autres recrutés pour couvrir les besoins des secteurs à nettoyer, outre des cadres dirigeants, des cadres supérieurs et de maîtrise.
Un nouveau matériel de ramassage, des bacs à ordures, des balayeuses mécaniques, des chariots de nettoyage ainsi que des camions bennes-tasseuses a été acquis récemment pour renforcer le travail des équipes de ramassage à travers le tissu urbain de la ville et assurer un travail de qualité sur le terrain. Dans le but d'améliorer ses services, l'Epic Nadhif-com compte élargir sa gamme d'activités vers d'autres agglomérations, avec l'aide des autorités locales.
Une aubaine qui lui a parmi de signer 6 conventions de prestation de services, d'un montant de 244 000 DA et trois autres contrats en cours de négociation. Le volet portant formation du personnel va se concrétiser selon le premier responsable de l'Epic, Ben Azza Mohamed, par un diagnostic qui est en train de se faire pour assurer des formations spécialisées à chaque travailleur, selon son poste et son niveau intellectuel, en attendant la réponse favorable d'ici la fin du mois de juin d'experts belges, dans le cadre de la convention signée entre l'Algérie et l'agence Agid (Appui à la gestion intégrée des déchets) de Belgique, sur la gestion intégrée des déchets et la formation des cadres pour une meilleure protection de l'environnement. La convention entre les deux pays prévoit un appui en matière de gestion intégrée des déchets dans la wilaya, dans celles de Mascara et Mostaganem par la création d'une filière complète de gestion des déchets ménagers et spéciaux en termes de ramassage, tri, enfouissement et valorisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.