Réveil de la classe politique    En attente du feu vert des autorités pour la reprise    Mellal lâché par ses proches collaborateurs    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    3,5 sur l'échelle ouverte de Richter    Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Début de sprint pour l'OM    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    Baisse drastique des visas pour les Algériens    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clôture du 11e FestivAlgérie : Hommage à Mohamed Tahar Fergani
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le 11e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes (FestivAlgérie), dédié à la mémoire de la légende du malouf, Mohamed Tahar Fergani, récemment disparu, a pris fin dimanche à l'Opéra Boualem-Bessaiah (Alger).
La mémoire du grand maître du malouf Mohamed Tahar Fergani, disparu le 7 décembre dernier à l'âge de 88 ans, a été honorée par un hommage rendu par le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, et les artistes qui ont animé la cérémonie de clôture de ce festival. Les jeunes musiciens de l'Orchestre régional d'Alger, composé d'éléments de différentes associations de musique andalouse, ont, d'abord, mis en valeur le travail de formation, avant de laisser le soin à leurs aînés de l'Orchestre national de musique andalouse d'accompagner les chanteurs Noureddine Saoudi, Toufik Touati et Brahim Hadj Kacem. L'Orchestre régional d'Alger-Junior, sous la direction de Youcef Nouar, a présenté «Noubet Eddil». Après la projection d'un documentaire de 30 minutes retraçant le parcours de Mohamed Tahar Fergani, le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, accompagné du commissaire du 11e FestivAlgérie, Aïssa Rahmaoui, a rendu hommage à sa mémoire, remettant, sous les youyous et les applaudissements de l'assistance, le trophée honorifique au chanteur Toufik Touati, chargé par la famille du défunt de la représenter. Un ensemble de 25 Qanoundji de plusieurs nationalités, entre professeurs et élèves, a présenté des extraits de «Bachraf Lemrebbaâ», en hommage à Mohamed Tahar Fergani, avant de conclure avec «Longa Chahinez», une pièce du patrimoine turc. L 'Orchestre national de musique andalouse, dirigé par Samir Boukridia, a accompagné Noureddine Saoudi qui a retrouvé son talent de chanteur laissant de côté, le temps d'une soirée, son titre de directeur de l'Opéra d'Alger. Après, un passage de pur andalou, le chanteur a tenu à rendre hommage à Fergani et à Amar Ezzahi, récemment disparus, en chantant «Billahi ya Hamami» et «Ana ya Berrani Gh'rib». De son côté, Toufik Touati a choisi d'enchanter l'assistance avec quelques «N'çrafet» très applaudies dans le mode mezmoum, alignant les pièces «Farakouni» et «Frak Gh'zali». Le bouquet final de la soirée a été l'œuvre de Brahim Hadj Kacem de Tlemcen, qui a étalé devant un public conquis, des chansons dans les modes «raml el maya» et «araq». Ouvert le 20 décembre dernier, le 11e Festival de musique andalouse et des musiques anciennes (FestivAlgérie) a inscrit à son programme, outre l'Algérie, une dizaine de pays.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.