Benbouzid instruit la PCH de distribuer les moyens de protection au personnel médical le "plus tôt possible"    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée au Plan national de relance socioéconomique    Un confinement partiel dans cinq communes à M'sila    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    "Nous devons la vérité aux Algériens"    Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"    Sapta sommée de livrer le pont métallique Haouch-Messaoudi avant septembre prochain    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La BAD octroie une aide d'urgence pour la Libye    Forte convergence sur le dossier libyen entre Alger et Rome    La reprise à nouveau renvoyée    Khacef veut continuer à Bordeaux    Les athlètes «qualifiés et qualifiables» autorisés à reprendre les entraînements    Les 4 samedis    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    Hakim Belahcel prend le pouvoir    34 personnes qui fêtaient un anniversaire, arrêtées    2 morts et un blessé grave suite à une électrocution    Des villageois de Haïzer interpellent le wali    Le marché pétrolier retombe dans le doute    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Le blues des colonies et l'implacable holocauste des origines    Boussouf prêté à Courtrai puis à Eindhoven    L'exemple français    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    Les journalistes seront expulsés des chambres de Sidi Fredj    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Alger insiste sur la fin des ingérences en Libye    La France risque de perdre le marché algérien    8 décès et 434 nouveaux cas en 24 heures    Le P-DG et 3 responsables de l'EPMC sous mandat de dépôt    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    "Nous avons 25 milliards en instance d'encaissement"    Khaled rêve d'un Maghreb uni    Numidia TV dans la tourmente    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Sétif: Décès d'une infirmière du Covid-19    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festivités de Yennayer: Adrar Aït-Koudhia inaugure son musée
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

A l'occasion de la célébration du nouvel An amazigh 2967 qui correspond à la journée du 12 janvier, l'association culturelle Adrar Aït-Koudhia d'Aghrib, a organisé des festivités richement élaborées au niveau du village ce vendredi, et ceci en collaboration avec le comité de village.
C'est ainsi que les invités et les habitants d'Adrar ont été conviés à un programme riche en couleur. Les activités ont commencé dès la matinée avec l'inauguration du musée du village qui a été une œuvre de l'association, et qui comprend beaucoup d'objets ancestraux légués par les villageois au compte de l'association, lors d'une activité qui s'est déroulée dans Djamaâ Begueni. Vers 10h, l'assistance a été conviée à une exposition-vente de robes kabyles, bijoux, poterie, miel du terroir, figues sèches et huile d'olive… au niveau de l'école du village par Ouakouak Arezki et ses trois fils. Cela, alors que l'on a assisté à une prise de parole faite par des «temmans» du village et des membres de l'association, présentant cette journée sacrée en kabyle et expliquant aussi comment les responsables de cette manifestation ont procédé afin de mettre en place les festivités de cette journée si particulière. Par ailleurs, un récital de poésie a été présenté sur place par les jeunes de l'association qui ont ému l'assistance, avant que tout le monde ne soit convié à la waâda de Yennayer. Dans l'après-midi, les présents ont été invités à une conférence animée par Abdennour Abdeslam, qui a retracé la légende de Yennayer et la place qu'occupe cette journée dans l'histoire berbère ancienne. C'est ainsi que l'association du village Adrar Aït-Koudhia a voulu perpétuer la tradition, en répondant présent à presque tous les rendez-vous culturels. Une association qui active d'arrache-pied afin de faire sortir la jeunesse de l'oisiveté qui ronge cette frange de la société en Kabylie, en raison du manque de moyens de distraction, surtout au niveau des villages enclavés dans cette contrée.
Des activités similaires ont été organisées à travers les villes et villages de la Kabylie, et l'odeur du couscous au poulet se dégageait même des chaumières les plus reculées. C'est que la population a tenu marquer de son empreinte cette journée chargée de sens et d'histoire. Aussi bien à Aghrib qu' a Aïn El Hammam, Aït Khellil et partout, la journée de Yennayer a été célébrée avec faste. A la Nouvelle ville de Tizi Ouzou, comme au lotissement Bouzar, quelques habitants ont fait sortir le couscous au poulet invitant les passants à en manger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.