Le FLN part en favori    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Bouchareb ne va pas durer longtemps    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    La revanche des riches    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Défaitisme    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le transfert des eaux de Oued El Harrach vers le barrage de Douéra bientôt en service
Il dotera la wilaya de Blida en eau potable dès décembre
Publié dans Le Temps d'Algérie le 30 - 11 - 2009

Les travaux du transfert des eaux de Oued El Harrach vers le barrage réservoir de Douéra sont pratiquement achevés et le complexe hydraulique mis en place à cet effet sera opérationnel à partir du mois de décembre. Cette information nous a été confirmée hier par le chargé de la communication du ministère des Ressources en eau, Abdelmalek Benbouaziz.
«Le transfert concernera les eaux en provenance de l'Atlas blidéen, précisément du côté de Hammam Melouane où oued El Harrach prend sa source. Ainsi, au lieu de se déverser dans l'oued puis dans la mer, comme c'est le cas actuellement, ces eaux seront orientées directement par le biais d'une conduite longue de 24,5 km vers le barrage de Douéra.
C'est une station de pompage installée au niveau de la région de Chebli d'une capacité de 8 m3/s sur une hauteur de 80 m qui effectuera les opérations de traitement.
Ces eaux, potables il faut le préciser, aboutiront ensuite au barrage de Douéra», a expliqué M. Benbouaziz.
Ce projet, qui entre dans le cadre du développement hydro-agricole de la Mitidja centre, entrera en service en décembre, comme l'a annoncé notre interlocuteur. «Le barrage de Douéra est presque achevé, on a même procédé à des tests qui se sont avérés convaincants. La mise en service de ce nouveau projet est prévue pour le mois prochain.»
Une capacité de transfert de 78 millions m3/an
Pour ce qui est des caractéristiques de ce projet, l'on retiendra qu'il aura pour tâche de transférer un volume estimé à 78 millions m3/an tout le long du parcours allant de Oued El Harrach au barrage à partir du lieudit Rocher des pigeons, dans la commune de Tabaïnet, dans la wilaya de Blida.
Interrogé sur l'utilité de ce projet, M. Benbouaziz a indiqué qu'il permettra surtout de faire baisser la pression sur la nappe phréatique surexploitée, dont la recharge dépend essentiellement des chutes de pluie. Selon le chargé de la communication au ministère des Ressources en eau, «le plus grand objectif qui sera concrétisé est que la wilaya de Blida et ses environs seront alimentés en eau potable par un volume d'eau de 21,5 millions m3/an».
Pour rappel, ce projet a été lancé en 2007, son coût est estimé à 8,4 milliards DA. Il consiste en la réalisation d'un seuil de dérivation, d'un canal d'amenée, d'un pont à travers le seuil de dérivation et d'une prise d'eau doublée. Il comprend également d'autres ouvrages de transfert qui permettent le développement des périmètres d'irrigation de la région, l'intensification des cultures, la valorisation de la ressource en eau de la plaine de la Mitidja et surtout la création d'emplois et l'amélioration de la situation socioéconomique de la zone d'El Harrach.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.