7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Canal+ Maghreb s'en va sans un au revoir
Il y a un an, ART quittait l'Algérie
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 02 - 2011

Canal + Maghreb a fermé son siège d'El Mouradia (Alger) sans émettre le moindre communiqué. Le groupe audiovisuel français a quitté l'Algérie en catimini, à l'image d'Arab Radio Television il y a un an déjà. On s'en souvient, ART avait quitté l'Algérie sans informer ses abonnés.
Canal+ a visiblement imité le groupe saoudien. En effet, depuis quelques jours, le siège de Canal+ Maghreb est fermé au public. La raison est pour l'instant inconnue, car aucun communiqué officiel n'a été publié. Mais selon nos sources, le contrat signé avec l'ENTV a été résilié. La genèse, ou plutôt l'origine de ce départ, «remonterait à la journée du championnat de première division, lorsque l'Entente sportive de Sétif (ESS) recevait chez elle le Mouloudia Club d'Alger (MCA).
Le contrat stipulait que la diffusion en exclusivité des matches du championnat algérien était du ressort de Canal+ Maghreb». Cependant, en parallèle, le match en question a été retransmis au même moment sur la chaîne algérienne tamazight. Selon nos sources, «ce coup maladroit des programmateurs du boulevard des Martyrs n'a pas été apprécié par les responsables de Canal+ Maghreb.
L'issue était donc la résiliation du contrat». Une autre source indique que «le contrat entre Canal+ Maghreb et l'ENTV est tout bonnement arrivé à terme». En visitant le site web de Canal+ Maghreb, son départ du territoire algérien se précise, voire se confirme.
Le dernier communiqué de presse date de novembre 2010 ! Ce qu'on pourrait désormais appeler comme l'échec de Canal+ Maghreb – les études n'ont apparemment pas pris en considération tous les paramètres (pouvoir d'achat des citoyens algériens, entre autres) – ainsi que la qualité des programmes fait rappeler le revers cuisant de Canal+ Horizon,
opérationnel durant les années 1990. Le départ de Canal+ Maghreb n'est pas une fatalité pour les amoureux de la chaîne cryptée. Les magasins de démodulateurs et accessoires ont d'autres astuces pour pouvoir capter les chaînes du bouquet Canal+, comprendre par là celles de l'Hexagone.
Avec 2000 DA, il est possible d'avoir une carte pour décrypter les stations codées. En revanche, et comme dans tout procédé piraté, la diffusion régulière des chaînes n'est pas garantie. Mais là aussi, un flashage de 200 DA permet leur retour sur le petit écran de manière immédiate.
En tout état de cause, le groupe Canal+ n'offre désormais plus ses services en Algérie. Ayant commencé la diffusion de ses programmes en février 2009, sa présence ne s'est donc pas éternisée. Composé de 25 chaînes, le bouquet de Canal Overseas était commercialisé sous forme de cartes prépayées. Deux versions d'abonnement étaient déclinées, à savoir un abonnement de 6 mois ou d'une année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.