Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La crise du gaz butane est en voie de résolution»
Youcef Yousfi, ministre de l'Energie et des Mines :
Publié dans Le Temps d'Algérie le 10 - 02 - 2012

Les déclarations des ministres à propos des dégâts occasionnés par les intempéries se font très rares, sinon de manière très tardive, tout comme la prise en charge de toutes les conséquences des lourdes perturbations climatiques, laquelle n'a toujours pas couvert tous les besoins révélés.
Ce jeudi, c'est Youcef Yousfi, ministre de l'Energie et des Mines, qui a saisi sa sortie d'inspection dans la wilaya de Ghardaïa, non touchée par les chutes de neige et des fortes pluies, pour faire de brèves déclarations sur la dramatique situation marquée par le manque de gaz butane, les coupures électriques et les spéculations sur les prix constatés dans plusieurs régions touchées par les intempéries.
M. Yousfi a appelé l'ensemble des présidents des assemblées populaires communales (P/APC) des wilayas touchées par les intempéries «à se rapprocher des structures de Naftal pour prendre en charge la distribution de gaz butane aux populations», rapporte l'APS.
Il a affirmé que «toutes les entreprises du secteur énergétique ont été instruites pour mettre leurs moyens à contribution afin de rapprocher la livraison du gaz butane des populations isolées».
A propos de la forte spéculation qui caractérise le marché du gaz butane, il a dit que «tous les moyens humains et matériels des entreprises du secteur sont mobilisés pour mettre fin à la spéculation sur le gaz butane que connaissent quelques régions du pays». Il a estimé que l'épineux problème du manque de gaz dans les zones touchées par les intempéries est en phase d'être résolu.
«La distribution du gaz butane dans les zones enclavées est en voie d'être résolue au fur et à mesure de la réouverture des voies d'accès», a-t-il tenu à rassurer. Il n'a pas manqué, à cette occasion, de saluer les efforts déployés par les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) pour désenclaver les zones touchées par les intempéries.
Minicentrale solaire prête en 2013
Par ailleurs, le déplacement de M. Yousfi à Ghardaïa a servi à inspecter les travaux de la réalisation du projet pilote de la minicentrale solaire prévue à Oued Nachou, à une dizaine de kilomètres du centre-ville. D'une puissance d'un mégawatt, cette minicentrale sera bâtie sur une superficie de 10 hectares.
Sa réalisation a été confiée à l'entreprise italienne ABB pour un délai de 12 mois. Le coût du projet est estimé à près de 425 millions de dinars. Le directeur de distribution de la Société nationale d'électricité et du gaz (Sonelgaz) de Ghardaïa, M. Brahimi, a indiqué que «cette minicentrale pilote sera réalisée avec des modules solaires disponibles sur le marché national, et permettra d'évaluer la rentabilité des panneaux photovoltaïques afin de les généraliser sur le territoire national».
Le choix de la localisation de ce projet est lié à la proximité d'un poste de transformation d'énergie conventionnelle, à l'existence d'habitations et d'un terrain plat ensoleillé appelé à accueillir un parc de 6 000 panneaux photovoltaïques.
Cette minicentrale, dont la mise en service est prévue en mars 2013, «permettra de tester cette première expérience du genre en Algérie s'inscrivant dans le cadre de l'ambitieux programme de développement des énergies renouvelables»,
souligne le même responsable. Le programme consiste à installer une capacité de production électrique d'origine renouvelable devant couvrir 40% des besoins en consommation énergétique du pays à l'horizon 2020. Pour ce faire, il est projeté la réalisation de plus d'une soixantaine de projets de production d'électricité, dont 27 centrales solaires photovoltaïques, 27 centrales hybrides, des centrales thermiques et des fermes éoliennes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.