Réactions aux discours de Gaïd Salah: Même le FLN ne croit pas à une présidentielle le 4 juillet    Ils ont été aspergés de lacrymogène: Les étudiants ont marché vers le palais du Gouvernement    France: Le trafic aérien vers l'Algérie en baisse    Le verbe et la bonne foi    Les sinistrés d'Aïn El Turck en appellent au wali: Plus de 200 familles recasées attendent un relogement depuis 20 ans    Le chantier des logements ruraux d'Oued Tlelat passé au peigne fin: Des instructions pour lever toutes les contraintes sur les bénéficiaires    Des vendeurs de grillades à chaque coin de rue: Un commerce nocturne éphémère... mais florissant    Dans ma tête un rond-point !    FLN et TAJ appuient    Le foncier dans le viseur des enquêteurs    L'Algérie a pêché 1 437 tonnes en 2019    3 ans de prison pour les accusés    Bourses : Début de semaine difficile pour les actions    Grace aux processeurs Alpha 7 et Alpha 9 Gen 2 : Une nouvelle expérience utilisateur inédite sur les téléviseurs LG    En cinq ans de sanctions : La Russie a réduit drastiquement ses opérations en dollars    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    El Qods Occupée : Riyadh, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux Saints    Sahara occidental : La France doit s'abstenir d'entraver les décisions du Conseil de sécurité    Le comité des sanctions de l'ONU met en garde    Maduro propose des élections législatives anticipées    La liberté d'expression à la russe!    Coopération algéro-nigérienne : Réunion du comité bilatéral frontalier au second semestre    Belmadi peaufine son programme    DRBT : Hamza Demane sanctionné de 3 matchs    Niki Lauda, miraculé de la F1 : Il décède paisiblement à 70 ans    "C'est le choix du coeur"    L'AIBA "optimiste" après son audition par le CIO    ANP : Gaïd Salah appelle le peuple algérien à l'extrême vigilance    L'armée face aux conspirateurs    Non à l'Etat militaire    Examens de fin d'année : Le ministère de l'Education assure que toutes les conditions ont été réunies pour leur bon déroulement    Plus jamais de bidonvilles...    Les étudiants fidèles à leurs principes    Jusqu'à quand va-t-on nous raconter des salades?    Récupération des avoirs de la corruption : Les Parquets généraux appelés à superviser minutieusement les enquêtes    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    Les shebabs fabriquent désormais eux-mêmes leurs explosifs    41 morts et 1.433 blessés en une semaine    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Débouté par la commission de recours, le WA Tlemcen saisira le TAS    NAHD – JSK : Les Canaris veulent retrouver leur nid de champions    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Chaou anime la soirée de clôture    Concert de jazz algéro-polonais    L'Opep dit non à Trump    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La crise du gaz butane est en voie de résolution»
Youcef Yousfi, ministre de l'Energie et des Mines :
Publié dans Le Temps d'Algérie le 10 - 02 - 2012

Les déclarations des ministres à propos des dégâts occasionnés par les intempéries se font très rares, sinon de manière très tardive, tout comme la prise en charge de toutes les conséquences des lourdes perturbations climatiques, laquelle n'a toujours pas couvert tous les besoins révélés.
Ce jeudi, c'est Youcef Yousfi, ministre de l'Energie et des Mines, qui a saisi sa sortie d'inspection dans la wilaya de Ghardaïa, non touchée par les chutes de neige et des fortes pluies, pour faire de brèves déclarations sur la dramatique situation marquée par le manque de gaz butane, les coupures électriques et les spéculations sur les prix constatés dans plusieurs régions touchées par les intempéries.
M. Yousfi a appelé l'ensemble des présidents des assemblées populaires communales (P/APC) des wilayas touchées par les intempéries «à se rapprocher des structures de Naftal pour prendre en charge la distribution de gaz butane aux populations», rapporte l'APS.
Il a affirmé que «toutes les entreprises du secteur énergétique ont été instruites pour mettre leurs moyens à contribution afin de rapprocher la livraison du gaz butane des populations isolées».
A propos de la forte spéculation qui caractérise le marché du gaz butane, il a dit que «tous les moyens humains et matériels des entreprises du secteur sont mobilisés pour mettre fin à la spéculation sur le gaz butane que connaissent quelques régions du pays». Il a estimé que l'épineux problème du manque de gaz dans les zones touchées par les intempéries est en phase d'être résolu.
«La distribution du gaz butane dans les zones enclavées est en voie d'être résolue au fur et à mesure de la réouverture des voies d'accès», a-t-il tenu à rassurer. Il n'a pas manqué, à cette occasion, de saluer les efforts déployés par les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) pour désenclaver les zones touchées par les intempéries.
Minicentrale solaire prête en 2013
Par ailleurs, le déplacement de M. Yousfi à Ghardaïa a servi à inspecter les travaux de la réalisation du projet pilote de la minicentrale solaire prévue à Oued Nachou, à une dizaine de kilomètres du centre-ville. D'une puissance d'un mégawatt, cette minicentrale sera bâtie sur une superficie de 10 hectares.
Sa réalisation a été confiée à l'entreprise italienne ABB pour un délai de 12 mois. Le coût du projet est estimé à près de 425 millions de dinars. Le directeur de distribution de la Société nationale d'électricité et du gaz (Sonelgaz) de Ghardaïa, M. Brahimi, a indiqué que «cette minicentrale pilote sera réalisée avec des modules solaires disponibles sur le marché national, et permettra d'évaluer la rentabilité des panneaux photovoltaïques afin de les généraliser sur le territoire national».
Le choix de la localisation de ce projet est lié à la proximité d'un poste de transformation d'énergie conventionnelle, à l'existence d'habitations et d'un terrain plat ensoleillé appelé à accueillir un parc de 6 000 panneaux photovoltaïques.
Cette minicentrale, dont la mise en service est prévue en mars 2013, «permettra de tester cette première expérience du genre en Algérie s'inscrivant dans le cadre de l'ambitieux programme de développement des énergies renouvelables»,
souligne le même responsable. Le programme consiste à installer une capacité de production électrique d'origine renouvelable devant couvrir 40% des besoins en consommation énergétique du pays à l'horizon 2020. Pour ce faire, il est projeté la réalisation de plus d'une soixantaine de projets de production d'électricité, dont 27 centrales solaires photovoltaïques, 27 centrales hybrides, des centrales thermiques et des fermes éoliennes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.