Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Poutine... de retour au Kremlin
ELECTION PRESIDENTIELLE EN RUSSIE
Publié dans L'Expression le 05 - 03 - 2012

Quelque 109 millions d'électeurs sont appelés aux urnes
L'opposition a d'ores et déjà appelé à la mobilisation dès aujourd'hui dans le centre de Moscou.
Les Russes ont commencé hier à se rendre aux urnes pour une présidentielle qui devrait ramener au Kremlin l'actuel Premier ministre et homme fort du pays, Vladimir Poutine, dans une atmosphère de contestation inédite depuis son arrivée au pouvoir il y a une décennie. Quelque 109 millions d'électeurs sont appelés aux urnes depuis 8h00 locales à travers la Russie, le plus grand pays du monde qui s'étend sur neuf fuseaux horaires. Compte-tenu du décalage horaire, le scrutin s'est ouvert à 20h00 GMT samedi dans l'Extrême-Orient russe, les bureaux ont ouvert hier, dimanche, à 04h00 GMT à Moscou et le vote sera clôturé avec la fermeture des bureaux de Kaliningrad à 20h00 locales (17h00 GMT), à l'extrême ouest du pays. Selon les derniers sondages, l'ex-agent du KGB a nettement perdu en popularité mais reste crédité d'environ 60% des voix. Il pourrait donc l'emporter dès le premier tour comme lors de son élection pour ses deux premiers mandats de président en 2000 et 2004. Poutine avait laissé la présidence à son subordonné Dmitri Medvedev en 2008 faute de pouvoir effectuer un troisième mandat consécutif.
A la tête du gouvernement, il est cependant resté l'homme fort du pays, et Medvedev a renoncé à se représenter, se désistant en faveur du retour de son mentor au Kremlin pour un ou deux mandats, portés de 4 à 6 ans, qui pourraient théoriquement le maintenir au pouvoir jusqu'en 2024.
Le taux de participation paraissait forte hier matin, comme en Tchoukotka (Extrême-Orient), où environ 27% d'électeurs ont voté dans les deux premières heures malgré une température de -27 degrés Celsius. «Si le taux de participation est aussi élevé en Tchoukotka à 08h00 du matin, on peut s'attendre à ce que le chiffre soit très intéressant», s'est félicité le chef de la Commission électorale, Vladimir Tchourov.
Le milliardaire Mikhaïl Prokhorov a été l'un des premiers à voter dans la région de Krasnoïarsk (Sibérie Orientale), selon des images de web-caméras, retransmises en temps réel sur le site officiel. «Je fais le choix d'une nouvelle Russie. Tout ne fait que commencer», a-t-il dit, selon l'agence Ria Novosti. Les quatre autres candidats, dont Poutine, devraient voter dans la journée à Moscou, de même que le président Dmitri Medvedev. L'opposition, qui juge le processus électoral faussé et dénonce par avance une victoire de Vladimir Poutine au premier tour, a d'ores et déjà appelé à la mobilisation dès aujourd'hui dans le centre de Moscou, au lendemain de l'élection. Les autorités policières ont d'ailleurs indiqué avoir mobilisé plus de 6000 policiers supplémentaires à Moscou. «Je ne conseille à personne de tester la résistance des forces de l'ordre à Moscou. Nous mobilisons des renforts et la raison pour laquelle nous le faisons est claire. Nous sommes prêts à assurer la sécurité», a déclaré vendredi le chef de la police de Moscou, Vladimir Kolokoltsev, cité par Interfax. Il a affirmé que la police avait repéré sur l'internet des appels à «s'armer de barres de fer, de manches de pioche et d'autres objets du même genre».
Des manifestations ont rassemblé depuis décembre des dizaines de milliers de personnes dans la capitale, et des milliers dans les autres villes du pays, sous le slogan «La Russie sans Poutine». Les organisations pro-pouvoir ont de leur côté appelé au rassemblement de dizaines de milliers de leurs militants Place du Manège, près du Kremlin hier soir à Moscou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.