Les travailleurs du groupe de médias « Temps nouveau » d'Ali Haddad protestent devant la maison de la presse Tahar Djaout    L'armée décline ses lignes rouges    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    L'ombre du Hirak    Les travailleurs réclament leurs droits    L'UGTA n'a pas obtenu d'autorisation    L'ONU réclame une enquête indépendante    VinFast à l'épreuve de la route    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    Surenchère américaine au Moyen-Orient    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    L'Algérie retrouve le Sénégal, le Kenya et la Tanzanie en outsiders    Yaakoubi ne viendra pas    Bouzidi revient chez les Crabes    L'AGO reportée à samedi prochain    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Huit harragas interceptés à Annaba    34 employés de Naftal devant le juge    Les démocrates enterrent leurs divergences    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Tiaret : Des cadres des Domaines, du Cadastre et de la Conservation foncière devant la justice    Kamélia Arezki sur le podium    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    Arts martiaux : De l'or pour Ryma Iazourene    Aéroport d'Alger: 30.000 euros et 16.000 dollars interceptés    Ils allaient servir d'aliment de bétail: Plus de 100 quintaux de farine saisis    Attribué en tant qu'actifs résiduels de l'ex-Edipal: Un foncier communal concédé pour un projet promotionnel récupéré    JSM Tiaret: Une démarche peu convaincante    Protocole d'entente entre l'université Oran 1 et la firme canadienne SAJE: La 6ème session consacrée à la pratique de la gestion-conseil    Tiaret: 36 milliards pour le nouveau siège d'Algérie Poste    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Le tour de main des mages    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saâdani plébiscité à main levée
SESSION DU COMITE CENTRAL DU FLN
Publié dans L'Expression le 31 - 08 - 2013


Le suspense n'a pas duré longtemps
Après sept mois de vacance, Amar Saâdani occupe depuis jeudi le poste de secrétaire général du FLN.
La décision du Conseil d'Etat n'a pas suffi pour annuler la session du comité central du FLN qui s'est déroulée finalement, le jeudi 29 août, à l'hôtel El Aurassi. Et pour cause, une autre décision du tribunal administratif d'Alger a annulé celle prise, la veille par le Conseil d'Etat en autorisant la reprise des travaux de la 6e session du comité central (CC). Les partisans de Ahmed Boumehdi ont ainsi bel et bien tenu la session et réalisé l'objectif tracé: l'élection de l'ancien président de l'APN, Amar Saâdani, à la tête du FLN. Ce dernier a été finalement plébiscité à main levée par la majorité des membres du comité central présents, faute de concurrents.
Le doute jusqu'au bout
Mais les partisans de Saâdani, dont un bon nombre a lâché le coordinateur du bureau politique, Abderrahmane Belayat, à la dernière minute, ont dû attendre jusqu'à 9h du matin pour s'assurer que la réunion aura bel et bien lieu. Le doute et l'incertitude les ont menés toute la nuit durant. A 8h30, un membre du comité central nous a affirmé que la réunion est compromise et qu'elle n'allait pas se tenir. Trente minutes plus tard, il nous rappelle pour nous informer que finalement, la rencontre va débuter et que les membres du CC commençaient à rejoindre la salle de réunion de l'hôtel El Aurassi. Fort de la décision du tribunal administratif, Ahmed Boumehdi, président de la 6eme session, laissée ouverte depuis le 31 janvier 2013, date de la destitution de l'ex-secrétaire général, Abdelaziz Belkhadem, rejoint l'estrade et annonce le début des travaux. Il était 11h20.
Il a présidé la séance avec Leïla Tayeb (membre la plus âgée au CC) et Abdelkader Zehali (membre le plus jeune du CC). L'unique ordre du jour est l'élection d'un nouveau secrétaire général du FLN. M.Boumehdi annonce la participation de 273 membres du comité central dont 13 par procuration. Il ajoute que 15 membres de cette instance sont absents sans justification. Parmi les absents, les trois ministres membres du bureau politique, à savoir, Abdelaziz Ziari, Amar Tou et Rachid Harraoubia.
Amar Saâdani, donné favori pour succéder à Belkhadem, allait et venait dans la salle, entouré par ses partisans et assailli par les photographes de presse. Pendant ce temps, l'ancien président de l'APN s'est interdit toute déclaration à la presse. Parmi les membres du CC, une information inquiétante pour les uns, rassurante pour les autres, circulait: une autre décision de justice pourrait tomber à tout moment pour suspendre les travaux et évacuer la salle.
Saâdani, candidat unique
La séance qui était expéditive n'a pas duré plus de deux heures avant que l'enfant d'El Oued ne devienne nouveau maître de l'ex-parti unique.
Ahmed Boumehdi annonce l'installation et la composante de la commission des candidatures composée de 18 membres. Proposée au vote et adoptée à main levée, cette commission a ouvert immédiatement les candidatures. Dans les colonnes de la presse, une dizaine de membres du CC avaient annoncé leurs candidatures. Mais le moment venu, il n'y avait personne pour le faire. Mustapha Maâzouzi qui a prétendu au poste de secrétaire général n'a pas mis beaucoup de temps pour retirer sa candidature et apporter son soutien à Amar Saâdani. A partir du pupitre, il explique sa décision par la volonté de «préserver l'unité du parti et dans l'intérêt du pays».
Sur la liste, il ne reste que Amar Saâdani. Il a été plébiscité à main levée par la majorité des membres du CC présents à la réunion. A l'issue de son plébiscite, M.Saâdani a prononcé une brève allocution dans laquelle il a affirmé que «cette confiance mise en moi est intervenue dans un moment dangereux».Il a appelé les membres du CC à être avec lui «pour le meilleur et pour le pire».
Le nouveau patron du FLN a appelé aussi à l'unité du parti et à la réconciliation avec ceux qui s'opposent à lui. «Je m'engage à oeuvrer à unifier les rangs du parti et à instaurer la réconciliation entre les militants que j'invite à s'éloigner de tout ce qui peut contribuer à semer la discorde et la division entre vous», a-t-il lancé.
L'orateur a affirmé que son parti est appelé plus que jamais à «contribuer au développement et à la stabilité du pays ainsi qu'à la préservation des institutions de l'Etat». Après cette allocution, les travaux de la session du CC, la plus courte de l'histoire du FLN, ont pris fin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.