La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saâdani plébiscité à main levée
SESSION DU COMITE CENTRAL DU FLN
Publié dans L'Expression le 31 - 08 - 2013


Le suspense n'a pas duré longtemps
Après sept mois de vacance, Amar Saâdani occupe depuis jeudi le poste de secrétaire général du FLN.
La décision du Conseil d'Etat n'a pas suffi pour annuler la session du comité central du FLN qui s'est déroulée finalement, le jeudi 29 août, à l'hôtel El Aurassi. Et pour cause, une autre décision du tribunal administratif d'Alger a annulé celle prise, la veille par le Conseil d'Etat en autorisant la reprise des travaux de la 6e session du comité central (CC). Les partisans de Ahmed Boumehdi ont ainsi bel et bien tenu la session et réalisé l'objectif tracé: l'élection de l'ancien président de l'APN, Amar Saâdani, à la tête du FLN. Ce dernier a été finalement plébiscité à main levée par la majorité des membres du comité central présents, faute de concurrents.
Le doute jusqu'au bout
Mais les partisans de Saâdani, dont un bon nombre a lâché le coordinateur du bureau politique, Abderrahmane Belayat, à la dernière minute, ont dû attendre jusqu'à 9h du matin pour s'assurer que la réunion aura bel et bien lieu. Le doute et l'incertitude les ont menés toute la nuit durant. A 8h30, un membre du comité central nous a affirmé que la réunion est compromise et qu'elle n'allait pas se tenir. Trente minutes plus tard, il nous rappelle pour nous informer que finalement, la rencontre va débuter et que les membres du CC commençaient à rejoindre la salle de réunion de l'hôtel El Aurassi. Fort de la décision du tribunal administratif, Ahmed Boumehdi, président de la 6eme session, laissée ouverte depuis le 31 janvier 2013, date de la destitution de l'ex-secrétaire général, Abdelaziz Belkhadem, rejoint l'estrade et annonce le début des travaux. Il était 11h20.
Il a présidé la séance avec Leïla Tayeb (membre la plus âgée au CC) et Abdelkader Zehali (membre le plus jeune du CC). L'unique ordre du jour est l'élection d'un nouveau secrétaire général du FLN. M.Boumehdi annonce la participation de 273 membres du comité central dont 13 par procuration. Il ajoute que 15 membres de cette instance sont absents sans justification. Parmi les absents, les trois ministres membres du bureau politique, à savoir, Abdelaziz Ziari, Amar Tou et Rachid Harraoubia.
Amar Saâdani, donné favori pour succéder à Belkhadem, allait et venait dans la salle, entouré par ses partisans et assailli par les photographes de presse. Pendant ce temps, l'ancien président de l'APN s'est interdit toute déclaration à la presse. Parmi les membres du CC, une information inquiétante pour les uns, rassurante pour les autres, circulait: une autre décision de justice pourrait tomber à tout moment pour suspendre les travaux et évacuer la salle.
Saâdani, candidat unique
La séance qui était expéditive n'a pas duré plus de deux heures avant que l'enfant d'El Oued ne devienne nouveau maître de l'ex-parti unique.
Ahmed Boumehdi annonce l'installation et la composante de la commission des candidatures composée de 18 membres. Proposée au vote et adoptée à main levée, cette commission a ouvert immédiatement les candidatures. Dans les colonnes de la presse, une dizaine de membres du CC avaient annoncé leurs candidatures. Mais le moment venu, il n'y avait personne pour le faire. Mustapha Maâzouzi qui a prétendu au poste de secrétaire général n'a pas mis beaucoup de temps pour retirer sa candidature et apporter son soutien à Amar Saâdani. A partir du pupitre, il explique sa décision par la volonté de «préserver l'unité du parti et dans l'intérêt du pays».
Sur la liste, il ne reste que Amar Saâdani. Il a été plébiscité à main levée par la majorité des membres du CC présents à la réunion. A l'issue de son plébiscite, M.Saâdani a prononcé une brève allocution dans laquelle il a affirmé que «cette confiance mise en moi est intervenue dans un moment dangereux».Il a appelé les membres du CC à être avec lui «pour le meilleur et pour le pire».
Le nouveau patron du FLN a appelé aussi à l'unité du parti et à la réconciliation avec ceux qui s'opposent à lui. «Je m'engage à oeuvrer à unifier les rangs du parti et à instaurer la réconciliation entre les militants que j'invite à s'éloigner de tout ce qui peut contribuer à semer la discorde et la division entre vous», a-t-il lancé.
L'orateur a affirmé que son parti est appelé plus que jamais à «contribuer au développement et à la stabilité du pays ainsi qu'à la préservation des institutions de l'Etat». Après cette allocution, les travaux de la session du CC, la plus courte de l'histoire du FLN, ont pris fin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.