«Les Algériens vont voter pour l'Algérie»    Elections présidentielles – proposition    Une marche de soutien improvisée à Alger    Sur le plan économique, une prestation très moyenne, loin des véritables enjeux    6.2 milliards de dollars durant les neuf premiers mois de 2019    Après une expédition infernale en Arctique    L'Europe dénonce des tirs continus de missiles balistiques    Le Paradou AC s'incline face à Hassania Agadir    Betrouni tire sur les joueurs et laisse planer le doute sur l'avenir de Casoni    Aribi conforte sa position en tête du classement des buteurs    Le procès de l'ex-président de l'ESS Hassan Hammar prévu le 24 décembre    «La cité Chémérik» patauge dans les eaux usées    Le nouveau P/APC de Sidi Bel-Abbès installé dans ses fonctions    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    Yasmine Siad dévoile son expo intitulée «Genèse»    Sit-in de l'UGTA à Alger    France : Retraite, "la convergence des luttes" Gilets jaunes-syndicats met Macron "sous pression"    Elections présidentielle et législatives en Namibie : Un pouvoir contesté    Rwanda : L'opposante Victoire Ingabire empêchée de sortir du pays    Confirmation du retrait de 10.000 soldats du Yémen    L'Audi A3 Sportback disponible chez Sovac    Yamaha Algérie lance ses offres de fin d'année    "Nous sommes innocents"    "Faire face à quiconque tenterait de perturber l'élection"    Campagne d'intoxication du climat socio-politique    Angleterre: Everton enquête sur des chants homophobes lors du match contre Chelsea    Grèce : L'italien Massimo Carrera nouvel entraîneur de l'AEK Athènes    Ligues professionnelles 1&2 : Le montant global des salaires impayés aux joueurs estimé à 69,8 milliards    Mobilis obtient un accord d'attribution provisoire au Mali    Air Algérie annonce des perturbations    Sept dossiers économiques majeurs sur la table du futur président Du pain sur la planche !    En prévision de l'hiver : Une production des bonbonnes de gaz butane dépassant la demande à Oran    Oran : Les femmes sont plus touchées que les hommes par le cancer    Compagnie d'électricité : PG&E annonce un accord de 13,5 milliards de dollars d'indemnisations aux victimes des feux de forêt    Le ministre des Finances, Mohamed Loukal affirme : "Le statut de 1950 salariés des contrats de pré-emploi sera réglé"    Ansej "Aucun bénéficiaire en difficulté n'a été emprisonné ", assure Samira Djaïder    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    Festival du film de Marrakech : Standing ovation et prix d'honneur pour Robert Redford    Mouloudia d'Alger : Fin de mission pour Bernard Casoni    1.000 comprimés psychotropes saisis et 8 individus arrêtés à El-Harrach    Gaïd Salah: l'Algérie tracera sa voie avec des pas "constants"    Coupe d'Algérie de Football : tirage au sort mardi, la succession du CRB ouverte    Plusieurs communes paralysées à Bordj Bou-Arréridj    Mesbah Mohand-Ameziane s'en est allé    ...sortir...    La fonction miroitante de la poésie    Sahara occidental : La Fondation Kennedy félicite Aminatou Haidar pour son prix Nobel alternatif    Littérature : Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour de Boukabès et arrivée de Bourouis sur A3
Publié dans L'Expression le 07 - 01 - 2014

«Le mal de la télévision, ce n ́est pas dans la télévision qu ́il est, c ́est dans le monde.» Christian Bobin, Extrait de L ́inespérée
L'année de 2014 commence bien pour certains. C'est peut-être le cas à la Télévision nationale où comme c'était attendu, les dernières failles audiovisuelles ont précipité les choses. Le DG de l'Entv Tewfik Khelladi a procédé en effet, hier, au changement du directeur de l'information Bouaâcha par un revenant, Nadir Boukabès. C'est un excellent choix à quelques jours de la présidentielle de 2014, alors que l'Entv fait face à une rude concurrence de la part de Ennahar TV et Dzair TV. Installé en novembre 2008 par HHC et remplacé en 2010 par Lotfi Cheriet, Nadir Boukabès, fait partie de la nouvelle génération des journalistes de l'Entv. C'est un véritable enfant de l'information. Un jeune à la quarantaine qui a appris le métier en gérant les couvertures de l ́information du président de la République en 2004. Très discret et surtout très prudent dans la gestion de l ́information et de l ́image, Nadir Boukabès fait partie de cette génération qui a appris en écoutant et à n ́intervenir que dans les moments les plus sensibles.
Il fait partie de cette génération de journalistes qui regardent la concurrence et qui essaye autant que faire se peut d'arriver à la hauteur d'Al Jazeera et d'Al Arabya. C ́est un très bon gestionnaire de l ́information, du choix du commentaire et de l ́image. Il a surtout les réflexes qu ́il faut. Un jour, il a corrigé l'angle de prise de vue d ́un cameraman parce qu ́il filmait le Président avec une ombre sur le visage. La télévision algérienne doit s ́entourer de cette nouvelle génération de responsables, qui est plus habituée aux mails et aux SMS qu ́aux décibels des sonneries de téléphone et au sifflement du fax. C'est notamment lui qui a révolutionné le JT en 2008, en osant pour la première fois critiquer la gestion des ministres du gouvernement et surtout en ouvrant le micro au peuple. Chose qui était jusque-là interdite à la télévision d'Etat.
L'autre importante nomination est celle de Amar Bourouis à la tête de la A3. Que dire de ce journaliste intègre, qui a commencé le métier dans la revue l'Unité (El Wihda) à la fin des années 1980 en écrivant des articles dans la rubrique culturelle. Homme de culture et de savoir, d'intelligence et de sagesse, Amar Bourouis a grimpé les marches du bâtiment central du 21 boulevard des Martyrs sans faire de bruit et sans forcer les portes.
Amar Bourouis est l'homme qu'il faut pour mettre sur les rails la chaîne centrale de l'Entv, celle qui est destinée au grand monde arabe. Enfin, la grande attente aussi, c'est le remplacement du directeur de Canal Algérie, qui interviendra en principe aujourd'hui. Deux noms sont avancés dans les coulisses: Yazid Attout et Fethi Saïdi. Notre choix se portera sûrement sur le premier qui a déjà servi ce poste et qui est à coup sûr l'un des meilleurs directeurs que Canal Algérie ait connu.
Yazid Attout a déjà travaillé sous Abdou B et Amar Bekhouche en 1990 comme chef d'édition et dirigé la rédaction de l'information dans une période très difficile entre 1993 et 1994. Ces changements sont de bon augure pour relancer la Télévision nationale sur de bons rails à l'approche de l'officialisation de l'ouverture audiovisuelle au privé. La présidentielle 2014 est un bon test pour la nouvelle direction en attendant un changement radical de la gestion au 21, boulevard des Martyrs.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.