UGTA: Appel à la sauvegarde des salaires et des emplois    Près de 37 millions d'abonnés à l'Internet mobile    En difficulté de remboursement de leur endettement bancaire et de renouvellement de leurs lignes de crédit d'exploitation: Dispositif particulier d'aide aux petites et moyennes entreprises publiques et privées    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Education: Des syndicats et des parents d'élèves demandent le report du bac et du BEM    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Le formidable élan de solidarité des Algériens    1.572 cas confirmés et 205 morts enregistrés    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    Tebboune nomme un directeur général adjoint    Coronavirus: 104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès    Général-major Chanegriha : l'ANP prête à soutenir le système sanitaire national dans la lutte contre le coronavirus    104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès en Algérie    Liverpool: Sadio Mané prêt à tous les sacrifices pour le Ballon d'or    Réunion Opep-non Opep : garantir les conditions d'équilibre pour une reprise du marché    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    On vous le dit    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    Barça : Ca chauffre entre les dirigeants !    Journées virtuelles du court métrage: audience appréciable, organisateurs satisfaits    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Covid 19: proposition d'un revenu au profit des travailleurs privés affectés par la crise    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La "citoyenne du monde" revisitée en pleine crise sanitaire    Les avocats appellent à la libération de Brahim Laâlami    La Banque d'Algérie annonce des mesures de soutien    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Bourebbou reconnaît : "Je suis fils de harki"    Après la pandémie, gouverner autrement    ASO Chlef : Les joueurs en contact avec le préparateur physique    AGE des Ligues de Wilaya : Les experts et la loi    Université Ferhat Abbas-Sétif I : L'outil informatique, un élément d'une équation à plusieurs inconnus    Royaume-Uni : Transféré en soins intensifs, Boris Johnson lutte pour sa survie    Pandémie du nouveau coronavirus : La France toujours en «phase d'aggravation»    Pandémie de coronavirus en Afrique : L'appel à l'aide de Moussa Faki Mahamat    Enseignement à distance : Les cours basculent sur le Net    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    Riche programme culturel sur le web    Mahmoud Aroua. Médecin anesthésiste-réanimateur et auteur : «L'exercice de la médecine enrichit l'imagination»    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khomri plaide la cause des jeunes
CONFERENCE NATIONALE
Publié dans L'Expression le 16 - 11 - 2014

Programmée pour les 24 et 25 novembre prochains, la conférence nationale de la jeunesse, devra permettre de poser toutes les préoccupations sur la table du dialogue.
Le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri, a révélé l'organisation d'une importante conférence nationale qui devra se pencher sur l'ensemble des préoccupations de la jeunesse algérienne. La conférence nationale pour la jeunesse devra enregistrer la présence de 24 représentants des différents ministères et organisations du monde du travail et du mouvement associatif, les 24 et 25 novembre prochains à la Coupole du complexe Mohamed-Boudiaf à Alger. «La conférence nationale est un espace de débats ouvert à tous les représentants pour aborder les préoccupations de la jeunesse tout en proposant ses solutions adéquates, afin de répondre aux aspirations de la jeunesse qui présente plus de 70% de la population algérienne», a indiqué hier, le ministre de la Jeunesse, au forum El Moudjahid à Alger. La rencontre a pour objectif, d'enrichir le programme du ministère de la Jeunesse qui inclut d'autres ministères, afin de dégager une politique nationale en faveur de la prise en charge des préoccupations des différentes tendances et couches sociales. La problématique de la violence urbaine qui s'exprime dans les stades surtout et autres espaces publics, a été abordée de manière succincte, avant de revenir sur un ensemble de facteurs qui poussent la jeunesse à verser dans la drogue et la délinquance juvénile. Le manque de loisirs, d'activités culturelles, sportives et autres animations qui donnent du punch à l'âge d'or d'une importante tranche de la société, est situé au coeur du phénomène de la violence qui a été appuyée par les barons de la drogue qui menacent le pays dans sa stabilité sociale, politique et économique, selon le ministre. S'ajoute à cela, le conflit de générations qui n'a pas épargné les jeunes à entrer en conflit avec les parents. «Il est clair que l'arrivée de la nouvelle technologie a modifié complètement le comportement des jeunes vis-à-vis de leurs propres parents. Mais, toute évolution, passe par la compétition et la culture démocratique qui permet à chacun de nous, d'exprimer ses idées et aspirations loin de toutes violence quelle que soit sa nature», a souligné M.Khomri. Il n'y a pas de démocratie sans vérité et confrontation d'idées. Le challenge économique est démocratique, passe par l'acceptation du jeu dans le respect mutuel, dit-il. Le cumul de problèmes sociaux ou familiaux chez les jeunes et les personnes âgées, engendre des comportements qui sortent de la logique civilisatrice de la société dans toutes ses dimensions, d'où l'existence d'une forme de conflit entre générations, dit-il. Abordant la question économique, le ministre de la Jeunesse, n'a pas manqué de revenir avec insistance, sur l'obligation de sortir de la politique de la rente pétrolière appliquée par le pays, jusqu'à présent. Préconisant le développement du secteur de l'agriculture et du tourisme, le ministre a indiqué que le pays n'a pas exploité toutes ses richesses naturelles, sans pour autant, omettre la formation des jeunes qui doit s'inscrire dans la durée, afin de répondre à l'exigence du développement national.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.