Goudjil se réunit avec la délégation parlementaire devant participer aux travaux de la 145e Assemblée de l'UIP    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Timimoune: adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Un cas psychiatrique!    Défis africains de la COP 27    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Est-ce le déclic?    Deux Palestiniens tués par les sionistes près de Ramallah    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Belatoui espère un véritable départ    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hommage à Mohia et Belaïd Ath Ali
SALON DJURDJURA DU LIVRE DE TIZI OUZOU
Publié dans L'Expression le 05 - 12 - 2015

La huitième édition du Salon Djurdjura du livre qui s'ouvre aujourd'hui, à Tizi Ouzou, se veut un hommage au dramaturge Mohia mais aussi au premier romancier d'expression kabyle, à savoir Belaïd Ath Ali. C'est ce qui a été précisé par les organisateurs de ce Salon annuel, hier à Tizi Ouzou. Ce dernier pour rappel est organisé par la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou en collaboration avec la bibliothèque principale de lecture publique, la Maison de la culture de Tizi Ouzou, celle d'Azazga, le théâtre Kateb-Yacine, etc. Le Salon s'ouvre donc aujourd'hui et s'étalera jusqu'au 9 décembre. L'activité sera dédiée cette fois-ci au livre en tamazight, apprend-on.
C'est l'occasion de revisiter l'oeuvre et le parcours littéraire d'abord de Belaïd Ath Ali, auteur du premier roman en tamazight. C'est la journée de lundi qui sera consacrée à Belaïd Ath Ali avec notamment la programmation d'hommages et de témoignages sur la vie de l'auteur en présence des membres de sa famille: Kaci Ouali Saïd, Bouali Mohamed, Kaci Ouali Kahina, Hadouche Azouaou qui est le président de l'Association Azrou Oukelal. Au volet des conférences universitaires, on apprend la présence d'auteurs et de chercheurs à la même rencontre comme Saïd Chemakh, Abdennour Abdesselam, Youcef Merahi, Rachid Khettab et Kahina Kaci Ouali ainsi que du journaliste Youcef Sayah. Le deuxième homme de culture qui aura droit à un vibrant hommage à l'occasion du Salon de livre de Tizi Ouzou est Mohia, dont on commémore cette semaine l'anniversaire du décès. A cet effet, indiquent les organisateurs, on prévoit un récital poétique au cours de cette semaine avec Nourredine Aït Slimane.
Des conférences sur le dramaturge sont aussi annoncées. C'est le cas du thème de la production linguistique et littéraire en tamazight de Mohia avec Moussa Imarazen et Saïd Chemakh, enseignants au département de langue et culture amazighes de l'université «Mouloud-Mammeri». «Mohia et le renouvellement des genres littéraires amazighs» est le sujet qui sera débattu par Ghania Mouzarine, Amar Loufi et Rabah Tabti. Cette nouvelle édition du Salon Djurdjura du livre de Tizi Ouzou sera aussi mise à profit afin de débattre, à l'occasion d'une journée d'étude, du thème de «l'onomastique d'origine amazighe en Algérie». Des écrivains et des universitaires sont conviés pour décortiquer ce thème à l'instar de: Mohand Akli Haddadou, Ramdane Boukhrouf et Abdennour Hadj Saïd. Une journée thématique sur le sujet du livre en braille en Algérie sera à l'ordre du jour cette semaine, également avec la participation de Amar Choukri, Yacine Mira, Mustapha Hamdi, Abderrahmane Amalou et Malika Akache qui sont des spécialistes travaillant dans le domaine des non-voyants. Il y a lieu de noter enfin qu'avant que le Salon du livre de Tizi Ouzou ne prenne fin, une table ronde intitulée «Regards sur le roman amazigh» aura lieu. Elle sera animée par Saïd Chemakh, universitaire, Brahim Tazaghart, écrivain en tamazight, Ahmed Nekkar, écrivain en tamazight et Rachid Boukherroub, lauréat du Prix Assia Djebar du meilleur roman en tamazight. En plus de ce riche programme culturel, la Maison de la culture abritera des dizaines de stands d'exposition et vente de livres avec la participation de nombreux éditeurs de la région de Kabylie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.