Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Une sérieuse alerte    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Université: batterie de mesures pour améliorer l'enseignement et la recherche    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Oref se mobilise : « Il faut que ça réussise ! »
TELETHON 2001
Publié dans L'Expression le 28 - 11 - 2001

Une atmosphère fébrile règne à Riad El-Feth. Et pour cause, l'événement tant attendu par des milliers de gens débutera ce soir...
Nous y voilà. C'est ce soir que débutera le téléthon organisé, faut-il le reconnaître, à la hâte pour répondre à un noble besoin : venir en aide aux victimes et familles sinistrées de la récente tragédie qui a touché le pays, plus particulièrement Bab El-Oued, Triolet, Frais-Vallon... Un drame sans précédent survenu suite aux grosses intempéries faisant près de 1.000 morts, des centaines de blessés, provoquant aussi de considérables dégâts matériels et jetant, du jour au lendemain, des familles entières à la rue, dans le froid et l'insécurité la plus totale... c'est pourquoi l'aide de tout un chacun est plus que capitale, primordiale pour venir à bout de ce désastre. Tous les Algériens sont donc appelés à s'unir pour faire montre de générosité - ne pas faillir à leur devoir de citoyenneté - en venant en aide à ces démunis «en contribuant ne serait-ce qu'avec un sourire, une larme, pour ceux qui n'ont pas les moyens...», nous dira M.Nouredine Issiakhem, le directeur général de l'Office Riadh El-Feth, «un sourire suffira!». Ce dernier, nous l'avons rencontré avant-hier sur les lieux mêmes de son travail, dynamique, s'employant à faire les dernières mises au point et donner les directives à suivre quant au bon déroulement de cette gigantesque opération de solidarité. Le principal travail du réalisateur du téléthon, Saïd Oulmi, sera axé cette année sur les deux grands sites, à savoir El-Kettani (Bab El-Oued), le «fief» de la tragédie et l'Oref. «Il faut que ça réussise!», indique M.Issiakhem comme pour exorciser ses angoisses. Forts de l'expérience qu'ils ont acquise l'an dernier après avoir participé au téléthon de Aïn Témouchent, les personnels et dirigeants de l'Oref sont bien résolus à mettre le paquet pour faire de ce téléthon 2001 un véritable succès une grande «kermesse» selon les propres termes d'Issiakhem.
Aussi, c'est une atmosphère fébrile qui règne depuis quelques jours à Riadh El-Feth. Tous le monde s'active. Tous les agents de l'OREF sont à pied d'oeuvre pour mener à bien leur mission. Le jour «J», c'est ce soir donc. Tous les espaces de Riad El-Feth sont réservés et seront envahis de groupes de chanteurs, musiciens, danseurs hip hop notamment, violonistes, pianistes...
De l'animation continue, non-stop est programmée durant 30 heures, la durée de ce téléthon, qui s'échelonne sur deux jours, ce soir 28 novembre et demain 29 novembre.
Sont prévues également une rencontre de jeu d'échecs à la salle Frantz-Fanon, et une expo-vente de livres à l'extérieur... Des expositions de tableaux viendront égayer l'espace du centre de Riad El-Feth. Une vente aux enchères de tableaux d'artistes de renom se tiendra, en outre, à la filmathèque Mohamed-Zinet. Le départ du tour cycliste traditionnel se fera au niveau de l'Oref. Le sport mécanique est également à l'ordre du jour. Des motos investisseront, en effet, l'esplanade. Des écrivains vont débarquer à Riad El-Feth pour animer des récitals poétiques. Au programme, aussi, des exhibitions de sports de combat, la fameuse boukala de Ramadan, une séance animée par Hassan Amazigh. L'association des diabétiques, dirigée par M.Ouhada, organise par ailleurs aujourd'hui, à partir de 20h un concert avec cheb Yazid à la salle Ibn Zeydoun. Le prix d'entrée est fixé à 250 dinars et la recette intégrale du spectacle sera versée au profit des sinistrés de Bab El-Oued. La soirée suivante, soit le 29 novembre, c'est Hachemi Guerrouabi qui sera en notre compagnie pour une pure quâda chaâbi en faveur des victimes des intempéries. Le prix du billet, un peu plus élevé mais pour la bonne cause, est de l'ordre de 500 DA. El-Kettani sera marqué par de nombreuses manifestations sportives, notamment le marathon de la solidarité.
Les images de ces activités culturelles, artistiques et sportives seront retransmises bien évidemment en direct à la télé. A Riadh El-Feth, un véhicule de l'Entv est d'ores et déjà présent sur les lieux depuis quelques jours. Nonobstant l'espace que l'Oref s'engage à mettre à la disposition de tous les artistes et à tous les niveaux (112, 118, l'agora, l'esplanade...) l'office assure également le côté technique, notamment des activités artistiques à l'image des concerts (sono, éclairage, projecteurs, lumière d'ambiance...). Il est à même de fournir un complément technique à l'Entv pour parer la moindre carence technique. Il est à noter que l'établissement Arts et culture travaille en étroite collaboration avec l'Oref. Arts et culture est chargé de la partie programmation du plateau artistique. Notons que les fonds récoltés lors des soirées de ce mois de ramadan, organisées en collaboration avec le ministère de la Communication et de la Culture seront intégralement versés au profit des sinistrés de la dernière catastrophe. C'est ce que nous a indiqué M. Issiakhem.
Ce dernier affirme qu'on a beau préparer un téléthon, celui-ci reste pour beaucoup tributaire de la spontanéité et de l'improvisation dont feront preuve ses animateurs. Ingrédients qui feront, à coup sûr, son charme. A nous de faire le reste, donc !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.