ARRIVES AU PORT DE MOSTAGANEM EN 2019 : L'usine Tahkout demande le déblocage de sa marchandise    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    Zetchi écarté de la photo souvenir    AIN TEMOUCHENT : Un train de voyageurs percute un semi-remorque    «Le meilleur moyen de procurer de la joie au peuple est de gagner des titres»    Officiel : Bennacer à Milan pour la visite médicale !    Loukal appelle L'OFID à poursuivre ses efforts    Les auteurs du cambriolage neutralisés    Résultats du BAC : Session de juin 2019 à Aïn Témouchent    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    Zinédine Zidane félicite l'Algérie    Renard, c'est fini !    L'Algérie dans le groupe A avec le pays hôte    Djemaï boude ?    Un dialogue, deux approches    Un calvaire quotidien pour les populations    Un jeune de 18 ans meurt noyé à Oued Fragha    Des habitants de Kendoula ferment la route    L'autre casse-tête pour le gouvernement    ACTUCULT    Le faux débat sur les langues en Algérie    "La présidentielle a pour vocation de désigner un autre potentat"    L'intruse    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Le dialogue politique au point mort    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    Plus de 7530 microentreprises créées    Le calvaire des usagers à Draâ Ben-Khedda    Les travailleurs de l'ADE menacent de couper l'eau    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    France : Un quai baptisé Josette et Maurice Audin à Aubervilliers    Bouira : Hausse des piqûres de scorpions    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Guterres appelle à des partenariats plus forts pour les transitions post-conflits    La liste des accusations s'élargit    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Wilaya d'Alger: Large campagne de nettoiement des cités des communes d'El Harrach    Lac Tchad : Boko Haram continue à faire des morts et des milliers de réfugiés    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le deadline du 31 mars approche
FACILITATIONS DE DECLARATION À LA CNAS
Publié dans L'Expression le 05 - 03 - 2016

Les employeurs sont priés de se rapprocher de la Cnas pour le règlement des cotisations sociales.
Les employeurs ont encore jusqu'au 31 mars pour se présenter volontairement aux agences de la Caisse nationale des assurances sociales (Cnas) et déclarer leurs travailleurs sans s'acquitter des pénalités, a indiqué jeudi dernier le directeur de l'agence d'Alger, Matari Djamel.
«Les employeurs qui n'ont pas déclaré leurs travailleurs et qui se présentent volontairement pour régulariser leur situation d'ici au 31 mars 2016 ne sont pas concernés par les pénalités prévues par la loi», a indiqué M.Matari lors du coup d'envoi des journées portes ouvertes du 3 au 7 mars au siège de l'agence à la place des Martyrs, ainsi que d'autres structures comme celles de Birkhadem, Bab Ezzouar, et El Biar.
Ces portes ouvertes sont organisées pour «rappeler aux employeurs les dispositions de la loi de finances complémentaire (LFC 2015) qui les protège des sanctions pénales lorsqu'ils ne déclarent pas leurs travailleurs et qu'ils ont un délai qui s'étend jusqu'à la fin de mars pour s'y conformer».
Les employeurs bénéficient des dispositions des articles 57 et 58 de la LFC 2015 portant exonération des majorations et pénalités de retard.
Les employeurs encourent une amende de 100.000 DA à 200.000 DA par travailleur non déclaré et une peine d'emprisonnement de 2 à 6 mois ou l'une des deux peines, en plus des actions de recouvrement forcé des cotisations prévues par la loi, majoration et pénalités de retard. En cas de récidive, l'amende sera de 200.000 DA à 500.000 DA par travailleur non déclaré et une peine d'emprisonnement de 2 à 24 mois.
Lors des opérations de contrôle effectuées en 2015, 7983 infractions ont été enregistrées dont 463 concernent la non-déclaration de l'activité et 1879 concernent la non-déclaration des travailleurs alors que les minorations des assiettes de cotisation concernent 153 cas.
En 2015, le nombre d'échéanciers de paiement accordés a été de 177 et le nombre d'employés qui ont bénéficié de l'annulation des majorations et pénalités de retard a été de 4844.
La LFC 2015 permet aussi aux personnes actives sans couverture sociale de s'acquitter de 2160 DA par mois pour bénéficier des prestations en nature y compris pour les ayants droit.
Dans le cadre de la stratégie de modernisation et de l'amélioration continue du service public, notamment la facilitation des procédures de déclaration des cotisations de sécurité sociale, la Cnas a aussi mis en place le système de télé-déclaration, via le site Web www.cnrss.dz, qui offre un accès entièrement sécurisé disponible 24h/24 et 7j/7 leur permettant de bénéficier, à distance, des mêmes services de déclaration fournis au niveau de leurs agences d'affiliation.
Les employeurs se rapprochant des services de l'agence Cnas dont ils relèvent peuvent acquérir un mot de passe qui leur permet d'accéder à leur compte pour effectuer les déclarations à distance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.