L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    Bouira : Les hauteurs et la station climatique de Tikjda sous la neige    Man City fixe son prix pour Ferran Torres    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Alger: L'affluence entre faible et «habituelle»    Le culte fécond ou stérile du passé    Un stage et 2 matchs au Qatar    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Giroud absent 3 semaines    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus de 5 441 associations créées
ALGER
Publié dans L'Expression le 13 - 02 - 2005

Ces associations sont devenues un lieu d'épanouissement pour les jeunes Algérois.
Après une décennie noire qui a bouleversé tous les Algériens , notamment les jeunes qui trouvent des difficultés à s'imposer dans la vie, il est utile de signaler qu'à travers les associations, cette catégorie de personnes a enfin trouvé un refuge pour exprimer sa capacité et son savoir-faire.
Selon certains responsables au niveau de la wilaya d'Alger, les statistiques ont démontré que le nombre des associations a nettement augmenté ces dernières années atteignant les 5 441. Régies par la loi 90/31, ces associations que l'on appelle communément le mouvement associatif dans son acception la plus large, ont vu le jour au début des années 1990. Ces associations à caractère sportif, culturel, religieux et socioprofessionnel sont devenues au fil des années, un «interlocuteur social indispensable», de l'avis même des pouvoirs publics.
Aujourd'hui, ces associations sont considérées comme des «canaux de communication» par excellence, entre les différentes catégories sociales et les citoyens, d'une part et entre les autorités publiques, d'autre part. Ces associations, en dépit de leur émergence récente, jouent un «rôle prépondérant dans l'animation des scènes sociale, culturelle et sportive»
En ce qui concerne le financement, le mouvement associatif doit mobiliser ses propres ressources financières car, il existe une prolifération d'associations postulant au financement public sans se préoccuper de rechercher d'autres ressources de financement.
Toutefois, a-t-il ajouté, les associations peuvent accéder à des aides allouées par d'autres instances, telles que les Assemblées populaires communales, les directions exécutives ou les entreprises, à condition que leurs activités aient un caractère d'utilité publique et adaptées aux programmes des donateurs. Ce soutien peut prendre diverses formes consistant en des contributions financières, des équipements ou encore des cycles de formations assurées par des encadreurs et formateurs du secteur public au profit de ces associations, dont notamment celles à caractère sportif.
Il est à signaler qu'un millier d'associations de jeunes, sportives et culturelles ont bénéficié en 2004 d'un soutien financier de près de 30 milliards de centimes alloués par le Fonds de promotion des initiatives des jeunes et de la pratique sportive. Par ailleurs, la wilaya a contribué de son côté au financement de ces associations à hauteur de 70 millions de dinars, en plus des aides accordées par la Direction des affaires sociales et des entreprises publiques et privées. Cependant, des centaines de jeunes, notamment ceux qui n'ont pas fait d'études et qui ont des dons dans de différents domaines, sont souvent mal orientés ou mal informés sur la création des associations et parfois ils activent sans être agréés par l'Etat. Dans ce cadre, le responsable de l'information au niveau de la wilaya lance un appel à cette catégorie de jeunes de suivre des procédures juridiques afin d'obtenir un agrément officiel qui leur permet de préserver leurs droits autant q'une association réglementaire.
Concernant la classification des associations selon leur champ d'activité, il a été constaté que les associations sportives occupent la première place selon leur nombre avec 1 310 entités, suivies des comités de quartiers avec 1243, des associations des parents d'élèves avec 767, des mosquées avec 439 et enfin les associations activant dans d'autres domaines.
Il faut noter par ailleurs que l'Etat encourage pleinement les jeunes qui activent dans des associations en considérant que la création d'une association est un acte de civilisation qui consacre les fondements de la citoyenneté et du civisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.