La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les présidents des Ligues soutiennent Raouraoua
L'AG ORDINAIRE DE LA LFP AUJOURD'HUI, CELLE DE LA FAF DEMAIN
Publié dans L'Expression le 26 - 02 - 2017

le boss de la faf n'a pas encore dit son dernier mot
C'est dans un climat d'incertitude, pour ne pas dire d'agitation totale, que devraient se tenir aujourd'hui et demain les assemblées générales ordinaires, d'abord de la Ligue de football professionnel et ensuite celle de la Fédération algérienne de football.
En ce qui concerne l'instance présidée par Mahfoud Kerbadj (LFP), celle-ci tiendra son AGO aujourd'hui au Centre technique national de Sidi Moussa, à partir de 15h30, et qui devrait présenter lors de cette réunion aux membres de son AG ses bilans moral et financier, examen des états financiers et rapport de gestion de l'exercice clos au 31 décembre 2016 et cela après avoir tenu une réunion interne le 13 février dernier pour préparer justement cette AGO ainsi que l'AG élective, prévue au mois de mars prochain.
Par ailleurs et à quelques semaines de son AGO, l'instance gérée par Mahfoud Kerbadj a été destinataire d'un courrier du ministère de la Jeunesse et des Sports, lui ordonnant de se conformer à la loi 13-05 du 31 juillet 2013 relative à l'organisation et au développement des activités physiques et sportives, et au décret exécutif 14-330 du 27 novembre 2014, fixant les modalités du statut-type des fédérations sportives. La LFP avait envisagé, au début du mois en cours, d'organiser une AG extraordinaire pour mettre en conformité ses statuts. Finalement, celle-ci n'a pas eu lieu. De ce fait, si le MJS s'entête à bloquer les dossiers des fédérations non conformes lors de leurs AGO et AGE, il est évident que l'instance qui gère les compétitions footballistiques nationales se trouvera dans une situation délicate. D'autant que les délais pour cette mise en conformité avec le décret exécutif 14-330 du 27 novembre 2014 sont dépassés, puisque l'article 54 stipule que «les fédérations sportives nationales sont tenues de mettre leurs statuts en conformité avec les dispositions du présent décret, un an au plus tard à compter de sa publication au Journal officiel». Or, celui-ci a été publié au JO n°69 du 3 décembre 2014. Toujours au sujet de cette AGO de la LFP, certains observateurs se demandent si l'actuel président Kerbadj annoncera son éventuelle candidature pour un nouveau mandat ou alors il préférerait «cacher» sa stratégie et ses ambitions en attendant de connaître celles de la FAF et de son président Mohamed Raouraoua. Justement, à cet effet, l'AGO de la FAF est convoquée pour demain à 10h toujours au CTN de Sidi Moussa. Au cours de cette AGO, il sera question d'abord de présenter les rapports moral et financier de l'exercice 2016 ainsi que le projet de budget pour 2017. Ainsi, à l'ordre du jour, sera inscrit le chapitre de l'élection de la commission électorale chargée de recueillir les candidatures des membres de l'AG qui ambitionnent de présider ou de siéger au sein du futur Bureau fédéral. Dans l'intervalle, le Bureau fédéral conduira une transition responsable et sereine afin de préserver les acquis du football national jusqu'à la fin de son mandat. En application des statuts, du règlement intérieur et du Code électoral de la FAF, le Bureau fédéral a chargé l'administration de la fédération de la mise en oeuvre des modalités d'organisation de cette AGO ainsi que l'assemblée générale élective. Cette-ci aura lieu le 20 mars 2017 et les candidatures conformes aux statuts et règlement intérieur, et au Code électoral de la FAF, doivent être déposées au plus tard le 12 mars 2017 au secrétariat général de la FAF. Lors de cette AGO, le président Mohamed Raouraoua devrait, normalement, éclairer les observateurs et les spécialistes sur son avenir à la tête de l'instance fédérale, après toute la polémique qui a entouré sa personne ainsi que la possibilité de le voir se retirer de la présidence de la FAF et passer les rênes à son successeur. Et justement à ce sujet, et comme rien n'est fait au hasard, et à quelques jours de cette AGO de la FAF, plusieurs motions de soutien au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, commencent à tomber sur les sites officiels des différentes ligues de football. La Ligue nationale du football amateur est la première à apporter ouvertement son soutien à l'actuel président de la FAF, après celle d'Alger et celles des autres wilayas. Dans un message bien clair et qui renseigne un peu plus sur la situation qui prévaut dans les hauts sphères du football national, ce communiqué indiquait qu'«à l'initiative des membres de l'Assemblée générale ordinaire de la Ligue nationale du football amateur, réunis le 23 février 2017 au Centre technique de football de Sidi Moussa, une motion de soutien au président de la FAF a été adoptée. Par cette motion, les membres présents demandent à Mohamed Raouraoua, après l'avoir assuré à l'unanimité de leur soutien total et indéfectible, de se porter candidat à nouveau à la tête de la Fédération algérienne de football», souligne le communiqué. Au lendemain de ce soutien indéfectible de la part des présidents des ligues, il faudrait s'attendre à ce que d'autres messages de soutien voient le jour dans les prochaines heures, à l'instar des présidents de clubs qui ont déjà affiché leur soutien à Raouraoua et s'apprêtent eux aussi à le faire savoir. En mettant dans la poche la plupart des membres de l'AG de la FAF (présidents des ligues, des clubs et les anciens dirigeants de cette instance), on voit mal le boss de la FAF perdre son trône, à moins qu'il décide seul de se retirer ou de se plier à une décision venue d'ailleurs...! Les jours à venir nous en diront plus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.