Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AG élective de la FAF: Les jeux sont-ils déjà faits ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 02 - 2017


Les jeux semblent être déjà faits du côté de la FAF en prévision de l'assemblée générale élective, prévue le 20 mars prochain. A la FAF, on a révélé que l'actuel président, Mohamed Raouraoua, ne lâchera pas aussi facilement la fédération qu'il dirige pratiquement depuis 2001. Si Raouraoua a déjà signifié à ses proches et à des membres du Bureau fédéral qu'il n'a pas l'intention de présenter sa candidature pour un troisième mandat consécutif, il prépare cependant sa succession. Il faut avouer que l'actuelle FAF n'est pas celle de 2001, très pauvre et mal organisée. Il faut reconnaître cela à Raouraoua dans la mesure où la fédération est devenue nantie et organisée sur le plan administratif. En ce sens, Raouraoua ne compte pas la céder à un successeur qu'il ne parrainerait pas. C'est à partir de là que commencent les manœuvres de Raouraoua pour placer «son candidat», comme ce fut le cas en 2004 quand il avait placé Hamid Haddadj. Selon des informations recueillies à la FAF, Raouraoua a contacté plusieurs de ses proches dans le but de les booster à prendre la présidence de la FAF. Du côté de Dely Ibrahim, on avance les noms de l'actuel président de la LFP, Mahfoud Kerbadj et du président de l'USM El Harrach, Mohamed Laïb. Ce dernier a été P-DG de l'ENARP et semble être le plus indiqué pour gérer la FAF d'autant plus qu'il avait assuré la présidence de la fédération, à titre intérimaire, dans les années 1990. Toutefois, il faut préciser aussi que Laïb était membre du Bureau fédéral de Raouraoua lors du premier mandat et a été dans l'obligation de démissionner en raison de ses différends avec le président de la FAF. Hamoum, l'actuel président de la commission fédérale d'arbitrage, figure parmi les noms qu'a retenus le président de la FAF pour présider la fédération. Hamoum, qui est médecin de formation, dispose aussi d'une grande expérience de gestion pour avoir été président de la Ligue de football de la wilaya d'Alger. Le nom de l'ancien président de la Ligue nationale et ancien vice-président de la FAF, Mohamed Mecherara, a été avancé. Mais ce dernier ne semble pas enthousiasmé par cette aventure très risquée à ses yeux. En parallèle, le président de la FAF reçoit régulièrement des présidents de club qui se déplacent à Dely Ibrahim pour lui apporter leur soutien. C'est dire que les bilans moral et financier de l'actuel bureau de la FAF seront adoptés par l'AG ordinaire prévue le 27 février. Raouraoua, qui manœuvre de manière à sortir fort de cette AGO, se projette sur l'AG élective pour laquelle il compte placer son ou ses poulains pour la présidence de la FAF. Ses plans pourraient changer au cas où les plus hautes autorités du pays interviennent pour placer leur candidat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.