Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La campagne atteint sa vitesse de croisière
LES CHEFS DE PARTIS EN MEETINGS À TIZI OUZOU
Publié dans L'Expression le 27 - 04 - 2017

Demain, c'est Ahmed Ouyahia, secrétaire général du Rassemblement national démocratique, qui animera un meeting également à la Maison de la culture.
Comme prévu, les premiers responsables des principaux partis politiques en lice pour les élections législatives sont attendus aujourd'hui, jeudi et demain vendredi ou samedi au plus tard dans la ville de Tizi Ouzou. Ils devraient y animer leurs meetings électoraux pour plaider la cause de leurs listes respectives de candidats aux élections législatives du 4 mai prochain.Une mission qui s'avère être des plus difficiles compte tenu du fait que la population n'exprime toujours pas d'intérêt à ce vote. C'est Louisa Hanoune, porte-parole du Parti des travailleurs (PT), qui sera l'hôte de la ville des Genêts, la première puisque son meeting est programmé aujourd'hui, jeudi, à partir de 10 heures dans la grande salle de spectacles de la Maison de la culture Mouloud-Mammeri. Malgré les résultats décevants qu'obtient son parti à Tizi Ouzou à chaque élection, Louisa Hanoune et les militants du Parti des travailleurs ne désespèrent pas de finir par séduire un large électorat dans la région afin d'être classée à la même enseigne que le RCD et le FFS. Une mission qui s'avère très ardue pour le PT, surtout avec l'entée en lice d'autres prétendants dont les chances sont élevées comme les listes du Mouvement populaire algérien (MPA) ainsi que la liste indépendante de Nordine Aït Hamouda qui table, rappelle-t-on, sur les dissidents du RCD, qu'ils soient cadres, militants ou simples sympathisants. Louisa Hanoune mise d'ailleurs dans cette campagne électorale sur la carte de l'amazighité avec des propositions concrètes comme la mise en place d'un secrétariat d'Etat de la langue amazighe. L'objectif étant clair: tenter de convaincre notamment la population de la Kabylie très sensible à l'égard de la question amazighe, de voter pour les listes du PT. Demain aussi, c'est Ahmed Ouyahia, secrétaire général du Rassemblement national démocratique qui animera un meeting à la Maison de la culture, dans le cadre d'une campagne électorale des plus moroses.
Quant aux membres du présidium du Front des forces socialistes, dont le premier secrétaire, Abdelmalek Bouchafa, ils animeront leur meeting électoral samedi prochain également dans la ville de Tizi Ouzou. Pour rappel, plusieurs autres chefs de partis politiques ont déjà visité Tizi Ouzou où ils se sont exprimés dans le cadre de la campagne. Il y a quelques jours, Tizi Ouzou a accueilli Amara Benyounès, Mohcen Bellabas et Abderrezak Makri. Par ailleurs, hier, le bureau régional de Tizi Ouzou du RCD a rendu publique une déclaration inhérente au sujet de l'inscription des militaires sur le fichier électoral de la wilaya en prévision des législatives du 4 mai prochain. Dans une requête adressée aux représentants locaux de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (Hiise), le parti de Mohcen Bellabas exige des réponses concernant le vote de dizaines de milliers de militaires, inscrits d'office sur les fichiers électoraux des communes, sans laisser aucune possibilité de leurs retraits pour les administrateurs communaux». Selon le RCD, «le premier magistrat de la wilaya de Tizi Ouzou aurait instruit l'inscription de ces militaires sur le fichier électoral en l'absence des concernés». Les responsables du bureau régional du RCD ont cité dans leur déclaration les exemples de ce qu'ils qualifient «d'irrégularités», notamment dans les communes de Mechtras, Aghrib, Yakouren, Fréha et Mizrana. Le RCD est revenu dans la même correspondance sur l'affaire de 'l'agression policière» subie par ses candidats et ses militants, dont le vice-président de l'Assemblée populaire communale de Tizi Ouzou. Le RCD exige ainsi une suite à ses doléances au sujet de cette affaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.