Mohamed Salah évoque sa relation avec Mahrez    Liverpool : Klopp n'est pas étonné pour Bruno Fernandes    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La démission de Kerbadj sera-t-elle entérinée?
AG EXTRAORDINAIRE DE LA LFP AUJOURD'HUI
Publié dans L'Expression le 17 - 05 - 2017

Le président de l'ess, hassan hammar, serait prêt à prendre le relais
Conformément aux statuts de la LFP, c'est donc son vice-président, Fawzi Guellil, qui sera chargé de diriger la Ligue jusqu'à la nomination d'un nouveau président, en cas de confirmation de la démission de Mahfoud Kerbadj.
L'assemblée générale extraordinaire de la Ligue de football professionnel (LFP) aura lieu à partir de 11h au Centre technique national de Sidi Moussa. Et comme annoncé auparavant par la LFP, l'ordre du jour sera «la reconfiguration du conseil d'administration et la poursuite des activités de la Ligue». C'est donc durant cette assemblée générale extraordinaire que le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, annoncerait son retrait définitif de la LFP, choisissant ainsi de précipiter la fin de son mandat qui, normalement, s'achève dans deux ans. Il faut dire qu'en réalité et depuis l'annonce de la candidature du président de la FAF, Zetchi, le départ de Mahfoud Kerbadj était prévisible. Et d'ailleurs, le président Hassan Hammar avait même annoncé sa candidature à cette Ligue de football professionnel avant terme. Ce qui a été traduit par les spécialistes et observateurs comme un signe direct au président Kerbadj. Encore faut-il rappeler que le président de l'ES Sétif, Hassan Hammar a été président de la commission des élections en remplacement de Baâmer qui a démissionné de ce poste. Cette même commission qui a finalement organisé l'élection de Kheireddine Zetchi à la tête de la FAF succédant ainsi à Mohamed Raouraoua, le 20 mars dernier.
En fait, c'est le 11 avril dernier que le président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, avait fait part de son intention de quitter la tête de l'instance dirigeante du championnat national de Ligue 1 et Ligue 2 Mobilis. Une fois encore, Mahfoud Kerbadj annonce son retrait du monde du football. Le patron de la LFP convoquera donc une Assemblée générale extraordinaire pour ce matin afin d'y annoncer sa démission, comme il a été annoncé sur le site de la LFP.
Or, il se trouve que plébiscité pour un second mandat à la tête de la LFP, le 5 juin dernier, Kerbadj n'est pas à sa première tentative de démission. Avant celle du 11 avril dernier, il est utile de rappeler que Kerbadj avait, en décembre 2015, exprimé son intention «de ne pas se présenter pour un nouveau mandat». Il avait justifié par des «raisons de santé» sa décision de quitter précocement ses fonctions à la LFP avant de revenir à de meilleurs sentiments sur insistance des membres de l'assemblée générale. Que va-t-il se passer après l'annonce de la démission de M. Kerbadj? Pour y répondre, il faut revenir aux règlements du football et particulièrement les statuts de la LFP. L'article 17 stipule, que «1. L'Assemblée générale se réunit en session extraordinaire: a) à la demande du président de la LFP, b) à la demande du président de la FAF, c) à la demande des 2/3 de ses membres à jour de leurs cotisations. 2 L'AG extraordinaire ne comporte qu'un seul point à son ordre du jour et elle est présidée par le président de la LFP.» Et là, il est utile de noter que l'article suivant, soit l'article 18 stipule que:«1.L'AG élective élit le président et les membres du conseil d'administration de la LFP pour un mandat d'une durée de quatre ans. 2. Elle est présidée conformément aux dispositions des présents statuts par le président de la commission électorale élu ou par le président de la LFP sortant s'il n'est pas candidat.» Et pour ce faire, la procédure pour arriver aux élections, il faut revenir à l'article 33 de ces mêmes statuts de la LFP qui annonce que:«En cas d'absence prolongée du président supérieure à trente jours, de démission ou d'empêchement majeur, le vice-président convoque le conseil d'administration en une session extraordinaire pour constater la vacance. 2. Le vice-président assure l'intérim pendant une période qui ne saurait dépasser soixante jours supplémentaires. 3. Durant cette période, le président par intérim convoque une assemblée générale extraordinaire à l'effet d'élire un nouveau président.» Ainsi et conformément aux statuts de la LFP, c'est donc le vice-président de la LFP, Fawzi Guellil, qui sera chargé de diriger la Ligue jusqu'à la nomination d'un nouveau président. Et jusque là, l'article 38 des statuts de la LFP, précise que: «1.Une commission électorale élue par l'assemblée générale, organise les élections conformément aux présents statuts et aux dispositions du règlement intérieur de la LFP. 2. Sa composition et ses attributions sont définies dans le règlement intérieur de la LFP.» Ainsi, le président de la LFP, Kerbadj, céderait sa place aux autres candidats prétendants et la réglementation donne au passage le temps aux membres du bureau de la LFP de se préparer et disposer du temps imparti (60 jours) pour préparer leur campagne...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.