Ali Yahia et les Médias de la Haine    Tunisie: une "infection bactérienne" a tué 14 nourrissons    L'Argentine porte à 71% son taux directeur    Un Brexit sans accord doit être évité "coûte que coûte"    Yémen: six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt    Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de "mauvaise foi"    Le pétrole recule en Asie    L'Algérie avec 19 athlètes au Mondial de kempo en Espagne    Judo : 4 médailles pour les Algériens en Afrique du Sud    Lutte : la coupe nationale cadets et juniors de lutte aujourd'hui et demain    Désignation de représentants du mouvement populaire pour mener une transition : urgence du moment ou stratégie d'enfermement ?    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Du suspense et de l'émotion
FINALE DAMES DE BASKET-BALL: OC ALGER - ASPTT ALGER
Publié dans L'Expression le 05 - 07 - 2005

Deux équipes au style différent se donnent rendez-vous encore une fois en finale de la Coupe d'Algérie qui s'annonce prometteuse.
La salle de Hydra abritera, aujourd'hui à 18h, une finale explosive entre deux vieilles connaissances, l'OCA et l'ASPTTA. On les voyait souvent en championnat dans des matches chauds qui cachent une rivalité spéciale. Mais elles sont encore une fois en finale après celle de 2003. Ce sera une finale encore plus chaude car les deux finalistes ont une envie folle de rafler le trophée. Les joueuses se connaissent bien. Chacune est tentée de sortir un grand match, car une finale ne se présente pas tous les jours. OCA-ASPTTA est une affiche qui confirme l'évolution et la métamorphose du pauvre paysage du basket féminin. Les deux protagonistes représentent une catégorie de clubs «émergents» qui ont dominé le basket-ball algérien féminin. Leur montée en puissance en championnat et en coupe est une réalité qui a enrichi le basket au moment où des «clubs» titrés ont perdu leurs repères et sont restés cloués à leurs souvenirs. Cela fait des années que l'ASPTTA n'a pas goûté à un titre de coupe d'Algérie. Mais cette saison, quelque chose a changé chez les postières. L'équipe a mûri malgré le départ de six joueuses titulaires à l'ASSE, a pris de l'envergure et semble dépasser les saisons où elle se contentait de jouer les seconds rôles. Derrière le retour en forme des Jaune et Bleu, on trouve le travail de l'entraîneur Toufik Chebani. L'ASPTTA, qui a remporté le championnat d'Algérie la saison écoulée face à ce même adversaire, peut aborder la finale de tout à l'heure avec un bon moral. Le mental et le volume de jeu sont à notre avis, les points forts de l'ASPTTA face à l'OCA.
L'adversaire du jour, les Olympiennes, les favorites en puissance au titre, possèdent une génération douée et ce n'est pas le départ de Radia Chabi vers l'ASSE, vite remplacée par Samira Ferragh, qui va diminuer l'équipe, les internationales Radia Kaddour Chérif, Radia Hamamdache, Samia Ferragh, Dalila Bouzid, Saliha Bouhafs et consorts ont du talent. Elles ont déjà battu leurs rivales sur un score de 12 buts d'écart en championnat, raflant le titre par là même. L'équipe entraînée par Djamel Khelifa tentera de remporter son dixième trophée consécutif. En effet, l'Olympique d'Alger détient la Coupe d'Algérie depuis 1996 sans interruption.
Objectivement, cette OCA reste la meilleure équipe d'Algérie, capable donc de garder son bien. Elle veut décrocher le doublé. L'adresse dans les tirs à distance et la réussite du jeu rapide (contres et déplacements en phase d'attaque) seront les deux éléments de choix des Ciel et Blanc. Djamel Khelifa, le coach olympien nous a déclaré: «L'ASPTTA est imprenable si elle joue sur sa valeur. Si nous savons trouver nos marques au niveau des tirs, et que la confiance et le sang-froid sont au rendez-vous, rien ne pourra nous arrêter. Nous avons bien appris de notre défaite en championnat contre cette équipe la saison écoulée. Nous sommes forts de nos individualités et du capital-métier acquis ces dernières saisons. En somme, nous sommes décidés à remporter le doublé et de faire honneur au basket-ball algérien».
Néanmoins, après sa récente défaite en championnat, face à l'OC Alger, le coach de l'ASPTT Alger, Toufik Chebani, tout en reconnaissant la supériorité de l'OCA, s'est promis de réserver une belle surprise. Une équipe avertie en vaut deux!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.