Goudjil se réunit avec la délégation parlementaire devant participer aux travaux de la 145e Assemblée de l'UIP    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Timimoune: adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Un cas psychiatrique!    Défis africains de la COP 27    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Est-ce le déclic?    Deux Palestiniens tués par les sionistes près de Ramallah    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Belatoui espère un véritable départ    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ould Abbès recadre ses militants
APRÈS LES PROPOS DU SENATEUR BENZAIM
Publié dans L'Expression le 05 - 03 - 2018

Interpellé par ailleurs sur la réunion du comité central prévue pour le 19 mars prochain, le secrétaire général du FLN a laissé entendre qu'ellle sera reportée.
Pas de déclaration sans autorisation. Le secrétaire général, Djamel Ould Abbès, veut mettre de l'ordre dans la maison FLN. «Les prises de position sont soumises à une autorisation préalable de la direction du parti», a martelé Ould Abbès dans une déclaration à la presse en marge d'une cérémonie de recueillement à la mémoire du martyr de la révolution, Larbi Ben M'hidi, tenue hier au cimetière El Alia. Réagissant aux critiques du sénateur, Adelwahab Benzaïm, qui a appelé au départ de la ministre de l'Education, le patron du parti a saisi l'occasion pour délivrer un message clair à tous ses militants. «Tous ceux qui transgressent le statut et le règlement intérieur du parti passeront devant la commission de discipline», a-t-il promis avant d'ajouter: «Nous avons déjà convoqué sept cadres, le huitième sera entendu demain. On ne pardonnera à personne.» L'homme fort du parti ne tolère plus les comportements indisciplinés. «L'époque du chantage et du marchandage est révolue», a-t-il soutenu tout en assurant que «le FLN sera nettoyé». Ould Abbès hausse le ton pour inviter les autres à tirer des leçons. Désormais, les militants du parti et même les responsables ne doivent plus s'aventurer à prendre position sur un sujet d'actualité sans le consentement de la direction du parti. Ould Abbès n'a pas du tout apprécié la sortie du sénateur Abdelwahab Benzaïm qui a appelé à la démission de la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, au lieu de radier des milliers d'enseignants. D'ailleurs, la sanction n'a pas tardé à tomber. Le sénateur a été rappelé à l'ordre, et pour avoir maintenu ses propos il a été traduit devant la commission de discipline. Dans une lettre adressée aux cadres de son parti, Benzaïm a affirmé n'avoir agi que pour défendre les intérêts des enseignants. «Des milliers d'enseignants allaient être radiés», a-t-il souligné tout en précisant qu'il est de son devoir de répondre aux préoccupations des citoyens. Dans cette même correspondance, le concerné a accusé indirectement le patron du FLN de projeter une image négative du parti, celle d'une formation politique hostile aux valeurs démocratiques. Benzaim a salué l'engagement du président de la République, également président du parti, qui a mis fin à ce bras de fer à travers l'amorce d'un dialogue clair entre les syndicats et la tutelle. Il y a lieu de rappeler que le secrétaire général du FLN a même critiqué le geste du président de l'Assemblée populaire nationale Saïd Bouhadja qui a reçu une délégation du collectif Camra en qualifiant cette rencontre d'erreur politique. Au lendemain de sa rencontre, Bouhadja s'est rétracté en pleine session en affirmant que l'Assemblée n'avait nullement l'intention de se substituer à la tutelle. Revenant sur la crise de l'éducation, Ould Abbès a mis en exergue le rôle positif joué par le parti, lequel a procédé à une médiation entre le ministère de l'Education et le Cnapeste. «Une médiation initiée suite aux instructions du président de la République qui a invité les partis concernés au dialogue», souligne Ould Abbès. Pour lui, cette médiation était salutaire puisqu'elle a permis de désamorcer la crise. Interpellé par ailleurs sur la réunion du comité central prévu pour le 19 mars prochain, le secrétaire général du FLN a laissé entendre qu'elle sera reportée. «Nous sommes en train de travailler sur les réalisations du président de la République depuis 1999.
Le travail est achevé dans 22 wilayas», a-t-il avancé tout en soutenant que le parti n'aura pas le temps d'achever tous les rapports au niveau des 48 wilayas dans moins de deux semaines. Selon une source proche de la direction, le comité central sera convoqué en avril prochain, date qui coïncidera avec le quatrième anniversaire de l'élection du chef de l'Etat à un quatrième mandat. Le comité central qui va se prononcer probablement sur son candidat à la présidentielle de 2019 veut prendre plus de temps pour mieux affiner sa décision. Ould Abbès a qualifié de «parasites» ceux qui font campagne pour le cinquième mandat en réitérant son soutien indéfectible au président Bouteflika.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.